Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Brune Sapin nous propose un poème...

30 Novembre 2016 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #Poésie

Brune Sapin nous propose un poème...

La nuit tombe, et personne ne l'aide à se relever. Elle s'affaisse, pèse, écrase la ville.
Festival des réverbères.
La ville nocturne.
Plus qu'un syndrome, un symptôme.
Un drame continuel aux terrasses chauffées et enfumées des bars. Sous les néons.
Jeux d'ombres.
Se faufiler entre les verres.
L'alcool brûle, s'enflamme, corrompt les entrailles, fait vibrer les regards et hausse le ton que voilà donné.
Rues bruyantes, rues en fête.
Poussière, feuilles mortes, mégots, et autres trésors des trottoirs où les longues traînes des plus belles se gênent et se bousculent.
Tout s'ombre. Flou de la nuit noire.
Insomniaques aux postes.
Errance des futilités.
Echangées d'ivresse.
Maintenant le temps presse de s'émouvoir.

BRUNE SAPIN

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

marie noelle fargier 30/11/2016 08:14

Très vivant ! Bravo !

Séverine Baaziz 30/11/2016 08:08

Très beau !
Tout un monde qui sonne entre deux vers : "La nuit tombe, et personne ne l'aide à se relever"... "Maintenant le temps presse de s'émouvoir."

Gaëtan 30/11/2016 07:57

Beau poème. Ambiance nocturne... Bravo !