Rolande Michel présente son roman "L'envers du miroir"

Publié le par christine brunet /aloys

 

Dans le Tournaisis, si cher au cœur de l’auteure, se rencontrent deux personnes appartenant à des milieux très différents dont elle nous fait découvrir les habitudes, les souvenirs et les failles. La vie les lie cependant, presque par erreur. Et nous plongeons peu à peu avec eux dans un drame du quotidien qui s’aggrave, au fil du temps et de leurs frustrations. L’héroïne vit une lente descente aux enfers qui l’entraîne dans pas mal de dérives, sous l’œil indifférent de son époux. Je me garderai d’en dire davantage. Aux lecteurs de découvrir cette histoire de gens de chez nous, leur évolution psychologique, celle de leur entourage aussi, et les conséquences de leur mauvais choix. 

EXTRAIT :

Sarah est enceinte. À peine rentré d’Allemagne, au moment où il cherchait comment mettre un terme à leur relation, il reçoit cette nouvelle comme une gifle. Bien que rien ne l’autorise à mettre en doute sa paternité, il lui en veut de ne pas s’être protégée. Elle l’aurait dû. Toutes les filles le font. Tout à coup confronté à une situation totalement inattendue, il ne sait à quel démon en appeler ni à quel stratagème recourir pour s’en décharger. Plus encore que devenir père, la perspective d’avoir à élever un enfant l’angoisse.

 

Biographie

Professeur de langues modernes, l’auteure profite de sa retraite pour s’adonner enfin à sa passion pour l’écriture. Une passion qui l’entraîne dans divers domaines. Après deux romans : JEANNE et LE BOI TEUX DE GRATTEBOURG, Rolande, passionnée de théâtre, a écrit un vaudeville : PROMOTION JOLIVET, interprété en 2017, dans le cadre de « Théâtre en Scène » à Mont-sur Marchienne. Elle compte d’ailleurs en proposer une version plus longue et enrichie de conseils de mise en scène. Ce troisième roman : L’ENVERS DU MIROIR / Amour, Mirage ? lui a permis de mettre à nu les comportements de deux êtres conditionnés par leur appartenance à des milieux totalement différents, milieux qu’elle se plaît à analyser. 

Publié dans Présentations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Je souhaite à Rolande de grands bonheurs avec ce nouveau roman...
Répondre
S
Bravo à cette publication à qui je souhaite un vif succès!
Répondre
P
Super Rolande ! Il y avait longtemps !
Bonne route à ton nouveau bébé !
Répondre
B
Le court extrait me plaît car cette situation existe pour d'autres personnes que le héros du livre. La panique ou l'angoisse ressentie peut faire perdre les pédales à pas mal de gens et les rendre totalement différents... La couverture me plaît un peu moins car j'aime avoir mon regard accroché de suite par une image mais l'important, c'est le récit qui absorbe le lecteur.
Répondre
J
Ah chouette, j'ai hâte de le lire, j'avais adoré le boiteux de Grattebourg.
Répondre
M
Je souhaite à Rolande un joli succès avec ce roman.
Répondre
E
Je l'ai acheté, il est ici entre mes murs, non pas prisonnier bien sûr, mais nous frémissons de nous rencontrer!
Répondre
C
Une couverture sobre, j'aime beaucoup. En opposition avec l'histoire de ce roman d'après ce qu'en suggère cet article.
Répondre