Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

LISA DI SANTE SE PRESENTE...

1 Janvier 2011 , Rédigé par aloys.over-blog.com Publié dans #présentations

photo-Lisa-de-sante.jpg

 

 

Comment dire en quelques mots qui je suis ? Pas facile. Née le 16 octobre 1979 à La Louvière, en Belgique ; enfant de la révolte ouvrière, des mouvements contestataires et littéraires surréalistes, je m’installe à Bruxelles pour suivre des études de philologie romane à l’ULB. Tant que j’y suis, je continue sur ma lancée et poursuis avec un diplôme dans la gestion d’événements socioculturels, puis décroche un boulot d’animatrice socioculturelle dans une ASBL d’éducation permanente. Et pendantcouverture-lisa-de-sante.jpg tout ce temps, je me marie, achète une maison, adopte trois chats, un chien, enterre mon poisson rouge, travaille, deviens maman, fais du théâtre, redeviens maman, … et puis, surtout, j’écris. Depuis toute petite. Un peu de tout, comme on dit : poésie, nouvelles, romans… L’année de ma trentième année est aussi celle de la publication de mon premier roman, « Quand j’étais moi », chez Chloé des Lys.  

 

Quelques mots sur le livre ?


Étudiante en lettres à l’université, la narratrice partage sa vie entre ses cours et un bar mal famé ou elle est serveuse le soir pour payer ses études. Entre une mère tyrannique, un père absent, un physique qu'elle n'assume pas, et l'absence de vie amoureuse, elle se terre dans ses lectures et une vie imaginaire remplie d’aventures. Sa seule alliée est sa meilleure amie, Arinna. Mais celle-ci disparaît soudainement. Bravant sa trouille, la narratrice décide de se lancer à sa recherche. Surveillée, poursuivie, emprisonnée, elle va se retrouver entraînée malgré elle dans une suite d'événements dont elle perdra peu à peu le contrôle.


«  Un roman de fiction qui mêle le récit intime, l'intrigue et le fantastique. Un roman sur ce qui fait de nous des individus et ce qui nous relie au monde, sur Dieu, la nature humaine, l’immortalité. Et les mères tyranniques. »

 

Un extrait ???

 

C'était un jour où le soleil brillait par son absence. Un jour où la pluie marmonnait au trottoir sa rancœur. Un jour où le four micro-ondes, le ventre chaud, bipait sa solitude au robinet malade, qui ne cessait de crachoter. C'était un jour où le poulet réchauffé avait le goût de poulet, ni plus ni moins. Un jour où le parapluie dégoulinait de bon sens et le bus éclaboussait sa monotonie.

La jeune fille baissait la tête en marchant vite sur le trottoir. Peut-être qu'elle observait les crottes de chien, peut-être qu’elle ne voyait rien. Peut-être qu’elle ne voulait pas croiser le regard des passants qui marchaient tête baissée pour ne pas voir les autres passants. La jeune fille était banale, pas très jolie, pas très gaie. Elle était un peu grosse.

Elle arrivait devant la classe. Les autres étaient indifférents. Elle avait l'habitude de passer inaperçue. Elle n'avait pas de dessins sur le corps ni d’anneau sur le visage. Elle ne portait pas de vêtements trop courts, ni trop colorés. La jeune fille était trop ordinaire pour être remarquée.

 

 

Lisa Di Sante


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

christine 01/01/2011 15:32



Attention, demain... Un nouveau jeu sur Aloys... Un peu particulier cette fois puisqu'il va falloir découvrir le code contenu dans le texte... et, accessoirement, son
auteur... 

Alors, qui sera assez futé pour découvrir le message codé ????? Lequel d'entre vous ????

Cette fois, nouveaux et anciens seront à la même
enseigne...   



Edmée 01/01/2011 13:10



J'aime ses mille et une façons d'habiller ce jour ennuyeux - au départ, car je suppose que ça va "barder"! Oui, on a envie de poursuivre la lecture, et oui, l'extrait laisse un goût de trop peu!



Nadine Groenecke 01/01/2011 11:48



Je suis du même avis : le résumé est attractif et la couverture des plus réussies.



Lascavia 01/01/2011 10:54



Présentation très sympa et pleine de PEPS ! Un style très efficace à travers cet extrait qui incite fortement à découvrir la suite ...


 



ELISA ROMAIN 01/01/2011 08:38



La présentation donne très envie de lire l'extrait et celui-ci se termine au moment où l'on s'imaginait livre en main. Oui, il est trop court cet extrait alors on se tourne vers le
titre  et la première de couverture qui offrent d'autres indices...


En quelques lignes, la romancière a su nous captiver, presque nous ensorceler...



Philippe D 01/01/2011 07:40



Il parait qu'on met un peu de soi dans ses romans, que certains personnages nous ressemblent. Est-ce bien vrai?


Je souhaite une bonne année 2011 à toute l'équipe. Puissent tous nos projets prendre forme!



christine 01/01/2011 06:39



Une présentation originale, dynamique et quelques mots sur l'histoire qui me donnent une furieuse envie de la lire. 


Et cette couverture... remplie de mystère... Quant à l'extrait, vrai, il est trop court !!!!


 


Au fait, bonne année à tous et toutes !!!!!