Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

presentation

« Discussion de comptoir sur le métier de prof », une présentation signée Aurélien Dubois

Publié le par christine brunet /aloys

 

Biographie de l’auteur de « Discussion de comptoir sur le métier de prof »

 

Aurélien Dubois écrivait déjà quand il était petit. Mais il aimait sortir jouer aussi. Il a étudié l’anthropologie et est donc devenu plus intelligent, mais sans abuser non plus.

Aujourd’hui, il est professeur de français au CEFA d’Ixelles-Schaerbeek. Il est fier de son métier et de son école. Il se pose plein de questionnements sur la jeunesse actuelle. Cela dépasse sans doute ses fonctions, et son salaire. Mais Aurélien est indiscret ! Gratuitement.

Il aime l’humour, sophistiqué ou non, drôle ou non. Cela se voit dans ses écrits. Son livre de prof est souvent humoristique. Avec une histoire fictive, mais aussi largement autobiographique. Car Aurélien est égocentrique !

Aujourd’hui, son souhait le plus cher est que son livre de prof soit lu par ses collègues, et ses anciens et actuels élèves. Pour que chacun se reconnaisse. Avec l’indiscrétion gratuite et l’égocentrisme qui conviennent.

 

Résumé

Cette histoire est inspirée de réflexions réelles… 

Auréo, prof de français dans l’enseignement professionnel, rencontre dans un bar Madeleine, la célèbre journaliste sur laquelle il a toujours fantasmé. Dans ses meilleurs fantasmes, franchement. 

Bizarrement, ils se mettent à discuter, et à se séduire. Le courant passe. Sauf quand Madeleine décide de s’inventer une vie de prof, pour montrer à Auréo qu’elle est capable d’imaginer, et de décrire mieux que lui, ce qu’il vit au quotidien. Pour le meilleur et pour le pire. 

La vie de prof que Madeleine crée de toutes pièces va révolter Auréo. Mais elle va également le faire réfléchir. Au meilleur et au pire. 

Avec toutes ses réflexions, Auréo va prendre pleinement conscience de ce qui l’anime dans son métier : une inquiétude grandissante pour ses élèves, proportionnelle à toute l’affection qu’il leur porte. Même aux plus mauvais. Les pires des pires, franchement.  

Cette histoire est réellement une réflexion inspirante…

 

 

Extrait

 

Cette histoire se déroule un vendredi soir de novembre, dans une rue du centre-ville. Il pleut beaucoup dehors. Les trottoirs brillent dans le noir, à cause du reflet de la lumière des lampadaires dans les flaques d’eau. C’est étincelant. C’est coloré.

Mais c’est quand même moche. (…)

Assis devant le comptoir du bar au milieu de la rue, un prof prénommé Auréo ferme son parapluie qui s’égoutte sur le sol. Il commande au barman un jus d’orange. Il le sirote, en silence. Puis il rote, en silence, heureusement. (…)

Il est fatigué de sa semaine, mais pas au point d’être pressé de rentrer. Il est prof dans une école professionnelle. Il débute dans le métier depuis deux ans. C’est déjà un long début… (…) Ceci étant dit, toute ressemblance avec l’auteur de ce livre serait fortuite et malheureuse pour ce pauvre personnage imaginaire qui n’a rien demandé !

Auréo s’embête un peu dans ce bar. (…) Quand soudain, un miracle s’accomplit. Une jolie fille s’assied à sa gauche devant le comptoir.

Publié dans Présentation

Partager cet article
Repost0

Danieli présente son ouvrage "Au plus secret de ma pensée..."

Publié le par christine brunet /aloys

 

Biographie de Danieli

 

 

Danieli est une artiste belge de grand talent, dont l’œuvre picturale est importante et variée.

 

Née le 22 février 1934, elle nous a quittés combien prématurément une veille de Noël, le 24 décembre 1982.

 

Particulièrement précoce, elle fit de brillantes études dans les plus grandes écoles et remporta de nombreux prix tout au long de sa carrière.

 

Danieli s’est exprimée à travers différentes techniques avec un égal bonheur.

On relève dans son œuvre de la décoration monumentale, de la tapisserie, des fresques, de l’illustration, du vitrail, des panneaux décoratifs didactiques, des dessins pour enfants etc…

 

Dans le cadre de la peinture à l’huile, « l’œuvre bleue » (39 tableaux, œuvre posthume) fut créée dans l’ombre et découverte après son passage sur la planète « terre » ; elle représente le jardin secret de cette étoile silencieuse que l’Art façonna depuis sa plus tendre enfance.

 

En effet, Danieli fut, sa vie durant, une artiste discrète et réservée dans la communication de son art. 

 

 

 

                                                                     Prof. Dr. Jacques De Plaen

 

RESUME

 

J’écrivais comme on respire, je vivais en poésie avec cette joie presque automatique d’écrire, j’étais offerte aux impressions comme l’arbre se laisse chanter par le vent et j’écrivais tout naturellement sans trop y faire attention, juste assez pour que ce soit joli ou bien rendu mais sans vouloir prétendre quoi que ce soit puisque ce n’était pas mon métier pour autant que l’on puisse appeler « métier » la poésie et puis il faut si peu de chose pour écrire : du papier et un stylo.   

 

           

Extrait :

 

Pour adoniser mon amour 

j'ai cueilli un ciel ocellé   et 

j'ai voulu ses yeux tout brillants de 

l'écume de mer   et

j'ai voulu ses yeux tout vivants du temps du

printemps et de l'hiver

 

le portrait laissé sans signature appartient

à tout le monde

je l'ai rencontré souvent   et quand

c'est toujours le même

c'est chaque fois un autre            et 

chaque fois que c'est un autre

c'est toujours le même.

Publié dans Présentation

Partager cet article
Repost0

<< < 10 11