Un poème de Françoise Castera : Haïti

Publié le par aloys.over-blog.com

amis.JPG

 

 

 

 

Haïti

 

Entre pays maudit et perle des Antilles

C’est ma vie que l’on prend et mon cœur qui oscille

Je ne veux pas pleurer mon fils ni ses amis

Qui prennent tous les risques au mépris de leur vie

J’ai peur pour eux pour tous et surtout ces enfants

En train d’agoniser…et cela prend du temps.

Si les secours sont là, utiles et présents,

Ils ont les mains liées – c’est un pays absent.

Ceux qui se succédèrent n’ont pensé qu’à eux-mêmes.

Ils étaient les nantis, et leur pouvoir extrême

N’incluait pas les gens qui hurlaient leur famine…

Qu’importent ces paysans qui vivaient de rapines 

 

Avez-vous vu ce couple qui cherchait son bébé

Ce petit Haïtien qu’ils avaient adopté

T’en souviens-tu, Préval, tu aurais pu signer

Mais tu ne l’as pas fait. Le bébé est resté.

Pourtant tu étais là, côtoyant les soldats

Envoyés par l’O.N.U.   Tu riais aux éclats !

Te souviens-tu, Préval, de passage chez nous

Où tu fus étudiant, un peu, mais pas beaucoup

Rêvant de pommes frites, rêvant de mayonnaise

Je t’ai servi ce plat et j’étais mal à l’aise

Tes idées politiques me paraissaient étiques

Le personnage entier me laissait très sceptique

 

Je raconte ceci car j’ai trop de chagrin

De mon défunt mari tu étais le cousin,

Le cousin par alliance – l’alliance fut rompue –

Le président restait, bien assis, bien en vue.

Mon amour est chez toi, c’est mon fils, c’est ma vie,

Il est parti chez toi pour aider son pays

Il n’a pas oublié l’idéal de son père

Il combat pour les siens et son père serait fier

Il parle de ses frères, ses frères haïtiens

C’est un homme meurtri. mais mon dieu qu’il est bien

Et s’il écrit qu’il m’aime, il n’est pas partagé

Il a trouvé sa voie, son chemin est tracé…..

 

Il est tellement jeune, accordez-lui la vie

Accordez-lui le temps de fonder sa famille

 

 

 

 

Françoise CASTERA

http://www.facebook.com/profile.php?id=1814167205&ref=search

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

rielens michelle 20/03/2011 01:23



j'ai lu HAITI, c'est émouvant......



clovis simard 26/12/2010 01:14



Bonjour,


Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.
      
Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.


La Page No-23, LE NOEL DE LUXE ?


Cordialement


Clovis Simard



Lascavia 18/10/2010 14:56



Un seul mot adressé à l'auteure : -Respect- !


 



Edmée 05/10/2010 12:09



On sent l'indignation, la colère de Dieu, et tant d'émotion! Bravo, bravo!



carine-Laure Desguin 05/10/2010 08:16



Poème très émouvant en effet chargé de tendresse d'appréhension de colère aussi face aux injustices de ce pays plein de soleil autour mais rempli de froid dedans ...Merci à Françoise pour
ce poème et je me réjouis de lire bientôt l'intervieuw de cet auteur ; à bientôt donc !



Christine 05/10/2010 06:57



Merci, Françoise, de ce premier poème rempli d'émotion ! Et dire que tu m'as écrit que tes poèmes n'étaient pas engagés ! 


Françoise Castera m'a accordé un interview pour le blog "recreaction"... Vous l'y retrouverez au mois de novembre avec d'autres poésies.