Alain Bustin a rencontré L’ange gardien de Marie-Claire George…

Publié le par aloys.over-blog.com

 

 

Bustin.JPG

 

 

 

Alain Bustin a rencontré L’ange gardien de Marie-Claire George…

 

Salut Alain !

Salut L’ange !

Tu sais que ton ange à toi m’a dit que tu avais adoré son recueil de nouvelles ?

Oh oui car chaque nouvelle est un petit bijou et un grand moment de pur bonheur.  En tout cas, c’est aussi bon que les sucreries de mon enfance.  Quel bien-être de savoir que l’on n’est pas tout seul à penser existentiel dans ce monde de fou…

Comment tu as rencontré Marie-Claire ?

Le hasard - si il existe – a voulu qu’elle soit ma voisine de table au stand CDL à la foire du livre de Tournai.  Un regard, quelques paroles, des ondes, nos anges gardiens, nos livres échangés et voilà le début de l’histoire.

Ensuite ?

J’ai lu son commentaire de lecture à propos de mon "Albert ou la quête d’un marathonien" et j’ai été très touché.  J’ai donc placé son ange gardien tout premier dans mon énorme pile de romans que je dois encore lire…   Ultérieurement, j’ai lu tellement de beaux commentaires sur les sites CDL, que je me suis dit qu’il était inutile d’en rajouter derrière Carine-Laure, Edmée, Josy, Christine,… J’arrivais trop tard !  Alors, je préfère en parler avec toi dans ce vieux bistrot sympa devant un bon Orval.   Je savais que les anges adorent l’Orval et les vieux zincs…

Dans quel contexte, as-tu lu "L’ange gardien" ?

A mon sens, idéal, à savoir  un voyage,  une banquette de train, un hall d’aéroport, la promiscuité d’un avion.  Chaque nouvelle de Marie-Claire est une promenade, une rencontre, un parfum aux senteurs d’humour et9782874595103 1 75 d’émotion.  Mais je ne veux pas en dire de trop, car un voyage, c’est aussi une découverte personnelle.

Tout à l’heure, tu as cité le mot existentiel, pourquoi ?

A mon sens, c’est toute la richesse de l’écriture de Marie-Claire ! L’écriture est magnifique, tu es transporté mais surtout après chaque nouvelle, tu es interpellé sur l’existentialité !  Le temps qui passe trop vite,  notre difficulté à vivre pleinement le moment présent, le chemin de vie, notre parcours, la bêtise des regrets, nos valeurs, nos jugements, les autres…Ah oui, les autres !  Nos regards…  Les apparences !

Alain, arrête, tu vas monter au ciel.  Tu oublies que l’ange c’est moi !  Tes nouvelles favorites ?

Pour l’amour d’un desperado, Graffiti, Comme s’il était trop tard, Il est tard et je m’en vais.

Alain, une conclusion ?

Ta protégée est une sacrée bonne femme, pleine de malice et de générosité.  Avec ses nouvelles, elle offre au lecteur une clé avec laquelle il a l’impression de  pénétrer à l’intérieur de délicieux secrets.  Vivement son premier roman !  Pour conclure, un seul mot : MERCI !

 

 

 

Alain Bustin

alainbustin.over-blog.com

 

Publié dans Fiche de lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Edmée 24/03/2011 13:18



Une présentation originale, et qui une fois de plus donne envie de lire... c'est un tout bel hommage finalement qu'un auteur rend à un autre avec sa note de lecture ... merci Alain!



marie-claire 24/03/2011 11:39



Alors, voilà que nos anges aussi sympathisent, Alain. Merci de rapporter les confidences du tien ! Et sympas aussi, vos commentaires, Christine et Josy. Décidément, chez CDL, on ne rencontre que
des amis !



Lascavia 24/03/2011 09:30



Oh, comme je partage cet enthousiasme pour les créations de Marie-Claire George ! Tout y est finesse, originalité, densité du propos et...quant à l'écriture : la perfection.


Je ne pense pas qu'il soit trop tard pour faire connaître ses impressions de lecteur, quel que soit le nombre d'avis déjà exprimés. Car en effet, la lecture est personnelle et chacun vibrera à sa
façon sur les lignes de Marie-Claire et....de ses anges.


 



christine 24/03/2011 07:05



Une fiche de lecture originale, amusante et enthousiaste. Merci, Alain, de nous proposer cette approche de l'univers de Marie-Claire !