Hugues Draye se présente...

Publié le par aloys.over-blog.com

H.draye
j'ai édité, jusqu'à présent, cinq bouquins chez Chloé des Lys
 
je suis né à Charleroi, le 19 avril 1962
 
j'écris des chansons, je m'accompagne à la guitare, parfois au piano
je chante dans des cabarets, des salles, dans la rue, dans l'métro, pour des potes, en France, en Belgique, depuis ... 1982; plus de 400 chansons à mon actif; trois CD's autoproduits
 
je travaille, la s'maine, comme facteur (à Ixelles, Bruxelles)
 
en dehors de la chanson, et de l'écriture : je fais de la photo, je me mets un peu au dessin
une autre passion : marcher, randonner
un rêve (encore) : un jour, qui sait, conduire un bateau
quant aux livres édités chez Chloé des Lys:

- BELIER POUR TE SERVIR (2002), recueil de textes de chansons, avec explications concernant les origines des chansons
- FACTEUR, OU VAS-TU ? (2004), roman, fiction, partant de la poste (milieu où je travaille), avec des personnages recrées
- LA MARIE-THERESE (2006), deux nouvelles partant exactement de la même manière, et bifurquant à un moment donné
- CHEMIN FAISANT (2009) : en deux tomes, l'un reprend des textes de chansons, l'autre des nouvelles
.... "BELIER POUR TE SERVIR", premier livre édité chez CHloé des Lys
 
des textes de chansons ... avec un commentaire supplémentaire, lié à l'origine de ces chansons ...

 
un extrait ...
  
LES INTERMEDIAIRES (texte de chanson)
  
Tu les flaires déjà deux cents mètres à la ronde
Ces grands serviteurs acharnés de Monsieur Tout l'Monde
Et si tu ne parviens jamais à cerner leur bord
Z ont pas leur pareil pour alimenter ton décor
  
LES INTERMEDIAIRES
PULLULENT SUR LA TERRE
EN BRAVES CHIENS DE MISERE
ET MOI LE POETE
DU HAUT DE MA PLANETE
JE LEUR SERS DE TROUBLE-FETE ...
  
plus loin, explication de cette chanson ...
  
Cela se passait un jeudi matin sur le marché de Carpentras (France). Je sillonnais les rues ensoleillées bordées d'échoppes.
  
J'avais enfin repéré un petit coin tranquille, sorti ma guitare, installé ma housse par terre, déposé une assiette pour la manche et entamé deux ou trois chansons qu'une dame vint m'aborder sur un ton qui n'était pas spécialement agréable
  
"Je suis désolée, monsieur, mais on ne peut pas jouer ici !" ...

Hugues Draye
huguesdraye.over-blog.com

Publié dans Réflexions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philippe D 21/12/2010 19:46



Voilà un monsieur aux multiples talents! Tout à la fois, musicien, chanteur, écrivain et ... facteur, comment fait-il pour tout concilier? Bravo à lui !


 



Edmée De Xhavée 21/12/2010 12:38



Oui c'est ça, un baladin! Un peu hors de tout, du temps, de la réalité, des limites habituelles. Un personnage intéressant, en tout cas! L'idée de deux nouvelles qui soudain se définissent
autrement m'attire aussi beaucoup, j'y ai parfois pensé....



martine 21/12/2010 10:39



Hugues, on le lit sans se rendre compte qu'on est occupé d'avaler des mots et des lettres. Le comble pour un facteur sans doute! Sourires!


Pourtant, c'est ainsi. J'ai fait sa connaissance lors d'un repas, c'est un monsieur qui adore dire "tu". Moi je dis que c'est Monsieur avec un M majuscule!


Curieuse de ses écrits, j'ai découvert son journal de bord: on ne se lasse pas. Un style et une présentation des écrits rendent ses dires vivants en diable. Diable de bonhomme à essayer de
connaître. Il en vaut vraiment la peine.



Micheline 21/12/2010 09:01



J'ai lu, il y a longtemps, "la Marie-Thérèse", javais aimé les deux options offertes pour un même début d'histoire.


Les écrits d'Hugues me touchent parce qu'il parle vrai.  



christine 21/12/2010 08:05



Hugues Draye est un baladin... un troubadour des temps des temps modernes... Il observe, il écrit et décrit le monde qui l'entoure... toujours avec justesse, un brin d'humour, parfois d'humeur...



carine-LAure Desguin 21/12/2010 06:56



J'aime bien cet univers décalé de Hugues...pas si décalé que ça, d'ailleurs...J'ai lu ChEMIN FAISANT parce que j'avais croisé ce baladin à TLp...Son journal de bord: journal de la vie et
de son quotidien, un beau partage ...Merci, Hugues ...