Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Pierre Doulliez se présente et nous parle de son roman, Le Mal de l'Autre"

20 Novembre 2015 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #présentations

Pierre Doulliez se présente et nous parle de son roman, Le Mal de l'Autre"

BIOGRAPHIE

Pierre Doulliez est né le 31 décembre 1939 à La Louvière (Belgique). Après des études d’ingénieur civil et un doctorat en Sciences Appliquées, il a enseigné dans diverses universités en Belgique et à l’étranger. Spécialiste de la planification mathématique, il s’est occupé de la gestion des systèmes hydro-électriques dans de nombreux pays. Arrivé à l’âge de la retraite, il se consacre à son activité littéraire. Il partage son temps entre la Belgique et la Grèce. Le roman "Le Mal de l’Autre" est son premier roman.

EXTRAIT

« Une partie du ciel se couvrit d’un voile de nuages noirs qui occulta rapidement les dernières clartés du soleil couchant. Le feuillage des platanes frémissait sous l’effet de brèves rafales et les guirlandes de lampions se balançaient comme des colifichets livrés à la force du vent. L’orage allait éclater et la fête risquait de se terminer dans la confusion. Quelque chose de lugubre planait sur le village. La campagne environnante sombrait dans la pénombre après la disparition des derniers rais de lumière. Loin des regards préoccupés par l’arrivée de la tempête, Arsène joignit discrètement ses lèvres à celles de Violette et lui laissa le temps d’en apprécier l’excitante moiteur. Jamais encore, Violette n’avait imaginé ce que pouvait signifier l’attrait du sexe lorsqu’il se mêlait au délice d’un amour partagé. Elle en obtenait à présent la révélation. »

La guerre vient de se terminer. Dans un village de la Bretagne meurtrie, un grand amour naît entre Arsène et Violette, deux jeunes lycéens, qui rêvent d’indépendance pour s’aimer sans contrainte. Mais les difficultés surgissent. Arsène est issu d’une famille aisée, il est le fils d’un notaire tandis que Violette est de condition modeste, sa mère est boulangère. La famille d’Arsène est suspectée d’avoir collaboré avec l’occupant tandis que le père de Violette a été dénoncé comme résistant et a perdu la vie.

Ne supportant plus les traditions séculaires de la Bretagne profonde qui l’empêche de vivre comme il l’entend, Arsène décide de partir à la découverte du monde, au grand désespoir de sa jeune compagne. Contrairement à Ulysse, il ne peut résister à l’appel des sirènes qu’il rencontre au cours de ses pérégrinations. Arsène et Violette voudraient revivre leur amour de jeunesse mais le destin d’Arsène en a décidé autrement.

Pierre Doulliez nous emporte dans l’exploration du monde amoureux vécu par deux jeunes gens qui ne peuvent échapper aux drames de l’existence. Si la liberté de l’un ne se conçoit que dans la souffrance ou le mal de l’autre, la question se pose : jusqu’à quel point peut-on aimer un être qui ne peut s’empêcher de vous détruire ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Edmée De Xhavée 20/11/2015 08:06

Un sujet cent fois exploré mais toujours avec d'autres subtilités et décors. Certainement attrayant aussi...

Carine-Laure Desguin 20/11/2015 07:00

C'est en effet une bonne question.