Claude Hardenne nous propose un poème, "Débuts"

Publié le par christine brunet /aloys

D E B U T S





Je voudrais – me crois-tu ? – enfin si c’est possible
Revenir en arrière au temps de ces amours
Les nôtres au début les pures les sensibles
Ma belle d’aujourd’hui d’hier et de toujours


Nos débuts coin de table et lumière du jour
Sur ton corps alangui et qui devient la cible
De mes yeux éblouis en quête d’indicible
Par le pinceau tracé en un subtil contour


La rue aux pavés gris le ciel en carillons
Parcourant de beffroi en clochers l’étendue
La ville aux toits d’ardoise et puis nous qui rions


Bohême simple - élans - nos âmes éperdues
De ce bonheur nouveau saupoudrant d’or nos yeux
Et ce sentiment vif d’être pareils aux dieux

Claude Hardenne

www.artmajeur.com/arden/

fr.artscad.com/@/ClaudeHardenne

Le pittoresque dans "Gaspard de la nuit" d' Aloysius Bertrand (2011) et Poussière d'âme (2009) Ed. Chloé des LysLe pittoresque dans "Gaspard de la nuit" d' Aloysius Bertrand (2011) et Poussière d'âme (2009) Ed. Chloé des Lys

Le pittoresque dans "Gaspard de la nuit" d' Aloysius Bertrand (2011) et Poussière d'âme (2009) Ed. Chloé des Lys

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
merci de vos appréciations!
Répondre
J
Hymne à l'amour et à la nostalgie mieux que réussi, Claude. Délicat, tout en tempo de rêverie intense.
Répondre
R
Magnifique Claude ! En Alexandrins chantant et sonnet !! Divine, rare surprise aussi de ce retour vers le passé que, tous, nous aimerions revivre. Avec délicatesse, tu as pu trouver les mots justes et la femme pour qui ce poème a été écrit a dû s'en réjouir.
Même si la vie, parfois, peut se révéler dure et insensible.
Bonne journée. Rolande.
Répondre
E
Que l'on aimerait aussi revivre de tes débuts! Nous avons tous les nôtres, heureusement, et j'espère qu'ils valent la peine d'être à nouveau caressés du souvenir.
Répondre
C
Et une journée qui commence en alexandrins. Bien m'sieur Hardenne!
Répondre