Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Nouveau jeu... Père Noël n'aime pas les répétitions

16 Décembre 2010 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #Nouvelle

http://4.bp.blogspot.com/_6tXHSzFnvQU/TPdQwMDWzaI/AAAAAAAAARs/MKE2zu0BuuA/S220/photo%2Bportrait%2Blouis.jpg

 

 

 

 

PÈRE NOËL N'AIME PAS LES RÉPÉTITIONS

 

C'était la veille de Noël et Josette se réjouissait déjà de déguster le merveilleux repas de Noël que concoctait sa grand-mère.

 

Tous les ans, dès le 23 décembre, la vieille dame se rendait chez son volailler pour y choisir une dinde bien dodue. Elle achetait aussi de la purée de marrons, des airelles, des pommes reinette, du foie gras et tout ce qu'il fallait pour que ce soit vraiment la fête.

 

Mamy avait l'art de creuser les pommes pour présenter les petites baies rouges nappées d'une gelée de groseille… Un petit goût sûr et sucré à la fois… Josette adorait cette préparation délicieuse. Elle n'en mangeait qu'une fois l'an mais toujours avec le même bonheur. Noël n'aurait pas été Noël sans ce repas de rêve chez Mamy.

 

Il faut dire que la table était toujours décorée avec goût. Des petits lutins étaient posés partout sur la magnifique nappe blanche, les rennes du Père Noël semblaient courir derrière eux en tirant le traîneau rempli de minuscules paquets. Des jolies étoiles colorées étaient disposées çà et là autour des magnifiques assiettes de porcelaine et des verres en cristal étincelants. Chaque année, il y avait de nouveaux sujets d'émerveillement pour Josette.

 

Josette et ses parents ne fêtaient pas le réveillon car ils assistaient à la messe qui commençait à vingt heureshttp://2.bp.blogspot.com/_6tXHSzFnvQU/TOKnS3V8m0I/AAAAAAAAARI/CxrST2nRI7E/s320/Couverture+Louis+derni%25C3%25A8re+version+copie.jpg dans la petite église de village. Traditionnellement, toute la famille s'y rendait à pied…

 

Cette année là, l'hiver avait été précoce et la neige recouvrait le chemin qui menait vers l'église.

 

"Qu'importe, nous partirons plus tôt pour ne pas manquer les chants qui ponctuent l'office. D'ailleurs Monsieur le curé a demandé à ses fidèles de venir un peu à l'avance pour répéter…", avait décrété son papa.

 

"Répéter des chants connus, c'est nul cette idée !" avait répondu Josette mais sans susciter la moindre réaction de ses parents. On ferait son devoir, point final !

 

Vers dix neuf heures, sa mère l'avait emmitouflée dans son manteau de laine. C'était pratiquement le seul jour où Josette pouvait porter ce merveilleux et chaud manteau offert par sa marraine.

 

Josette se sentait pareille à une belle dame du temps jadis. Elle avait chaussé ses plus belles bottes et mis un bonnet de laine rouge. De quoi affronter les frimas de la saison et les gros flocons qui tombaient. On aurait dit des millions d'étoiles qui scintillaient dans la nuit glaciale.

 

Josette chercha bien à retarder l'heure du départ. Elle espérait échapper aux répétitions dirigées par Mademoiselle Lebas, chef de chorale et accessoirement sacristine. En vain. Papa et Maman sont sortis et Josette a suivi !

 

Quand ils sont arrivés à proximité de l'église, Josette et ses parents ont entendu les chants : on répétait déjà ! Mais quand son père a voulu ouvrir la porte, la vieille clenche n'a pas daigné tourner. Papa a insisté en poussant de toutes ses forces, en vain. Puis, il a tambouriné. Sans résultat. À l'intérieur, les chants continuaient de plus belle et empêchaient probablement les fidèles d'entendre que quelqu'un voulait entrer ! Les minutes passaient sans que personne ne viennent ouvrir cette satanée porte !

 

À vingt heures précises, comme par miracle, la clenche s'est débloquée et Josette a cru entendre un petit tintement de clochette au moment où son papa a poussé la lourde porte en chêne. Josette est entrée en suivant ses parents et tout le monde a pu admirer son beau manteau. Elle s'est assise au premier rang à côté de ses condisciples et a entonné "Les anges dans nos campagnes" avec entrain pendant que le curé s'avançait vers la crèche pour y déposer l'enfant de plâtre.

 

Sans savoir pourquoi, Josette avait échappé aux fastidieuses répétitions qu'elle n'aimait pas du tout. Elle considéra la chose comme un petit miracle de Noël.

 

Au retour, comme chaque année, on a mangé du cougnou et bu une bonne tasse de chocolat chaud. De quoi bien dormir pour aller fêter Noël le lendemain midi.

 

Le 25 décembre au matin, Josette s'est éveillée et a regardé par la fenêtre. Le temps était superbe et une neige immaculée tombée pendant la nuit recouvrait le paysage.

 

Le voyage vers chez Mamy s'est déroulé sans encombre et dès son arrivée, Josette a reçu un beau livre d'images et une pièce d'argent toute brillante.

 

La table de Mamy était superbe et Josette sagement assise sur sa chaise pouvait à loisir contempler les petits sujets qui ornaient la nappe blanche. Son attention fut attirée par le traîneau tiré par les rennes. Elle avança la main et le toucha. À ce moment précis, elle entendit un petit tintement identique à celui de la veille devant l'église. Il lui sembla même que Père Noël lui avait fait un petit signe de la main…

 

 

 

LOUIS DELVILLE

http://louis-quenpensez-vous.blogspot.com/

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Philippe D 17/12/2010 17:33



J'arrive un peu tard pour le jeu mais pas trop tard pour lire ce conte de Noël. De toute façon, je n'aurais pas trouvé l'auteur; je ne connais pas encore Louis.


J'aime lire les textes prévus pour ces jeux mais j'aime aussi lire les commentaires qui s'y rapportent. J'y vais de ce pas.


Bonne soirée.



Louis 17/12/2010 08:22



Louis, un vrai auteur ?


Je suis très sensible à cela ! Merci Bob !



Bob 17/12/2010 07:43



Je n'étais pas loin... mais bravo Edmée, Cougnou pour Liège ! Bien vu...


Une chose est certaine. Louis est un vrai auteur, car le confondre avec Micheline, c'est quand même un honneur !


 


 



Edmée 16/12/2010 23:51



Ce qui m'a vraiment mis sur la piste, c'est qu'au départ je pensais un peu à Micheline, mais Louis s'est trahi en protestant qu'à Charleroi on dit cougnou. Louis est de Liège



Edmée 16/12/2010 23:49



La la lère! J'ai gagné! C'est le foulard de Louis qui était accroché à la clenche de la porte!!!



christine 16/12/2010 19:17



J'aurais voulu voir la tête de Micheline lorsqu'elle a su ! En tout cas, je me suis bien amusée, une fois de plus !!!! Si si tu veux récidiver, Louis, je suis à ta
disposition!



Louis Delville 16/12/2010 18:53



Je crois bien que je renouvellerai l'expérience une autre fois, c'est trop amusant !


 


Et alors, entendre Micheline dire : "C'est quelqu'un qui me connaît bien, qui connaît bien mon style..." Un vrai plaisir !


Edmée a eu du flair et je l'en félicite !



christine 16/12/2010 18:46



Ben, c'est ce que je me suis dis lorsqu'elle m'a annoncé Louis comme étant l'auteur... Aurait-elle une boule de cristal... un don de double vue ????


 



carine-LAure Desguin 16/12/2010 18:15



Qui se ressemble s'assemble ...Bravo Louis ! Comment Edmée connaissait-elle le style de Louis ?? Bizarre bizarre ça



Christian Van Moer 16/12/2010 18:13



 = Gilles Saint-Laurent


Connu de tous sous le nom de Laurent Dumortier



Micheline 16/12/2010 18:07



Ah quel imitateur, ce Louis. Il avait bien caché son jeu. 



christine 16/12/2010 18:04



Eh bien oui !!! L'auteur de ce conte est Louis Delville !!!!http://louis-quenpensez-vous.blogspot.com/


Louis, je n'ai rien trouvé sur la future cover... pas même sur ton blog (j'ai peut-être mal cherché)... Si tu me l'envoies, je la mets sur facebook et sur
Aloys...


Une gagnante... Edmée !!!!! Bravo !!!! Je te dois déjà un livre, non ? Si c'est le cas, tu auras droit au second...


 


Bob, Carine-Laure, Gauthier, Steph, Adam... Ce sera pour la prochaine fois...


Micheline... Surprise ?



Micheline 16/12/2010 17:36



A Liège, tout au long de l'année on trouve des bonshommes de pâte (un délice) qui sont des sortes de craquelins plus raffinés.  



Louis Delville 16/12/2010 15:45



Dans mon pays, ce genre de truc n'existe pas ! Je veux parler des cougnous, cougnolles et autres !


La Principauté de Liège s'est souvent démarquée des ses voisins...


  



Gauthier Hiernaux 16/12/2010 15:40



Je pensais que tu étais de Charleroi Carine-Laure (où, selon Micheline, on dit 'cougnou")



Louis Delville 16/12/2010 15:38



Espérons que Laurent D. lira ce commentaire puisque j'attends toujours le barre code et le prix de mon futur livre. Et puis l'exemplaire test...


Et puis, comme dit Micheline, à Dieu vat !!! 


 



carine-LAure Desguin 16/12/2010 15:04



Trop drôle si Bob et moi avons gagné le livre de Christine ? Trop trop drôle !!! On aura deux cent pages chacun ! hi hi hi !


@ Gauthier : c'est pas moi qui ai écrit cette histoire de cougnou; je viens de Mons et là on dit cougnolle !!!!! trop drôle trop drôle !



christine 16/12/2010 14:38






Je croyais que tu étais un gentleman, Bob... On laisse toujours les dames gagner... 


Mais rien ne dit que Carine-Laure et toi ayez raison, de toute façon !



Bob 16/12/2010 14:18



Et puis ce commentaire ridicule de l'auteure, qui cherche à m'attribuer cette gentille historiette pour bigottes ! Un bouffeur de curé comme moi ! Elle le sait pourtant que la première chose que
je fais devant une crêche, c'est bouffer le 'tit Jésus en massepain...



Bob 16/12/2010 14:14



Je voudrais préciser que si j'ai parlé après Carine, je l'ai pensé avant elle... car c'est Micheline, c'est évident. Ce côté enfantin et cette chutte qui n'en est pas, sinon psychologique...


Here are the results of the belgian jury: Bob 10 points . Carine 8 points...



christine 16/12/2010 13:55






Trouverais-tu mon indice trop... évasif ????



Adam Gray 16/12/2010 13:40



Un petit indice... C'est pas moi !  (trop drôle, je sais...)



christine 16/12/2010 12:53



Bon... Puisque c'est Noël... et que je suis en train de m'amuser follement... je vais vous dire un truc...


Certain(e)(s) ont trouvé !!!!!!!!!!!! Mais qui ?



christine 16/12/2010 12:48



Micheline Boland = 2 (Carine-Laure Desguin, la
première, puis Bob ...). Remarquons que tous deux sont absolument ou presque absolument sûrs de leur choix...


Bob Boutique = 1 (Micheline Boland qui assure qu'elle n'est pas l'auteur de ce petit conte)


Edmée de Xhavée = 2 (Louis Delville fut le premier... Puis Steph)


Carine-Laure Desguin = 1 (Gauthier Hiernaux qui s'inspire d'indices probants)


Laurent Dumortier = 1 (Adam Gray qui y va à l'inspiration, comme toujours)


Louis Delville = 1 (Edmée de Xhavée qui ne veut pas voter pour elle)


 


 


Alors, alors, qui ??? Résultats même heure que d'habitude... 18h/18h30


 



carine-LAure Desguin 16/12/2010 12:45



Hi hi hi ! Comme bob et moi nous allons gagner le livre de Christine , c'est certain hum hum hum, nous le lirons ensemble: lui le recto et moi le verso ...Pfff, n'importe quoi !




Bob 16/12/2010 12:38



Micheline Boland à 95%. Une femme, de la bondieuserie, les termes belges, ce style délié découpé en petits paragraphes, ces descriptions culinaires...


MICHELINE


And the winner si... Bob Boutique



Christine 16/12/2010 12:30



Ah!!! Edmée... Nos posts se sont croisés !!! Donc, tu penses à Louis Delville... Tiens, tiens...


Louis, au fait, où en est ton bouquin ? 



christine 16/12/2010 12:28



Et si nous faisions les comptes en cette milieu de journée ?


Micheline Boland = 1 (Carine-Laure Desguin)


Bob Boutique = 1 (Micheline Boland)


Edmée de Xhavée = 2 (Louis Delville fut le premier... Puis Steph)


Carine-Laure Desguin = 1 (Gauthier Hiernaux)


Laurent Dumortier = 1 (Adam Gray)


 


C'est noté...



Edmée 16/12/2010 12:26



Moi  je pense que c'est Louis... En tout cas, c'est pas moi! Et c'est un joli conte, merci!!!!



Adam Gray 16/12/2010 12:21



Hum... Pas évident... Et troublant à la fois car je retrouve un peu "l'un" de mes styles d'écriture dans ce joli début de conte... Christine dit que c'est
quelqu'un que nous connaissons mais que nous ne trouverons pas... Ecrivain homme ou écrivain femme ?... Un écrivain spécialisé dans d'autres registres se serait-il laissé imprégner par
l'esprit de Noël ?... J'ai bien envie de dire M. Laurent Dumortier en personne...



Steph 16/12/2010 12:04



J'ai l'impression que l'auteur pourrait être Edmée de Xhavée... Je me souviens encore de la nouvelle américaine... très différente du lac majeur... Alors, pourquoi pas ?



christine 16/12/2010 10:50



Ah... je vais devoir prendre des cours, si ça continue !!!! Bon, c'est noté...



Micheline 16/12/2010 10:29



Le cougnou, ça se mange à la Noël, c'est un peu comme le cramique ou le craquelin (sorte de pain aux raisins et au sucre) , cela a la forme d'un personnage à deux têtes.


La poignée de porte, c'est la clenche.


 



christine 16/12/2010 09:36



Ah, voilà Edmée qui pointe le bout de son nez... Pour Louis Delville, l'auteur mystère serait Edmée De Xhavée...


Cougnou ? C'est la poignée de la porte, c'est ça ?



Gauthier Hiernaux 16/12/2010 09:31



A Mons, pas. ;-)



Micheline 16/12/2010 09:19



A Charleroi, on dit "cougnou" !



Louis 16/12/2010 09:14



Edmée est bien capable de cela !!!



christine 16/12/2010 08:52



Ah, ah....  Pour Gauthier, fin limier, il s'agirait de Carine-Laure Desguin
et pour Micheline, ce serait Bob Boutique... Tiens, tiens...


Donc:


=> Micheline Boland = 1 (Carine-Laure avec force et conviction)


=> Carine-Laure Desguin = 1 (Gauthier avec beaucoup de sens de déduction)


=> Bob Boutique = 1 (Micheline... qui ne veut pas qui soit dit qu'elle est l'auteur de cette nouvelle...)


Que voilà un excellent début !!!! 



Gauthier Hiernaux 16/12/2010 08:51



Ah bah non! Il vient d'apparaître à nouveau!



Gauthier Hiernaux 16/12/2010 08:49



J'avais posté un long commentaire mais il a disparu...


Je votais pour Carine-Laure!


 



Gauthier Hiernaux 16/12/2010 08:30



Personnellement, ce style d'écriture n'évoque aucun souvenir. Mais bon, je suis bien placé pour savoir qu'on peut le masquer, son style
:-)
En tous cas, c'est (un(e) Belge qui a écrit ce beau texte (clenche, cougnou) et pas de la région hennuyère où l'on dit "cougnolle".


Je ne connais pas Micheline Boland, donc je ne peux pas me prononcer sur sa participation.
Disons qu'entre tous les auteurs que j'ai lus, je pencherais plutôt pour Carine-Laure Desguin ! 



Micheline 16/12/2010 08:29



Je vous l'assure, je ne suis pas l'auteur de ce texte.


Moi, je pense que c'est Bob Boutique !


 



christine 16/12/2010 07:16



ça, c'est du rapide, Carine-Laure !!! Bon... MICHELINE BOLAND = 1


Enfin, selon l'avis de Carine-Laure...



carine-LAure Desguin 16/12/2010 06:17



Avec certitude : Micheline Boland    lalalèèère



christine 16/12/2010 06:02



Curieuse histoire, hein ??? Sacré Père Noël...


Alors, qui a écrit cette nouvelle ? Voyons si, cette fois, vous trouverez... Un indice?


C'est quelqu'un que vous connaissez tous... Mais comme je suis certaine que vous ne trouverez pas... J'offre mon livre au
premier qui donnera son nom avec certitude.