Texte n°7 pour le concours "si l'hiver m'était conté"

Publié le par christine brunet /aloys

Neige jamais su.

 

Racontez-moi vos neiges éternelles

Et vos sommets aux sourires diaphanes

Ces paquets de cristaux de froids et de gels

Déballés et soufflés

De plaines en montagnes

Moi l’anonyme qui ne respire ces blancheurs

Que par le papier glacé.

 

Racontez-moi ces harpons ces sueurs

Que des hommes habillés d’amitié

Elancent sur ces hauts voyages

Immortels héros honorables guetteurs

Des sommets de neige paysages

Animés d’un tout.

 

Et de là-haut vos visages

Aux sourires éternels

Se cristallisent.

Voyageurs de l’hiver vos escalades

Seraient-elles

Une vie en plus d’une vie

En plein cœur de l’hiver ?

 

Publié dans concours

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D

Il me semble avoir reconnu également la plume De Carine-Laure Desguin... quelque soit l'auteur, je trouve ce texte très beau...
Répondre
C

On pense toute de suite à notre gavroche carolo. Mais on peut se tromper: un "à la manière de" reste possible. Ceci dit, c'est bien tourné et "différent". Bravo à l'anonyme poète(sse).
Répondre
P

C'est magnifique, très poétique, j'aime beaucoup !
Répondre
C

Encore deux textes et il faudra voter !  Choisir...  Résultats dimanche matin, à mon retour !
Répondre
M

caramba, encore raté! Dit-elle la vérité lorsqu'elle prétend que ce texte n'est pas d'elle ? Méfiance ! Moi, je dis: cet texte est le sien.
Répondre
C

Décidément on m'attribue la maternité de bien des choses. Peux pas trâiner ma casquette dans les rues de Charleroi et sur les sommets enneigés quand même ! 
Répondre
A

Bonjour Eric, le jeu est de lire tous les textes proposés, de façon anonyme, chaque jour, et de voter pour son préféré à la fin du concours (demain je
crois non Christine ?) en vue d'une publication dans la revue Les Petits Papiers de Chloé. Amicalement...
Répondre
É

J'aime! ça donne envie de voir la neige et d'en avoir. Il faut deviner qui a écrit le poème, c'est cela, le jeu?:-)
Répondre
A

Magique...
Répondre
M

Un bien joli texte. Comme Philippe, je pense que l'auteur en est Carine-Laure.
Répondre
L

Je suis comme Edmée, je panique à l'idée de devoir faire un choix !
Répondre
E

On dirait notre poétesse à la casquette en effet, mais qui sait...? Moi en tout cas je vis les affres du choix qui sera à faire...
Répondre
C

Je suis conquis (comme un sommet).
Répondre
C

Première poésie du concours... La seule, d'ailleurs...
Répondre
P

Tiens Carine-Laure serait-elle passée par ici? Ce ne serait pas étonnant car rien ne l'arrête même pas la neige et le froid.


Il me plait bien ce poème même si je lis la poésie avec difficulté.


Bonne journée à tous.
Répondre
C

Un petit texte plein d'humanité...
Répondre