Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

annonces

A retenir !!!

Publié le par christine brunet /aloys

 

Dans le cadre de la dixième édition du Parcours d’Artistes de Louvain-la-Neuve portant sur le thème « Métamorphoses », Xénia Maszowez fera dialoguer ses poèmes (notamment issus du recueil « Hyphes », publié aux éd. Chloé des Lys en décembre 2021) avec les gravures d’Isabelle Deseaulty, au sein de l’Espace Chroma (Ottignies) du 24 septembre au 15 octobre 2022.

Les deux artistes montoises ont découvert leurs univers respectifs avec émerveillement et s’inscrivent depuis lors dans une dynamique d’échange de savoirs et de techniques artistiques. C’est naturellement que l’idée d’une première collaboration a germé entre elles. L’exposition, intitulée « Métamorphoses en estampes », vous invite à plonger dans une expérience poétique visuelle et scripturale.

Le samedi 15 octobre, un événement de clôture convivial et sensoriel vous propose de découvrir les œuvres d’Isabelle Deseaulty et d’assister à une lecture de poèmes par Xénia Maszowez, avec également Alisée Frippiat à la harpe. Trois femmes, trois sensibilités, trois manières de partager avec vous la beauté du geste artistique.

Pour plus d’informations sur le Parcours d’Artistes : https://www.trefle-lln.be/

 

 

Publié dans ANNONCES

Partager cet article
Repost0

Concours poé'vies 22...

Publié le par christine brunet /aloys

 

Très heureuse de faire partie du jury de cette deuxième édition du concours POE'VIES, aux côtés de Françoise Lison-Leroy, Jef Deblonde et Laurent Harduin. 

Voici deux ans déjà, et pour la première édition de ce concours, mon texte OEIL NU DEVANT ACRONYME avait obtenu le Prix de la Musicalité:  

 
Toutes les infos du concours POE'VIES 2022 ici:
 
Mille mercis à Marie Den Baës pour toute cette organisation! 

 

 

 
 
Sur le blog  http://carineldesguin.canalblog.com/press book, palmarès, actu et évènements de l'auteur.  

Publié dans ANNONCES

Partager cet article
Repost0

So long, Rolande…

Publié le par christine brunet /aloys

So long, Rolande…

 

Rolande Michel n’est plus, et ça semble impossible. Injuste. Même si la mort n’est pas injuste puisqu’elle est inévitable, bons et mauvais, tendres et infâmes, nous y passons tous. 

Mais Dieu si nous n’aimons pas voir partir les êtres de bonté, de sourires, de joie tout en bulles aérienne…

Rolande n’était pas une naïve à œillères qui ne voyait pas clair, oh si elle voyait, et très bien même. Mais son regard choisissait ce qui méritait son attention, et survolait le médiocre et le mesquin. Les épreuves, elle en avait tâté, et en avait émergé plus déterminée encore à embrasser joies et gens aimables. Son imagination, faite de lucidité, de bon sens, d’analyse sans flatterie, de pitreries aussi, nous a tenu compagnie avec les ouvrages qu’elle a publiés chez Chloé des lys. Et puis elle a eu la joie de voir son vaudeville en deux actes – Promotion Jolivet - passer des pages à la scène, et se mériter les applaudissements d’un public réjoui.

J’ai eu la joie – et je dis bien la joie ! – de la côtoyer à deux salons du livre et puis lors d’une rencontre liégeoise « entre nous ». Il y aurait tant à dire sur elle, et comme on dit, « le trop nuit en tout ». Je ne voudrais rien gâcher. Son départ m’attriste, même si il ne me surprend pas autrement que « quoi ? Maintenant ? Déjà ? ». 

Tu nous a donné un frisson, Rolande, à tous quand nous avons su que tu étais partie. Et puis là, voilà que déjà on pense à toi, on te reconstruit, on visite les souvenirs, on sait ce qu’on te doit – certains te doivent plus que le travail, ils te doivent l’amour apporté à ce travail, ils se reconnaîtront – et on se dit qu’on a eu de la chance d’avoir croisé ta route.

So long ma chère Rolande, tu as eu, je n’en doute pas, un comité d’accueil très chaleureux. Sois bien, laisse les souffrances ici-bas et hop, un coup d’ailes ou deux et… sois bien !

 

 

Edmée de Xhavée

Publié dans ANNONCES

Partager cet article
Repost0

Au programme de la prochaine émission... Quelles chroniques de livre ?

Publié le par christine brunet /aloys

Chroniques de livres prévus pour l'instant...

Au programme de la prochaine émission... Quelles chroniques de livre ?
Au programme de la prochaine émission... Quelles chroniques de livre ?
Au programme de la prochaine émission... Quelles chroniques de livre ?
Au programme de la prochaine émission... Quelles chroniques de livre ?
Au programme de la prochaine émission... Quelles chroniques de livre ?
Au programme de la prochaine émission... Quelles chroniques de livre ?

Publié dans ANNONCES

Partager cet article
Repost0

Micheline Boland et Carine-Laure Desguin ont participé au collectif "FAITS D'HIVER" édité chez Jacques Flament

Publié le par christine brunet /aloys

FAITS D'HIVER ?

 

 

FAITS D’HIVER, c’est 50 journaux de femmes (déjà publiées ou pas) dans un seul recueil. Et ce ne fut pas simple de réunir ces 50 femmes. On vous passe les désistements, les rajouts, etc.

 

Je suis donc très heureuse d’avoir embarqué dans cette aventure. Je n’étais pas trop « partante » car un journal reste un journal, une écriture quotidienne. Je n’étais pas certaine de pouvoir écrire chaque jour entre le 21 décembre 2021 et le 9 janvier 2022. Mais après deux ou trois jours, j’avais en moi l’écho de toutes ces pages écrites durant mon adolescence (eh oui, dans une autre vie, je fus une diariste acharnée).

 

Pour l’éditeur, Jacques Flament, ce fut un travail titanesque et je l’en remercie encore. Presque deux mois de travail, plus de deux millions de caractères, 560 pages au format A4 et au final … un ouvrage de près de deux kilos.

 

Voici un extrait de son avant-propos :

 

« (…) Un grand et long voyage avec des compagnes d’aventure d’horizons et de sensibilités pour le moins différentes, mais qui jamais ne m’ont laissé indifférent. (…)

Des certitudes, des interrogations, des appels au secours, des cris de bonheur, des aveux de solitude, de la poésie, de l’ironie, du factuel pur... le spectre, la panoplie des textes mis en œuvre sont étendus et reflètent finalement assez bien un panel diversifié de la société dans laquelle nous vivons, avec des femmes, de tout âge et de toute condition, dans les chroniques desquelles affleurent, en filigrane, espoirs ou désespoirs, bonheurs ou blessures, présence ou solitude, amour ou détresse. »

 

Pour acquérir cet ouvrage "collector", c'est ici :

https://www.jacquesflamenteditions.com/501-faits-dhiver-20-journees-ordinaires-de-la-vie-de-50-femmes/


Et voici ici le site des Editions Jacques Flament :
http://www.jacquesflamenteditions.com

 

Micheline Boland et Carine-Laure Desguin ont participé au collectif "FAITS D'HIVER" édité chez Jacques Flament
Micheline Boland et Carine-Laure Desguin ont participé au collectif "FAITS D'HIVER" édité chez Jacques Flament
Micheline Boland et Carine-Laure Desguin ont participé au collectif "FAITS D'HIVER" édité chez Jacques Flament
Partager cet article
Repost0

Avis aux amateurs ! La revue "Au fil de la Dendre" à la recherche de nouvellistes pour ses prochains numéros !

Publié le par christine brunet /aloys

 

Au fil de la Dendre n°4

En plus de ses traditionnels poètes, la revue Au fil de la Dendre est dès à présent à la recherche de nouvellistes pour ses prochains numéros !

Alors, si vous avez l’âme d’un Tchekhov, d’un Maupassant ou d’un Carver, n’hésitez pas à nous envoyer vos textes !

 

 

Publié dans ANNONCES

Partager cet article
Repost0

Xénia Maszowez, une poétesse dynamique et son recueil remarqué "Hyphes"

Publié le par christine brunet /aloys

 

Xénia Maszowez est une poétesse et artiste écoféministe montoise. Son nom, émaillé de lettres qui comptent triple au Scrabble, est lié aux origines slaves de sa famille. 

Après des études en philosophie, elle a longtemps travaillé dans une association féministe. 

L'irruption, dans sa vie, de la maladie l'a obligée à emprunter d'autres chemins.

Sorcière en poésie, elle se consacre aujourd’hui à l’écriture et à l’exploration de différentes disciplines artistiques. « Hyphes » est son premier recueil (publié). Sorti des presses en décembre 2021, il est donc tout nouveau, tout chaud ! 

 

 

Le terme « hyphes » vient du grec ancien ὑφή (huphḗ) signifiant « tissu ». 

C’est un nom masculin ou féminin désignant des filaments qui, organisé en réseau, constituent le mycélium des champignons : leur partie invisible car elle se trouve le plus souvent sous terre. 

 

Dans ce recueil, se mêlent des mots liés aux femmes et à la nature. Pour autant, foin de mièvrerie ! Si les hyphes forment une dentelle, elle est brodée à même la peau…

Au fil du voyage, on rencontre des sorcières en herbe, des louves aux abois et des dragonnes à la peau dure mais au cœur tendre. On y explore les méandres de nos vies intérieures, là où poussent des fougères invisibles pour le commun des mortels. Il y est question de magie, ou plutôt, d’empouvoirement. Et de sororité, évidemment. On y trouve ce qui en nous s’accorde à l’eau, à la lumière et au vent. On y puise des forces pour faire face à la douleur et aux ouragans. 

 

Extrait :

 

Racines

 

Sont-ce des racines 

qui poussent en mon ventre ?

 

Puissent-elles faire de moi 

un arbre

 

tilleul ou acacia

 

Je pourrai ainsi respirer

l’odeur de mes propres fleurs 

avant l’orage

 

Avec ce recueil, Xénia a concouru dans le cadre du prix de Littérature Charles Plisnier 2021, organisé chaque année par la Province du Hainaut. Si « Hyphes » n’a pas été primé, il fait partie des ouvrages ayant particulièrement retenu l’attention du jury. Voici ce qu’en dit Daniel Charneux, écrivain, lauréat du Prix de Littérature Gauchez-Philippot en 2018 et membre du jury : 

 

« Oui, le recueil de Mme Maszowez nous a particulièrement impressionnés.

Belle surprise ! Une poésie sensuelle, à fleur de peau. Poésie à mâcher, humer (…). Rien de plat. Un recueil que l'on peut ouvrir à n'importe quelle page ! »

 

Outre l’écriture, Xénia pratique également la poésie en explorant diverses techniques artistiques (principalement le collage, mais aussi la gravure, la cyanotypie, les impressions végétales, la photo…). Fin juin, une rencontre sera organisée dans une bibliothèque du Réseau louviérois de Lecture publique pour présenter « Hyphes ». À la même période, les œuvres de Xénia seront exposées au Château Gilson, à La Louvière : « Hypersensibilités spécifiques » https://www.cestcentral.be/expositions

L’événement à la bibliothèque sera l’occasion pour l’autrice de parler de la poésie dans tous ses états et des différentes manières de la faire naître, en mots ou en images. Davantage de précisions quant à cette rencontre vous seront communiquées lorsque les inscriptions seront ouvertes. 


Si vous désirez déjà découvrir l’univers de cette artiste touche-à-tout, plongez-vous dans « Hyphes » et foncez à La Louvière où quatre de ses œuvres sont exposées dans le cadre du 30ème Prix de la Gravure et de l’Image imprimée (jusqu’au 27 février 2022) : https://www.centredelagravure.be/exhibition/pgii30/

Publié dans ANNONCES

Partager cet article
Repost0

Le nouveau hors-série de notre revue "Les petits papiers de Chloé" est sorti !

Publié le par christine brunet /aloys

 

Un thème : CATASTROPHE !

 

Tout un programme, non ?

 

Une déclinaison entre article littéraire, historique, dessins de François Beukels, photos inédites, textes poétiques, intrigants, marrants, surprenants...

Des appels à textes et des auteurs qui ont rivalisé d'imagination ! 

*

36 pages en couleurs, illustrées par Fralien et Cédric 

Un hors-série à commander sur le site des Editions Chloé des Lys... 

 

 

Publié dans ANNONCES

Partager cet article
Repost0

Bonne année !!!

Publié le par christine brunet /aloys

Bonne année !!!

Publié dans ANNONCES

Partager cet article
Repost0

Joyeux Noël !!!!!

Publié le par christine brunet /aloys

Joyeux Noël !!!!!

Publié dans ANNONCES

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>