Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poesie

Deux publications pour Salvatore Gucciardo

Publié le par christine brunet /aloys

"L'ennemi invisible" dans le numéro spécial "La vie au temps du Coronavirus" tome 2 de la revue française Les Amis de Thalie  automne 2020 + texte poétique "La pandémie" dans le magazine italien  Fiorisce un cenacolo n° 7-9 2020.
"L'ennemi invisible" dans le numéro spécial "La vie au temps du Coronavirus" tome 2 de la revue française Les Amis de Thalie  automne 2020 + texte poétique "La pandémie" dans le magazine italien  Fiorisce un cenacolo n° 7-9 2020.
"L'ennemi invisible" dans le numéro spécial "La vie au temps du Coronavirus" tome 2 de la revue française Les Amis de Thalie  automne 2020 + texte poétique "La pandémie" dans le magazine italien  Fiorisce un cenacolo n° 7-9 2020.
"L'ennemi invisible" dans le numéro spécial "La vie au temps du Coronavirus" tome 2 de la revue française Les Amis de Thalie  automne 2020 + texte poétique "La pandémie" dans le magazine italien  Fiorisce un cenacolo n° 7-9 2020.

"L'ennemi invisible" dans le numéro spécial "La vie au temps du Coronavirus" tome 2 de la revue française Les Amis de Thalie automne 2020 + texte poétique "La pandémie" dans le magazine italien Fiorisce un cenacolo n° 7-9 2020.

Publié dans Article presse, Poésie

Partager cet article
Repost0

Carine-Laure Desguin a publié un texte poétique dans l'Almanach Thierry Haumont

Publié le par christine brunet /aloys

d’une nuit d’été et de l’Escaut à la Sambre

 

temps qui s’étale s’enfile et roule dans le silence d’une nuit d’été

horizon pâle ne résonne qu’à demi bleu dans l’immense azur encore

bredouilles brindilles enfilades partielles s’étiolent et s’évadent au vent et la  flamme

sporadique et pourtant quelles pépites ces nuages

ils s’éloignent au plus loin de ces draps salis

des signes en somme qui n’abordent qu’un passant

un seul contre une bannière un mouchoir une barrique

temps qui s’étale s’enfile et roule sur ces ennuis ces cartons d’automne

long temps très long à contre courant du jour autour de

funèbres icônes d’un mai en pagaille d’un lance-pierres

sans pierre rien qu’un caillou dans la main

au chevet d’un champ carrefour des aiguilles une lampe

vas vibre et cours plus loin encore me dis-tu

l’été se mouche en banderoles et s’écaille

mille serments déments au feu

nul ne saisit l’optique et le masque subtil d’un jour de semaine

et de grève sur les petites marches du temple

la lune à moins quart s’épuise en remords

quand la marée d’à côté harpiste d’un grain

de sable mouvant là-bas violable sur l’antique bohême

volutes sulfureux au-dessus d’une nappe en papier

si blanche de l’autre côté

que s’essore le soir dans un linceul et son ombre

après tout le seuil se rapproche des saisons

comme la sève de l’eau avec un accroc au cadran

la serrure me dis-tu c’est l’essence le secret

derrière lequel des gosiers et des murs d’ordre publique

ont beau jouer la transparence et autres rituels

analyses d’une vague de froid en avril

qu’on relie à quelle relique déjà oui celle

du temps qui s’étale s’enfile et roule dans le silence

horizon pâle ne résonne qu’à demi bleu dans l’immense azur encore

bredouilles brindilles enfilades partielles s’étiolent et s’évadent au vent et la  flamme

sporadique et pourtant quelles pépites ces nuages

de janvier à décembre et de l’Escaut à la Sambre

 

Carine-Laure Desguin

Publié dans Textes, Poésie

Partager cet article
Repost0

Poésie et peinture signées Viktoria LAURENT-SKRABALOVA dans l'anthologie numérique Immagine&Poesia

Publié le par christine brunet /aloys

https://immaginepoesia.jimdofree.com/e-book-2020/
https://immaginepoesia.jimdofree.com/e-book-2020/

https://immaginepoesia.jimdofree.com/e-book-2020/

Publié dans Article presse, Poésie

Partager cet article
Repost0

Joël Godart publié dans la revue Lichen

Publié le par christine brunet /aloys

Joël Godart publié dans la revue Lichen
Joël Godart publié dans la revue Lichen
Joël Godart publié dans la revue Lichen
Joël Godart publié dans la revue Lichen

Publié dans Poésie, articles

Partager cet article
Repost0

Un poème signé Laurent Dumortier dans la revue Lichen

Publié le par christine brunet /aloys

Laurent Dumortier
 
 
Organique

Une pluie d'automne
Le vent qui claque
Et mes pas qui frappent
Les pavés mouillés

Les lumières des vitrines
Halos blafards
Éclairant les passants
Trop rares

Des moments trépassés
Du passé faire table rase
Oublier la douceur du printemps
Et la douleur des absents

Pourquoi ne me regardes-tu pas dans les yeux ?
Pourquoi sur ce point, comme tant d’autres,
Sommes-nous deux ?

Carapace de plomb
Souvent j’ai connu
Ces chemins pentus
Qui m’entraînaient vers le fond

De ruelles
En impasses
Du temps qui lasse
Ou qui nous laisse

Adieu l’automne
Bientôt l’hiver
Quelques pas en arrière
Deux trois lignes
Un simple fait divers

Pourquoi ne me regardes-tu pas dans les yeux ?
Pourquoi sur ce point, comme tant d’autres,
Sommes-nous deux ?
 
 
 
 
Né en Belgique, Laurent Dumortier écrit de la poésie, des nouvelles, des romans. Ses textes sont souvent sombres. Pas mal de publications en revues. Quelques prix remportés. Présent dans les n° 5, 16 et 21 de Lichen. Ce texte est extrait de son recueil inédit Temps Zéro.

Publié dans articles, Poésie

Partager cet article
Repost0

Quelques Tankas signées Micheline Boland

Publié le par christine brunet /aloys

 

MÉMOIRE D'ENFANCE 


 

Dans un coin rose de ma mémoire,

Il pleut des bulles de savon,

Tandis que des enfants aux voix d'ange

Chantent des comptines oubliées.

 

Dans un coin rose de ma mémoire,

Ne suis-je pas la princesse égarée,

Le petit rat aux chaussons de satin,

La fée qui sauve des ogres et du diable ?

 

Dans un coin rose de ma mémoire

Sommeillent une grenouille amoureuse,

Un lapin sorti d'un chapeau boule,

Une souris qui se moque des chats.

 

Dans un coin rose de ma mémoire,

J'entends la mélopée des marées

Et je sens les effluves des vagues

Parvenues jusqu'à mes châteaux de sable.

 

Dans un coin rose de ma mémoire,

Je troque des fleurs en papier

Contre quelques coquillages cassés

Et un premier baiser volé.

 

Dans un coin rose de ma mémoire,

La chaude odeur de beignets,

Mes doigts engourdis sous la neige,

Sont viatiques pour les moments de disette.

 

Dans un coin rose de ma mémoire,

Ont mûri des balbutiements de gosse,

Se sont aventurés des projets insolites,

Se goûtent encore des bonheurs infinis.


 

Micheline Boland

Publié dans Poésie

Partager cet article
Repost0

Viktoria Laurent-Skrabalova publiée dans le recueil poésie du monde

Publié le par christine brunet /aloys

Viktoria Laurent-Skrabalova publiée dans le recueil poésie du monde
Viktoria Laurent-Skrabalova publiée dans le recueil poésie du monde

J'ai le plaisir de vous annoncer la publication de ma poésie dans l'anthologie Poésie du monde des Éditions du Cygne. Il s'agit d'extraits de mon recueil bilingue, franco-slovaque. Je fais partie des 50 poètes publiés venant des quatre coins du monde !

 

 

Publié dans ANNONCES, Poésie

Partager cet article
Repost0

Joël Godart nous propose un extrait de son recueil "Entre deux rives"

Publié le par christine brunet /aloys

Joël Godart nous propose un extrait de son recueil "Entre deux rives"
Joël Godart nous propose un extrait de son recueil "Entre deux rives"
Joël Godart nous propose un extrait de son recueil "Entre deux rives"
Joël Godart nous propose un extrait de son recueil "Entre deux rives"
Joël Godart nous propose un extrait de son recueil "Entre deux rives"
Joël Godart nous propose un extrait de son recueil "Entre deux rives"
Joël Godart nous propose un extrait de son recueil "Entre deux rives"
Joël Godart nous propose un extrait de son recueil "Entre deux rives"

Publié dans Poésie

Partager cet article
Repost0

Gérard Le Goff nous propose quelques Haïkus en invité d'Aloys

Publié le par christine brunet /aloys

Extraits de Simples

52 haïkus libres pour 4 saisons de la vie

 

Poussées artésiennes

Bourgeons abreuvés d’azur

Le ciel s’enracine

 

 

Demeurent les clairières

Par l’été comblées d’or vif

Les bêtes bruissent comme feuilles

 

 

Jonchées de feuilles rousses

L’automne fond froid de théière —

Sa chaleur en moi

 

 

 

Extraits de Par quatre chemins

24 quatrains octosyllabiques des 4 chemins

 

Le sentier indécis mène là

Où rêve de dormir le rêveur

Le lac aux fées des entrelacs

Que veillent des futaies de ferveur

 

 

En ces lentes journées de pluie tendre

Couchés sur le seuil du silence

Laissons les sentiers nous attendre

Nos yeux clos défient la violence

 

 

 

Pour en savoir plus, voir son site :

 

Gérard Le Goff : Amers & compas,

https://gerardle-goff4.wixsite.com/monsite

Publié dans l'invité d'Aloys, Poésie

Partager cet article
Repost0

Gérard Le Goff nous propose une poésie !!!

Publié le par christine brunet /aloys

 

 

Tous ces instants

 

Effleurer ta main

A l’endroit où l’ombre d’une rose

Coupée la colore

 

A la dernière pluie

Est né le sel de tes larmes

Dans un baiser simple

 

Nos mains d’écorce vieille

Nos pas défaits par les feuilles -

Gestes tombés d’octobre

 

La nacre de ton souffle

Mêlée au blanc d’un matin -

Camaïeu d’hiver

 

Passe ton chemin bise

Va geler la mort au loin

Oublie notre amour

 

 

Gérard Le Goff ([Recueil de haïkus] Cycle V)

Extrait de : Le reste du peu - Editions Encres Vives - Michel Cosem,

collection : Encres Blanches N°764 (juin 2019).

Publié dans Poésie

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>