Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Salvatore Gucciardo dans la presse !

Publié le par christine brunet /aloys

1er article publié dans "l'avenir.net", 2e dans la Gazette
1er article publié dans "l'avenir.net", 2e dans la Gazette

1er article publié dans "l'avenir.net", 2e dans la Gazette

Publié dans Article presse

Partager cet article

Repost0

Brigitte Hanappe nous propose un nouvel extrait de son ouvrage "Pour un secret"

Publié le par christine brunet /aloys

 

Résumé du livre. 

Offrir une rose, c’est un geste d’amour empreint de romantisme. 

Difficile d’y résister !

Mais, dénicher une rose accrochée sur un cadre peut parfois détruire une famille.

La vie paisible de Juliette bascule le jour où elle découvre une fleur séchée, sur son portrait. Un cadeau anodin d’un inconnu qui, peu à peu, pénètre dans son intimité.

Un inconnu ?

Ou plutôt quelqu’un de malsain, qui semble connaître beaucoup de choses sur son passé et notamment un petit secret qu’elle avait oublié.

 

Petit extrait 

Une tisane de verveine bien chaude avant d’aller dormir !

La chaleur du breuvage lui fit du bien et dissipa un peu la fatigue de ses muscles. Juliette était soudain pressée de se glisser dans les draps et commença à se déshabiller en grimpant l’escalier.

Sauter dans son pyjama de flanelle, se brosser les dents et oups : un dodo bien mérité.

Elle étouffa un cri de surprise en plaquant sa main sur sa bouche.

Elle venait de soulever son édredon et ses yeux restèrent bloqués sur une autre photo, posée sur le drap. Un portrait d’elle ou plutôt de sa chevelure ondulée d’autrefois : ce cliché avait été pris lors de son sommeil mais vu la position de la tête, on ne voyait que ses longs cheveux éparpillés sur un oreiller. En empoignant la photo, Juliette sentit un froid glacial l’envahir de l’intérieur: des mots y étaient inscrits  au feutre rouge…

« Je connais ton secret. »

   – Mon secret, quel secret ? 

Ses mains tremblaient, ses tempes bourdonnaient. Ce message n’avait aucun sens : elle était une femme normale avec une vie banale.

Elle n’avait rien à cacher !

Cette mauvaise farce l’irritait, elle était épuisée et n’avait plus envie de réfléchir.

Elle jura en froissant l’image.

   – Merde ! Merde ! Et remerde !

Ses yeux balayèrent la pièce de part et d’autre car c’était certain, quelqu’un était venu ici : c’était une intrusion dans son intimité.

Publié dans Textes

Partager cet article

Repost0

"Je me souviens", un texte signé Philippe Desterbecq

Publié le par christine brunet /aloys

Je me souviens...

 

Je me souviens de ces heures passées au téléphone, de ces minutes qui précédaient ton appel, de
mon attente fébrile, espérant ta voix.


Je me souviens de notre première rencontre, de tes cheveux blonds dans le vent de la nuit, de ta
peau bronzée sous le clair de lune.


Je me souviens du premier contact, de ta main dans la mienne, un peu moite et tremblante, de mon
cœur battant à un rythme effréné.


Je me souviens de notre premier baiser, de celui que tu as autorisé, bref, chaud, de l'émoi qui s'en
est suivi.


Je me souviens de la première fois où nos cœurs s'unirent dans un même élan, où la nuit fut plus
douce que la peau d'une pêche.


Je me souviens de tes premiers mots le matin, de ton sourire, de tes cheveux répandus sur la soie.


Je me souviens de notre première séparation, de l'avion qui décolle, du baiser envoyé du bout des
doigts, de la promesse du retour, des retrouvailles joyeuses.


Je me souviens de l'explosion en plein vol, pas un mot, pas un cri, le silence absolu illuminé par des
braises de l'avion en charpie.


Je me souviens de la douleur, sourde d'abord, aiguë ensuite, lancinante, insupportable.


Je me souviens du cri qui, tout à coup, fusa de mes entrailles, s'éleva dans la nuit, explosa, déchira le
silence et de ma chute sur les pavés luisants de pluie.


Ce qui se passa ensuite, je ne m'en souviens pas, la mémoire m'a quitté et je reste enfermé dans mes
souvenirs...de toi. Dans ce lieu aseptisé où l'on m'a enfermé, tu reviens chaque nuit dans mes rêves
fous...

 

Philippe Desterbecq

Publié dans Textes

Partager cet article

Repost0

Sarah's Diary chronique "Fractures" de Laurent Dumortier

Publié le par christine brunet /aloys

https://youtu.be/NMV4X9-elTA

Publié dans vidéo, avis de blogs

Partager cet article

Repost0

Brigitte Hanappe nous présente son nouveau titre "Pour un petit secret"

Publié le par christine brunet /aloys

 

Bibliographie

Brigitte Hanappe est née en 1959. Son métier d’institutrice dans l’enseignement spécialisé où elle a travaillé pendant de nombreuses années, lui a donné le goût de l’écriture. Les mots écrits sont tellement plus forts que l’expression verbale et déclenchent dans l’imaginaire des images bien surprenantes… Du moins, dans son imagination personnelle !

 

Résumé du livre.

Offrir une rose, c’est un geste d’amour empreint de romantisme.

Difficile d’y résister !

Mais, dénicher une rose accrochée sur un cadre peut parfois détruire une famille.

La vie paisible de Juliette bascule le jour où elle découvre une fleur séchée, sur son portrait. Un cadeau anodin d’un inconnu qui, peu à peu, pénètre dans son intimité.

Un inconnu ?

Ou plutôt quelqu’un de malsain, qui semble connaître beaucoup de choses sur son passé et notamment un petit secret qu’elle avait oublié.

 

Extrait

 

Un claquement sec résonna dans la nuit : Juliette ouvrit brusquement les paupières, hébétée... Tout était noir !

S’était-elle endormie avant le feu d’artifice ?

Un nouveau claquement la fit tressaillir : une porte qui se ferme sans doute, suivi aussitôt d’un « clic » de déverrouillage.

Elle n’eut même pas le temps de raviver sa mémoire qu’un faisceau lumineux lui brûla les yeux. Instinctivement, elle voulut lever les mains pour se protéger la vue mais celles-ci étaient liées l’une contre l’autre au niveau des poignets.

   – Ferme tes yeux ou j’ te les crève !, aboya une voix rauque.

Des étincelles de souvenirs crépitèrent dans l’esprit de Juliette : le cimetière, le sang qui gicle sur la tombe, son crâne qui explose, le sirop, la rose, les photos…

Partager cet article

Repost0

Un article dans la presse pour l'ouvrage de Marc Arthur De Waele "Sortez donc de l'ombre"

Publié le par christine brunet /aloys

Un article dans la presse pour l'ouvrage de Marc Arthur De Waele "Sortez donc de l'ombre"

Publié dans Article presse

Partager cet article

Repost0

Un texte de Bernadette Vroman dans la revue Aura

Publié le par christine brunet /aloys

 

De l’ombre à la lumière


 

Je n’en ai jamais eu l’ombre d’un doute, ce mot me suivrait toute ma vie… J’étais née dans l’ombre, je mourrais dans l’ombre.

 

Dès l’enfance, je me plaisais à me réfugier à l’abri des regards, ces véritables projecteurs dont la lueur m’a toujours incommodée.  Je ne parlais qu’aux livres, qui m’accompagnaient dans un coin du jardin, sous un arbre aux lanternes, l’ombrelle, mon chapeau de soleil, ou dans la niche du chien, mon antre préféré.  

 

Ils m’emmenaient dans des histoires légendaires, d’âmes errantes, de sombres manoirs, de lieux hantés.  Et tous les soirs, je partais à la chasse d’un fantôme qui aurait pu se cacher sous mon lit.  A peine couchée, des ombres fantasmagoriques se manifestaient derrière la lucarne de ma chambre, venant tourmenter mes nuits.

 

L’astre du jour ne m’était pas destiné, provoquant sur ma peau trop blanche des rougeurs, les mêmes que celles qui se dessinaient sur mes joues si j’avais le malheur de prendre la parole quand nous étions plus de deux.

 

Une nuit, la reine des ombres, sous son jour le plus brillant, murmura à l’étoile d’argent, qui ne pousse qu’en présence d’ombre, non sans lumière : tu devrais te mettre sur le devant de la scène, plutôt que de rester dans l’ombre toute ta vie.  Moi, sortir de l’ombre ? Jamais de la vie !  J’y suis, j’y reste !

 

Depuis ce jour, je me suis mise à écrire, à découper des silhouettes, des fleurs, des montagnes, que je mets en lumière, et le théâtre d’ombres fait partie désormais de ma vie.  Je savais dès lors que je mourrais ombromane.

 

Bernadette Vroman

Publié dans Textes

Partager cet article

Repost0

Bonne rentrée avec l'émission n°4 d'actutv !!!

Publié le par christine brunet /aloys

Publié dans vidéo

Partager cet article

Repost0

Bonnes vacances ! Rendez-vous le 1er septembre !!

Publié le par christine brunet /aloys

 

Publié dans ANNONCES

Partager cet article

Repost0

Daniel Moline annonce sa prochaine expo !

Publié le par christine brunet /aloys

https://youtu.be/ofDVhG3biic

Publié dans ANNONCES

Partager cet article

Repost0