Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Marie-Noëlle Fargier a lu "La douceur du temps" de Sébastien Quagebeur

9 Juin 2015 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #Fiche de lecture

Marie-Noëlle Fargier a lu "La douceur du temps" de Sébastien Quagebeur

Je reçois le recueil de poésies "La douceur du temps" de Sébastien Quagebeur. La couverture m'interpelle déjà, noir et blanc, de grandes mains posées sur un immense échiquier, des mains qui appartiennent à un regard lointain. En arrière plan "la douceur du temps" qui se noie dans les arbres où le soleil joue puis je remarque un objet : une montre.

J'ouvre le livre, le feuillète comme je le fais habituellement avant de m'y plonger : l'encre est avare, le blanc prédomine sur presque toutes les pages. Je pique quelques mots au hasard (ils me plaisent) dans ce blanc léger, si léger que je reprends la première page, le premier mot. Ces premiers mots, baignés de senteurs bien choisies, me renvoient déjà à ce qu'il y a de plus ancré en nous, notre mémoire.

Puis, chaque sens se réveille dans une communion parfaite avec le vent, l'eau...

"Ombre du vent Souffle sur l'herbe Et caresse l'eau de tes ailes d'espoir"

jusqu'à "devenir" l'arbre, le sable dans le sablier... en se fondant dans chaque élément et... Etre le temps, l'espace, dans un concert de liberté.

"Je suis cette racine qui se tourne vers l'avenir Je sens les moindres méandres Je me déploie au grand soleil et d'ici à la pluie lune Je suis l'immensité"

L'encre de Sébastien Quagebeur n'a pas besoin de noircir la page, elle laisse la place à l'autre. Elle est si fine, si subtile, elle invite, elle ouvre des portes, et offre à chaque lecteur la liberté d'en choisir la clé dans ce long et sublime recueil "la douceur du temps".

Marie-Noëlle Fargier

La Bûkiné d'Anna

Marie-Noëlle Fargier a lu "La douceur du temps" de Sébastien Quagebeur

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sébastien Quagebeur 15/06/2015 10:23

En plein marché de la poésie ,je decouvre les mots de M-Noëlle Fargier. Merci pour cette belle transparence de l'émotion ,et cette envie de lecture créative des auteurs de faire découvrir la passion des autres. Cette belle danse de l'âme plurielle , les chorégraphes et les danseuses de l'ecriture sont nombreux Bob,Christine,Jean- Louis, Carine-laure, Edmée,Christian,Martine.la liste est longue !une grande salutation a vous en musique des lettres ! Que la fête commence!

M-Noëlle FARGIER 10/06/2015 19:33

J'ai eu beaucoup de plaisir à lire ce recueil. La fiche de lecture était d'autant plus difficile que je voulais vraiment transmettre la richesse de cette poésie originale, unique et donner l'envie de la découvrir. Merci à chacun et surtout à Sébastien. Au plaisir de relire Sébastien :)

Jean-Louis Gillessen 10/06/2015 12:17

Oui, je partage l'avis de mes consœurs. Bravo Marie-Noëlle pour cette fiche poétique elle aussi, aérée, qui dit justement ton ressenti des mots de l'auteur et de son monde. Je partage. Souvent j'ai déposé dans le forum un commentaire sur tel et tel texte de Sébastien, dialogué avec lui, car il a cette unicité bien particulière de dire la perception de l'univers, son univers. Il percute, Sébastien.

Edmée De Xhavée 10/06/2015 09:02

Oui, vive la poésie et les poètes, parce que même ceux qui ne "sont pas sensibles à la poésie" comme moi entendent de temps à autre une petite musique du coeur qui leur sème quelque chose...

Carine-Laure Desguin 10/06/2015 07:44

Une note de lecture pour un recueil de poésies, ce n'est pas si facile, croyez-moi. Bravo à Marie-Noëlle. Et vive la poésie, n'est-ce pas Sébastien Quagebeur?