Les saisons du coeur, L'été, un poème de Marcelle Pâques

Publié le par aloys.over-blog.com

 

 

 

 

http://www.bandbsa.be/contes2/paquestete.jpg

 

 

Les saisons du coeur
L'été

 



Le soleil est un peintre surréaliste
Qui repeint les coeurs, les murs et les jardins
Ce Monsieur, un incorrigible optimiste
Illumine la banalité de nos matins

Partout dans la rue des sourires affleurent
Même les jours de pluie paraissent joyeux
Gamines les gouttes d'eau pliquent ploquent en choeur
Des parfums grisants ennivrent les amoureux

Mon coeur en hiver se réveille ébahi
Car tu es le soleil qui change mon destin
Après l'aposiopèse continue le récit

L'écriture de ma vie, les possibles chemins
Tout chante et m'enchante, l'alouette grisole
Dans un battement d'ailes l'espoir prend son envol

 

 

Marcelle Pâques

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kelly 30/10/2011 17:01



il est trop voter poeme!!!!



Claude Colson 05/10/2011 13:57



Hélas, bientôt il nous faudra attendre son retour ou aller à sa rencontre avec, toujours, la foi en l'instant qui vient.


 



Pâques 30/07/2011 17:53



- aposiopèse- interruption d'une phrase par un silence brusque



Pâques 30/07/2011 17:19



Je vous remercie pour vos commentaires!


Ils ensoleillent ma journée



carine-LAure Desguin 29/07/2011 13:17



Et voici un poème qui appelle l'été le soleil et la bonne humeur ! De plus, son rythme non dirigé nous permet de respirer quand nous le voulons ! J'adore ! Bravo !



Micheline Boland 29/07/2011 09:26



Un beau poème pour commencer une belle journée. Que demander de plus ? Bravo Marcelle !



Nadine Groenecke 29/07/2011 07:23



Espérons que Marcelle, grâce à son joli poème, va décider le soleil à faire son apparition !



Marie-Ange Gonzales 29/07/2011 07:19



Bonjour Marcelle, un très beau poème !!! Heureux, un petit bonheur en ouvrant mes fenêtres ce matin, c'est un soleil chanté que tu nous offres ici


Bravo et merci pour ce beau début de journée !


Bises


Marie-Ange



Philippe D 29/07/2011 06:24



Après l'aposiopèse? Il me faudrait un décodeur...


J'aime le verbe pliqueploquer à moins que ce ne soit pliquer ploquer; il faudra que je regarde dans le dictionnaire.