Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

annonces

La revue "Les petits papiers de Chloé" sur son 31 pour les 20 ans des Editions Chloé des Lys

Publié le par christine brunet /aloys

 

 

Les Editions Chloé des Lys fêteront  leurs 20 ans en 2019... Pour l'occasion, nous éditerons une revue exceptionnelle, plus dense que de coutume.

Un peu tôt pour en parler ? 

Une revue se construit... Concours et appels à articles, dessins, BD, poésies, jeux... Pour notre revue trimestrielle, cela se fait presque "naturellement" sur un trimestre (au mieux, hummm). 

Mais pour cette revue exceptionnelle, nous visons un nombre de pages plus important, des jeux comme un cadavre exquis, par exemple, des BD avec Bob le Belge et les Carôttins de François Beukels, Bidou (le personnage espiègle de Fralien), des articles sur l'écriture et le monde de l'édition, sur la création littéraire également.

Enfin deux concours seront organisés (avec votes sur ce blog). 

8 mois ne seront donc pas de trop... 

Alors... Que va-t-il se passer et comment ? 

Tous les thèmes et "ateliers" vont tourner autour de l'écriture, du partage de notre passion commune, la littérature, de la magie de l'écrit. 

1/ Ouverture d'un concours avec comme thème très général : l'imaginaire. Une page A4 maxi. Date butoir : 30 juin 2018 votes à partir du 15 septembre. 

2/ concours "photo" : écrire un texte à partir de cette photo (2 A4 maxi) Date butoir : 30 septembre 2018. Votes à partir du 1er novembre.




Poésies bienvenues bien entendu...

3/ Jeu cadavre exquis... Qui veut jouer ? Me contacter...

4/ S'inscrivent ci-après ou sur le forum CDL les auteurs intéressés par la rédaction d'un article. Ce peut être sous forme de texte didactique, de satire, humoristique, coup de gueule, etc. (entre un demi A4 et 1 A4.) Pensez à illustrer votre texte ! Le premier inscrit pour chaque sujet est désigné :

a/ Les origines du livre
b/ Le monde de l'édition
c/ L'auteur et ses héros
d/ Processus de création d'une histoire ou d'une poésie
e/ Le processus de l'édition

Date limite d'envoi de l'article : 1er septembre 2018

5/ Présentation d'un auteur qui vous tient à coeur ! (1/2 A4) 

a/ titre et auteur CDL : 2 chroniques
b/ titre et auteur non CDL : 2 chroniques

Limite envoi : 1er septembre 2018. Les 2 premières chroniques de chaque seront retenues. 

ENVOI de vos articles ou textes via mon mail brunet_christine@orange.fr, via le MP du forum ou le formulaire contact de ce blog. 

 

Ben, voilà... A vos plumes !!!!! 


 

Publié dans ANNONCES

Partager cet article
Repost0

Lecture de la pièce de théâtre de Carine-Laure Desguin, Le Transfert, samedi 03 février au Centre Culturel de Frameries par le Box Théâtre

Publié le par christine brunet /aloys

 

Cette soirée au Centre Culturel de Frameries, Carine-Laure ?

Un régal. Que d’émotions pour un auteur d’entendre son texte. Je redécouvrais mes mots. Mes mots qui furent gâtés et choyés car très très bien lus par Roselyne Liénard, Vincent Jadot, Martine Courtois et Lysiane Duez.

Des textes d’Alessandra Riggio étaient insérés dans les tiens, ce n’est pas gênant pour le public ?

Je me posais justement la question. Pour moi, pas de problème, j’ai bien reconnu mes textes (…) Pour le public c’est différent, je suppose qu’il a ressenti une notion d’unité quoique l’écriture d’Alessandra Riggio soit différente de la mienne. Eric Sherkine ( Box Théâtre) avait sélectionné les extraits de l’une et de l’autre d’une façon judicieuse, tous ces textes s’imbriquaient docilement les uns dans les autres, un véritable travail de pro.

En deux mots, tu nous rappelles le pitch de cette pièce, Le Transfert ?

Dans cet hôpital, des dossiers sont perdus à jamais, engloutis dans la poubelle du monde virtuel. Et puisque le dossier médical n’existe plus, le patient ne peut donc exister, lui. Tu comprends ? C’est kafkaïen, absurdo-kafkaïen même. Il y a donc un patient, un médecin, une infirmière et parfois, un clown dialogue aussi avec le patient. Il y a aussi un second patient.

C’est de la Science-Fiction ?

J’espère que non, qu’il n’y a rien de visionnaire dans ce texte. Quoique des tas de gens disparaissent et l’on se demande parfois où ils sont passés…Peut-être ont-ils séjournés dans cet hôpital. Pourquoi pas ?

Après le spectacle, le public a échangé ses impressions avec toi ?

Oui et j’en suis très heureuse. Je me souviens particulièrement d’une dame qui m’a dit spontanément avoir apprécié le texte. Elle connaît bien la sphère médicale et tout cela l’a bien fait rire. En fait, lors de la représentation, je fus à la fois surprise et heureuse de constater que le public riait. Et moi aussi. Je n’avais jamais vu des gens rire en écoutant mes textes. C’était très émouvant.

Et ce texte, Le Transfert, que deviendra-t-il à présent ?

Il est à l’étude chez un éditeur. Le comité de lecture cogite. Le texte sera-t-il édité ou pas, j’attends. Mais depuis hier, je sais qu’il peut vivre et prendre son élan.

Après le spectacle, il y avait une séance de dédicace, j’ai vu que les gens se ruaient vers ta table.

Oh, se ruer, n’exagérons rien…Mais certains m’ont posé des questions, c’étaient de beaux échanges.

Carine-Laure, des projets ?

Oh ça ne manque pas mais une chose à la fois…

 http://carineldesguin.canalblog.com

Publié dans ANNONCES, articles

Partager cet article
Repost0

Carine-Laure Desguin et "L'instant fugace 2"

Publié le par christine brunet /aloys

Carine-Laure Desguin et "L'instant fugace 2"

Carine-Laure, L'instant fugace 2 vient de sortir et tu fais encore partie des auteurs sélectionnés.

 

Oui, Jacques Flament est un éditeur formidable, il ne ménage pas ses efforts, c'est un régal de lui envoyer des textes.

 

C'est donc un recueil de textes courts?

 

Oui, un recueil de textes courts, en prose poétique. Ou pas. Pour ma part, ce sont des textes…comment dire…post-surréalistes. Je n’aime pas étiqueter les choses mais de cette manière, le futur lecteur situe mieux.

 

Ton univers...

 

Oui, parfois mais pas toujours, cela dépend de mon inspiration. 

 

C'est un recueil qui comprend 150 textes?

 

Oui, 150 textes et 82 auteurs, tous sont animés d’une écriture très différente, c'est ça qui est intéressant pour le lecteur. 

 

Un texte ne plaît pas et hop, on tourne la page, on tourne, on tourne et il y aura bien un texte qui attirera l'attention, un texte pour lequel on aura un coup de cœur.

 

Exactement...Un livre petit format, facile à glisser dans un sac. Le train a une demi-heure de retard ? On sort le bouquin, on lit quelques textes. Ça met de bonne humeur, la lecture.

 

Tellement d’auteurs dans ces opus et parmi eux des auteurs que tu connais ?

Oui, comme ça, le nom d’Eric Allard me vient de suite, aussi celui de Nathalie Delhaye, et quelques autres…

 

Pour se procurer le livre il suffit d'aller sur le site de l'éditeur

Voici le lien du nouvel opus: 

http://www.jacquesflamenteditions.com/322-linstant-fugace-2/


… et celui du premier (toujours disponible), L’instant fugace 1:  

http://www.jacquesflamenteditions.com/307-linstant-fugace/

 

L’Instant fugace 2 a reçu un petit succès, hier soir.

 

Ah oui? 

 

Après la lecture du texte Le Transfert par le Box théâtre, hier soir à Frameries, il y a eu bien sûr une séance de dédicace….Je ferai un article dans deux ou trois jours.

 

On peut dire que 2018 démarre en fanfare pour toi. Des passages sur aloys, une interview sur YouFM (dont on attend le podcast), cette publication de L'instant fugace 2, la lecture de ta pièce Le Transfert, ça boum drôlement, quelle effervescence sous la casquette.

 

Ah, quand l'inspiration est là...Et il y aura encore quelques surprises.

 

Des surprises?

 

Oui...

 

Carine-Laure Desguin

Publié dans ANNONCES

Partager cet article
Repost0

Nouvelles parutions...

Publié le par christine brunet /aloys

Nouvelles parutions...
Nouvelles parutions...
Nouvelles parutions...
Nouvelles parutions...

Publié dans ANNONCES

Partager cet article
Repost0

Dix poèmes de Salvatore Gucciardo publiés dans L’ANTOLOGIA “LE MAREE DELLA VITA”

Publié le par christine brunet /aloys

 

 

 

L'Anthologie poétique "LE MAREE DELLA VITA" du Groupe Culturel et Artistique "Valchiria" de Milan vient de sortir de presse. Le livre est édité aux Editions CTL Nino Bozzi, Italie. Il est vendu au profit de l'Association CasaAmica. La couverture est illustrée par le tableau de Salvatore Gucciardo intitulé "Le vaisseau habité".
 
La revue numérique "Magie poétique" vient de publier 10 nouveaux poèmes de notre ami Salvatore... 
 
Un petit aperçu...
 

Émotions tentaculaires

La terre était devenue

Fragile

Et turbulente

L’astre solaire donnait

Un dernier regard

Au baobab

 

L’écorce devenait friable

De même les  racines enfouies

Dans la profondeur

De la terre

Elles communiquaient

Avec le souffle de l’univers

 

Dans le gouffre

De la solitude

Faces aux vents

Des turbides

La spirale du néant

Enroulait  le corps frêle

Du poète

 

Seul

Face

Aux  ouragans

Il s’exposait

Aux tentacules

Du monde

 

Ondes magnétiques

Vibrations  planétaires

Energie primitive

Tout le mystère

Du cosmos

Dans l’infinitude

De l’âme

 

SALVATORE GUCCIARDO


 

Publié dans articles, ANNONCES

Partager cet article
Repost0

Pour Carine-Laure Desguin, l'année 2018 démarre en trombe !

Publié le par christine brunet /aloys

 

 

— Carine-Laure, tu nous expliques, le samedi 03 février, que se passera-t-il et où et pourquoi et avec qui ?

— Oh la, une question à la fois…Tout d’abord parlons de la date et du lieu, c’est en général ce que les gens retiennent.

Ce sera le samedi 3 février 2018 à 19h30, au Centre Culturel de Eugies/Frameries, chemin de l’Etang, 2.

— Au moins, ça, c’est clair. Et quoi et avec qui ?

— Le Box Théâtre de Mons c’est une équipe de comédiens dirigée par Eric Sherkine et ce sont des artistes formidables, ils font vraiment un tas de choses, ils créent des pièces de théâtre, des ateliers d’écriture, des expos de costumes d’époque, etc. Bref, c’est une troupe hyperactive. Et parmi toutes ces activités, il y a des lectures de textes. Voici le site du Box Théâtre :http://box.theatre.over-blog.org/

— Jusqu’à présent, ça va, on comprend. Tu peux continuer.

— Chaque année, des textes de plusieurs auteurs sont choisis et lus lors de soirées. Et donc le samedi 03 février à 19h30 mon texte Le Transfert sera lu. Pour ce soir-là, deux autres auteurs entendront également la lecture de leur texte. Il s’agit de Marianne Bougard et d’Alessandra Riggio.

— Tu les connais ?

— Oui, Marianne Bougard et Alessandra Riggio sont deux auteures qui tout comme moi font partie du cercle littéraire de Mons, Clair de Luth.

— Je vois que le nom des lecteurs de tous ces textes est déjà annoncé.

— Oui, bien sûr. J’ignore qui lira quoi mais je vois que Martine Courtois, Lisiane Duez, Roseline Liénard, Vincent Jadot et Marianne Bougard liront ce soir-là. Oui oui, Marianne Bougard est à la fois lectrice et auteur, un beau cumul !

— On sait où et quoi et avec qui, c’est parfait. Ah oui, Murmures des muses, c’est ?

— C’est le nom du cycle. Lorsqu’on lit Murmures des muses, on sait qu’il s’agit d’une soirée consacrée à la lecture de textes. Voilà !

— Bien ! Parlons de ce texte, Le Transfert. J’ai lu quelque part que ce texte était du genre absurdo-kafkaïen. Autant dire que c’est du chinois de Charleroi.

— On pourrait même dire que c’est de la science-fiction mais on ne compliquera pas les choses. L’histoire se passe dans une chambre d’hôpital. Il y a un patient, un toubib, une infirmière et un clown.

— C’est une histoire triste ?

— Le ton est ironique, ce n’est donc pas triste du tout. Et donc en ce qui concerne le pitch, le voici en quelques mots : Il y a trop de dossiers dans cet hôpital car ceux-ci se perdent dans la poubelle virtuelle. Et si les dossiers n’existent plus, pourquoi les patients dont le dossier n’existe plus existeraient-ils encore, eux ? Ils deviennent des non-patients.

— Et tu respires encore Carine-Laure après avoir écrit une telle histoire ?

— J’essaie. C’est difficile, je l’avoue.

— On te comprend ! Et donc pour résumer tout ça. Rendez-vous le samedi 3 février 2018 à 19h30 au Centre Culturel d’Eugies/Frameries, chemin de l’étang, 2, c’est bien ça ? Ah oui, on doit réserver ?

— Je pense qu’il n’est pas nécessaire de réserver, il y aura assez de place pour tout le monde ! On l’annonce encore une fois :

Samedi 3 février 2018 à 19h30

Centre Culturel

Chemin de l’Etang,2

Eugies/Frameries

Tel : 065664800

 

— Cette fois, on n’a rien oublié et pour ceux qui veulent en savoir plus au sujet de Carine-Laure Desguin, voici son press book (jamais remis à jour) :

http://carineldesguin.canalblog.com/pages/press-book/32061526.html

Et Carine-Laure, grande distraite, oublie de nous dire que le Box Théâtre de Mons a déjà lu un de ses textes théâtraux, il s’agissait de Rue Baraka, et c’était à Mons, en mai 2015.

 

— Je suis distraite, c’est vrai. Mais je vous raconterai tout ça le mardi 23 janvier 2018, sur YouFM, dans une émission qui s’appelle Les mots niaques. Je serai interviewée dès 20h par Sylvie Mordang et là je vous dirai tout tout tout, sans rien oublier !

Publié dans ANNONCES

Partager cet article
Repost0

Le n°15 de la revue "Les petits papiers de Chloé" est sorti !

Publié le par christine brunet /aloys

Le n°15 de la revue "Les petits papiers de Chloé" est sorti !
Le n°15 de la revue "Les petits papiers de Chloé" est sorti !
Le 15e numéro de notre revue, "Les petits papiers de Chloé", est sorti !
 
Des jeux, des chroniques littéraires de Carine-Laure Desguin, Edmée de Xhavée, Cathie Louvet et Christine Brunet, des nouvelles, le texte gagnant du précédent concours signé Carine-Laure Desguin, des BD originales de Bob le Belge et François Beukels... Des dessins de Fralien, une couv. signée Cédric...
 
A commander sous format papier ou numérique sur le site des Editions Chloé des Lys http://www.editionschloedeslys.be !!!!!
 
Et comme à chaque fois... deux appels à textes pour la revue n°16 ! Tout le monde peut participer !
 
Concours :
 
Sujet "Un repas de famille" ( Une feuille A4 maxi, times roman 11) date limite d'envoi le 1er mars 2018 via mon mail si vous faites partie des Editions Chloé des Lys ou via le formulaire contact du blog www.aloys.me. Votes sur le blog à partir du 15 mars.
 
+ Appel à textes pour la revue. Chloé a dit : "La haine travaille en dessous, comme les lâches ou les traîtres, pour mieux mordre." (600 caractères maxi. Times roman 11. Date limite d'envoi 30 mars). Mêmes conditions pour l'envoi de vos nouvelles.
 
 
A vos plumes !

Publié dans ANNONCES

Partager cet article
Repost0

Bonne année à tous !

Publié le par christine brunet /aloys

Bonne année à tous !

Publié dans ANNONCES

Partager cet article
Repost0

Thierry-Marie Delaunoy présentera son dernier roman les 25 et 26 novembre à Mon's Livre...

Publié le par christine brunet /aloys

 
 
Une étrange blonde méditant dans un parc, un auteur quelque peu esseulé qui s'y balade, une jeune mère célibataire de trois enfants contemplant la nature, un vieux photographe discret les photographiant...Ainsi démarre "Auprès de ma blonde", le sixième roman de Thierry-Marie Delaunois, un drame psychologique contemporain aux accents de tragédie antique, qui mènera son lecteur et ses personnages fort loin.
 

Auteur de huit publications dont deux recueils, Thierry-Marie Delaunois également chroniqueur sur son site notamment et membre de l'Association des Ecrivains Belges de langue française, sera en dédicaces les 25 et 26 novembre prochain à Mon's Livre avec une présentation publique de son roman le samedi après-midi dans la salle de conférence prévue à cet effet. Anecdotes, humour, profondeur, convivialité, venez l'écouter! Les détails de l'événement? Sous peu !

 

Un extrait !!!

"Dans sa fuite, elle l'entendit; elle n'était pas assez éloignée. Maudite, elle? Si c'était vrai? Et que lui restait-il à présent? Curieusement elle ne regrettait rien, la raison: elle était au-delà. Au-delà de toutes ces foutues règles qui régissent ce monde réellement stupide, les règles, les lois, l'éthique... Quoi d'autre encore? La morale? Elle n'avait pas entièrement perdu sa faculté de penser, lui semblait-il, les dernières paroles d'André tourbillonnant en elle. A l'intérieur de son cerveau. Maudite,elle? Hélène progressait mécaniquement sous les arbres, le pas lent; le temps ne semblait plus avoir de prise sur elle. Sa rivale avait-elle rendu l'âme? Elle avait visé cet endroit précis dont on disait qu'il était le point le plus faible de l'organe. Le point critique..."

Publié dans articles, ANNONCES

Partager cet article
Repost0

Lire & cri - un prix littéraire incontournable ! Les inscriptions sont ouvertes !

Publié le par christine brunet /aloys

Lire & cri - un prix littéraire incontournable ! Les inscriptions sont ouvertes !
Lire & cri - un prix littéraire incontournable ! Les inscriptions sont ouvertes !

Publié dans ANNONCES

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>