Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

L'invité d'Aloys... Eric Cramaregeas, sapeur pompier et auteur !

24 Décembre 2014 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #Textes

L'invité d'Aloys... Eric Cramaregeas, sapeur pompier et auteur !

112, La mémoire de vos urgences

Quatrième de couverture

Ces nouvelles vous plongent au cœur des interventions les plus marquantes que tout sapeur pompier est amené à vivre durant sa carrière. Un face à face avec les réalités de plus en plus tragiques du monde actuel. Une aventure humaine et professionnelle unique que l’auteur vous offre en seize interventions qui marquèrent le Var et ses sapeurs pompiers. Chacune d’entre elle vous transportera là où l’urgence prend tout son sens. La diversité du métier de sapeur pompier vous y est dévoilée dans des situations parfois insoutenables issues, pour la plupart, de l’inconscience ou de la fragilité de l’être humain. L’entraînement quotidien du soldat du feu et du secours l’amène souvent à décider avec sa raison et non ses émotions. La récompense étant pour lui d’avoir pu sauver une vie.

EXTRAIT

« Deux secondes d’inattention »

A une trentaine de kilomètres de la caserne, un jeune couple et leur enfant de quatre ans, Jimmy, sont invités chez des amis de longue date pour le repas d’anniversaire de leurs fils respectifs, nés à deux jours d’intervalle. Le mari, Harry, trente-deux ans, est cadre dans une entreprise de construction, quant à son épouse, Betty, vingt-huit ans, elle est infirmière dans une clinique privée de la région.

C’est mardi soir. Les enfants n’ayant pas école le lendemain, la soirée se prolonge assez tard dans la nuit, en présence de nombreux invités.

Aux alentours de deux heures et demie, Harry et Betty décident de rentrer chez eux, dans un village voisin. En sortant de la maison de campagne, Betty ne peut s’empêcher de lever les yeux au ciel et d’emplir ses narines des effluves qu’exhale la nature au milieu d’une douce nuit d’été. La lune inonde le paysage de sa pâle clarté, évoquant une aurore qui tarde à se lever, tandis que la végétation scintille sous une fine couche de rosée. La jeune femme est heureuse, ils ont passé une excellente soirée.

Ils montent dans la voiture et prennent la route. Au bout de cinq minutes à peine, Jimmy, fatigué, détache les sangles de son siège auto afin de pouvoir s’allonger sur la banquette. Mais au moment où il s’extirpe doucement de son assise sécurisée, Betty se retourne, lui ordonne de se rasseoir et de se rattacher immédiatement. L’enfant s’entête, obligeant sa mère à défaire elle-même sa ceinture de sécurité et à se contorsionner pour le rattacher aussitôt.

En voulant prêter main forte à son épouse, Harry quitte un instant la route des yeux pour encourager son fils à écouter sa maman. En un mouvement imperceptible, il tourne le volant et la voiture dévie lentement sur la gauche. Le phare d’une moto qui arrive en sens inverse éclaire l’habitacle. Harry se retourne et, d’un geste trop brusque, tente de reprendre sa trajectoire, faisant se soulever le véhicule qui parcourt quelques mètres en équilibre sur deux roues avant de partir en tonneaux en direction d’un champ en contrebas de la route. Dans son élan, la berline sectionne deux arbres avant de finir sa course contre un tronc beaucoup plus robuste que les deux précédents ; elle s’immobilise, couchée sur le côté.

Le motard s’arrête. Il s’agit d’un ancien pompier volontaire, Tyfus Doumélini. Il pose la moto sur sa béquille et se précipite vers la voiture accidentée. Les impacts sur la carrosserie ont été si violents que Tyfus ne peut même plus identifier la marque de l’auto.

A l’intérieur, il aperçoit le corps immobile du conducteur.

  • Monsieur ! Vous m’entendez ? Ne vous inquiétez pas, j’appelle les secours !

Harry ne répond pas. Tyfus saisit son téléphone portable et remonte sur la route afin de capter un signal réseau et de joindre au plus vite les secours. C’est alors qu’il perçoit un râle qui vient des hautes herbes, à quelques mètres de lui, tout près du fossé. (...)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Carine-Laure Desguin 24/12/2014 18:14

Dans le quotidien des hommes du feu.