"Je n'aime rien ni personne", une poésie de Silvana Minchella

Publié le par christine brunet /aloys

http://www.bandbsa.be/contes3/minchellatete.jpg

 

 

 

Je n’aime rien ni personne

Et plus rien ne m’impressionne

Je ne crois ni au diable ni à dieu

Et me rie même d’eux

Le soleil me laisse de glace

Et le rire m’agace 

 

Je suis un monstre des cités

Un fils de la fatalité

Mon cœur bat juste ce qu’il faut

Pour irriguer mon cerveau

Pas un seul battement

Pour le moindre sentiment

 

Ma vie est mon seul bien

Elle est aussi le seul lien

Avec le monde auquel j’appartiens

 

Je suis un tueur professionnel

Je vis de la mort de mes pareils.

 

 

Silvana Minchella

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Claude Colson 22/01/2012 13:18


Oui, de stanley Kubrick - 1971


 

silvana 22/01/2012 12:46


Claude :  c'est un film ?  Je ne l'ai pas vu


 

Claude Colson 22/01/2012 12:43


C'était déjt Orange mécanique, si ça vous dit quelque chose.

silvana 22/01/2012 12:34


exact Philippe, c'est une coquille  :  je me ris


merci  :-))

Philippe D 22/01/2012 12:03


Ouhla! voilà quelqu'un qu'il vaut mieux ne pas approcher de trop près!


à revoir : la conjugaison du verbe "se rire". Je pense que ce n'est pas correct.


Bon dimanche.


 

christine 22/01/2012 10:38


Bien trouvé, bien amené ! Bravo !

silvana 22/01/2012 10:22


J'ai capté un jour,  ou une nuit, ce message perdu dans l'inconscient collectif .

Edmée De Xhavée 22/01/2012 10:15


Ouh la! Silvaaaaaaaana! Macchè... un sbire???


Bravo!

Christian Eychloma 22/01/2012 09:44


Superbe ! Mais... je n'en crois pas un mot !

carine-LAure Desguin 22/01/2012 05:35


Hélas ...