Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Bob Boutique a lu 'Nouvelles à travers les passions" de Micheline Boland

27 Février 2011 , Rédigé par aloys.over-blog.com Publié dans #Fiche de lecture

bobclin"Nouvelles à travers les passions", critique de Bob Boutique

 

Je vous ai déjà parlé de Micheline à propos de son premier recueil intitulé ‘Nouvelles à travers les saisons‘ et dit à l’époque tout le bien que j’en pensais. Lorsque son deuxième livre est sorti à l’occasion de ‘Tournai la Page’, ‘Nouvelles à travers les passions’, je me suis donc précipité dessus, en espérant retrouver les mêmes sensations. Gagné. C’est de la même veine et pourtant différent. Ce qui m’évitera de devoir me répéter.

 

Première remarque. On nous propose cette fois-ci sur 172 pages, 24 textes qu’on pourrait classer en trois groupes. Des nouvelles classiques ( de loin mes préférées), quelques récits historiques et enfin des écrits beaucoup plus courts, glanés sans doute dans les ateliers d’écriture auxquels Micheline participe.

 

Personnellement, c’est dans ses nouvelles traditionnelles, que je me retrouve le mieux. Des histoires simples, presque anodines, dont on se demande si ça vaut la peine d’en parler. Puis l’auteur gratte un peu et derrière les personnages conventionnels, banals, parfois falots, se profile une passion, une douleur, une phobie… bref, une humanité criante qui semble nous rappeler qu’en fin de compte, on est toujours seul.

 

L’univers n’a pas changé. C’est celui de la petite bourgeoisie hennuyère catholique dans laquelle vit l’auteur. Un milieu où les conventions, le qu’en dira t-on et le ‘ce qui se fait’ tiennent lieu de morale. Un monde étriqué, où tout se passe dans la tête, faute de pouvoir l’exprimer avec emphase. Un milieu coincé, où le péché est vécu comme une calamité, alors qu’il fait peut-être tout simplement partie de la vie.

 

Et en matière de péchés, elle s’y connaît notre Micheline : qu’il s’agisse de la jalousie, de l’avarice, deM. Boland Nouvelles à travers les passions  l’envie… ou d’handicaps véniels (je ne trouve pas d’autre mot) qui vous rendent rêveuse, suiveuse, épieuse, hésitante, influençable, bigotte… lisez : la palette est très large et tous les personnages du livre en sont atteints, d’une façon ou l’autre.

 

Un exemple ?

C’est une Mémé, une bobonne tout ce qu’il y a de plus traditionnel, avec ses recettes de cuisine, les petits enfants qu’il faut chercher à la sortie de l’école, le mari qui est plutôt gentil… bref, une petite vieille qui n’a pourtant que 53 ans. Et puis un jour… comme ça, sans raison, une impulsion : elle enfile son manteau, court jusqu’à la gare et prend le premier train venu ! Il va à Namur… Peu importe. Elle s’assoit sur une banquette, encore étonnée par son escapade et essaie de faire le point d’une vie bien rangée, sans doute un peu terne.

 

Puis le remords ou le simple bon sens ? Elle se rend compte qu’elle ne va nulle part, descend à Châtelet et retourne à pieds. Lorsqu’elle rentre à la maison, personne n’a remarqué son absence ou si peu et tout reprend comme avant. Voila, c’est tout. Il ne s’est rien passé. C’est une non-histoire.

 

Sauf que racontée par Micheline, cela tourne à la grande aventure. Le dérisoire devient passionnant et la petite bonne femme une héroïne qu’on voudrait écouter pendant des heures en lui tenant la main. Car (et c’est peut-être la leçon principale, sous-jacente, qu’on retrouve dans ces nouvelles) chacun de nous a droit à la compréhension et ira en fin de compte au paradis. Comme dans la chanson de Polnareff.

 

Enfin, moi, c’est comme ça que je l’interprète.

 

Pour le reste, est-il utile de rappeler que le style est quasi parfait, le français d’une richesse sans forfanterie, les descriptions imagées avec une acuité toute particulière et le rythme soutenu. On arrive au bout avant de même de comprendre qu’on lit de jolies phrases littéraires.

 

Encore une fois bravo au comité de lecture de Chloé des Lys qui a su reconnaître un vrai talent.

 

Bob Boutique

bandbsa.be/contes.htm


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

christine 28/02/2011 07:19



Une fiche de lecture qui donne envie de se plonger dans l'univers de Micheline... L'humain et ses travers... vus sous le regard aiguisé de Micheline, propres soudain à réfléchir à nos propores
travers...



Bob 27/02/2011 22:30



On sent le mari terrorisé par la sacoche... faut l'comprendre !



Louis 27/02/2011 20:55



Méfiez-vous quand même des histoires "romantiques" de Micheline, elles finissent parfois par un enterrement plutôt que par un mariage !


Plus j'avance en âge, plus j'appécie ce que les autres disent au sujet de celle qui est mon épouse depuis près de 37 ans. Et surtout plus j'apprécie ce qu'elle écrit...


Bravo Micheline !



Micheline 27/02/2011 20:35



Merci encore à Bob pour cette note de lecture où je me retrouve vraiment.


Merci à Carine-Laure, Josy, Edmée, Anne et Philippe pour leurs gentils commentaires.


Quand je suis à une foire du livre, je demande aux personnes rencontrées ce qu'elles aiment lire et je guide leur choix suivant leur réponse. En effet, certains recueils contiennent plus
d'histoires fantastiques, d'autres des policières, des historiques, voire des romantiques. Un petit message et je pourrai guider votre choix.   


 



Philippe D 27/02/2011 17:10



Je dois passer une commande et je vais y inclure un livre de Micheline mais lequel? Là est la question.



Anne renault 27/02/2011 16:59



J'avais de toute façon prévu de lire Micheline Boland (après le polar de Christine que je viens de recevoir). La critique de Bob me renforce dans mon projet, donc Je vais me plonger dans ce monde
de province, qui est aussi le mien...



Edmée 27/02/2011 15:50



Nous sommes donc unanimes: nous aimons les nouvelles de Micheline, qui comme le dit Bob, se nourrissent dans un petit quotidien d'apparence anodin, mais dont l'intensité secrète sort tout d'un
coup. Encore faut-il observer!



Lascavia 27/02/2011 14:26



J'attends avec impatience de pouvoir faire connaissance avec Micheline à travers deux autres de ses ouvrages... Si la Poste le veut bien, ce sera chose faite très rapidement maintenant . L''excellente note de lecture de Bob me fait aujourd'hui l'effet de délicieux antipasti, juste ce qu'il faut pour ouvrir
l'appétit avant l'arrivée du plat du chef !


En passant, j'en profite pour remarquer la qualité d'écriture de Bob l'écriconteur qui a travers cet exercice particulier qu'est la chronique, révèle une belle maitrise de la plume...ici aussi !



carine-LAure Desguin 27/02/2011 14:11



moi aussi, j'aime beaucoup les nouvelles de Micheline: une description savoureuse des personnages, des gens que l'on croise dans la rue, au supermarché, on croit qu'ls sont tout ce qu'il y a de
plus banal et puis boumpatoum, y'a kékchose qui coince ! la vie quoi ! Chez Chloé des lys, nous sommes particulièrement gâtés. Outre Micheline Boalnd, nous lisons avec délice les nouvelles
inattendues et parfois cocasses de Nadine Groenecke, Marie-claire Georges, Josy malet-praud et puis tous les autres car ma liste est loin d'être exhaustive !