Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Deux petites poésies signées Joël Godart, extraites de son recueil "A la fin de ces longues années"

12 Décembre 2016 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #Poésie

               

 

 

                Elle est dans la magie des mots

                Dans le bruissement des arbres aux matins bleus

                Dans le vent qui glisse sur nos visages

                Elle vibre et tire sur nos chaînes

                Passagère aux pas légers elle sait se faire ombre

                Se mêle à nos gestes et suit nos paroles

                Nous nous prêtons à sa folie et quand elle nous appelle

                De sa voix de reine

                Nous répondons à sa musique

               

                Elle est dans la magie des mots

 

                                

                      

                                      Amis

 

                     Je passe entre les anges

                     Je marche les yeux fermés

                     Mes amis souvenez-vous de moi

                     Mes mains vont vers vous comme ces feuilles

                     D'automne glissant sur les chemins

                     Je navigue entre vos ombres

 

                     Debout dans la rosée du matin

                     Je cueillerai la cendre de vos regards

 

 

Joël Godart

                      

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Micheline 13/12/2016 08:36

Voilà la magie des mots ! Des poésies très agréables à lire. Bravo !

Jean-François Foulon 12/12/2016 12:27

Et quand sort ce nouveau livre ?

Joël 12/12/2016 21:14

Il a pris du retard suite à une erreur dans la couverture... On attend le référencement, mais au fond rien ne presse... Merci à vous trois !

C.-L. Desguin 12/12/2016 07:10

Voilà, comme le dit Marie-Noëlle, une douce musique qui nous emporte. Et le matin, c'est coton.

marie noelle fargier 12/12/2016 06:06

Parfois une musique est tellement belle que vous n'avez pas besoin de comprendre les mots. Si vous lisez la traduction, souvent elle confirme le sens que vous donnait la musique. En lisant Joël Godart, c'est cela, il suffit de se laisser porter par ses mots, ils sont musique.