Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

l'invite d'aloys

Drôle de préparatifs de Noël pour les Carôttins de François Beukels

Publié le par christine brunet /aloys

Drôle de préparatifs de Noël pour les Carôttins de François Beukels
Drôle de préparatifs de Noël pour les Carôttins de François Beukels
Drôle de préparatifs de Noël pour les Carôttins de François Beukels
Drôle de préparatifs de Noël pour les Carôttins de François Beukels

Publié dans l'invité d'Aloys

Partager cet article
Repost0

La préparation de Noël... Un dessin de François Beukels avec ses Carôttins

Publié le par christine brunet /aloys

La préparation de Noël... Un dessin de François Beukels avec ses Carôttins
La préparation de Noël... Un dessin de François Beukels avec ses Carôttins

Publié dans l'invité d'Aloys

Partager cet article
Repost0

Une découverte en partenariat avec les Editions Hatanna : Secrets Barbares...

Publié le par christine brunet /aloys

Une découverte en partenariat avec les Editions Hatanna : Secrets Barbares...

Hatanna a fait des siennes ! Parcourant mers et océans, elle s’est arrêtée en Méditerranée pour y trouver une nouvelle perle qu’elle vous dévoile dans sa collection « Racines ».

Secrets barbares est une œuvre singulière qui prend naissance dans l’esprit d’Isabella Viviani, psychanalyste. Il se construit autour du personnage principal, Béatrice, future maman, qui part se promener en bord de mer pour la journée. Elle va alors rencontrer diverses personnalités qui seront développées dans de petits apartés. On peut ainsi découvrir la particularité des reines déchues, de l’homme papillon, ou encore de l’homme brioche. L’auteure n’a pas peur des mots et met très clairement un grand coup de pied dans certains tabous.

L’histoire évolue et permet au lecteur de se faufiler entre les lignes. S’il est curieux, il comprendra rapidement le message qui se profile à l’horizon. Cette œuvre poignante ne vagabonde pas simplement entre les êtres afin de nous les exposer, elle se penche sur une problématique actuelle bien profonde, la maltraitance. Les non-dits d’une barbarie dirait-on qui ne cesse de décimer des esprits en les plongeant dans d’obscures ténèbres. Ce roman tisse en fond de toile le fil rouge d’une violence faite par une mère sur ses filles. Une violence sourde, indicible et incestueuse. Une violence qui tue.

En guère plus d’une centaine de pages, ce roman poignant vous entraînera dans sa course folle engagée contre les secrets barbares.

Partager cet article
Repost0

Christine Brunet a lu "les pavés de St Fiacre" de Robert Fontaine

Publié le par christine brunet /aloys

 

Nous connaissons Robert Fontaine pour ses trois précédents romans publiés chez CDL : "La Chaumette", "Après Stéphane" et "La croix mystérieuse".

J'avais beaucoup aimé ce dernier polar, roman lu au moment de sa publication : une enquête bien ficelée avec, comme "point final", un drôle de mystère entourant les meurtres de deux flics retrouvés étendus côte à côte face à la chapelle de St-Fiacre. Les agresseurs auraient eu des masques de Mickey. Qui les a tués, pourquoi... Nous en étions restés là avec le lieutenant Noël Ménéval.

J'avais hâte de savoir... 

Nous retrouvons le policier peu après ; écarté de l'enquête, il décide de s'éloigner, d'intégrer une nouvelle équipe mais... 

Robert Fontaine signe une suite agréable à lire dans laquelle la psychologie des personnages joue un rôle important dans le déroulement de l'histoire : les héros sont normaux, humains, têtus ou mous, téméraires ou prudents... 

Ménéval est parfait dans le rôle du gus qui ne lâche rien, qui n'oublie rien et qui bouscule tout en finesse les protagonistes pour parvenir à ses fins. 

Très dialogué, le roman se lit vite. Et vous savez quoi ? Je prends le pari que jamais vous ne trouverez l'identité de l'étonnant coupable ! Allez, je vous laisse chercher !

 

Christine Brunet

www.christine-brunet.com

Partager cet article
Repost0

Thierry-Marie Delaunois aux Editions Lamiroy avec son opuscule "Syncope"

Publié le par christine brunet /aloys

 

Les Ardennes, une villa un peu isolée, un grand jardin, une forêt lugubre, des dangers que l’on ne peut imaginer pour une petite famille… Fanny, seule et divorcée, laisse tranquillement jouer ses jumelles de huit ans dans le jardin, Mélanie l’intrépide et Stéphanie la sage. Soudain, le silence; intriguée, Fanny sort vérifier ce qu’elles font mais elles ont disparu! Elle appelle, le silence lui répond. Ont-elle été kidnappées?

Auteur de neuf publications, chroniqueur littéraire et événementiel, membre de l’Association des Ecrivains Belges de langue française, Thierry-Marie Delaunois vous offre ici un mini-suspense psychologique et policier, véritable condensé de questionnement, de troubles et d’incertitudes, sueur et panique garanties! Ses thèmes favoris, qu’il aime développer? La complexité des rapports et de la pensée souvent tortueuse, qui nous conduit parfois au pire… A tort ou à raison?

 

Publié dans l'invité d'Aloys

Partager cet article
Repost0

Christine Brunet a lu "Identités" de Régine Laprade

Publié le par christine brunet /aloys

 

 

Ce n'est pas, en général, le genre de livre que j'aime lire : terroir, témoignages biographies... pas ma tasse de thé... mais la plume de Régine Laprade a ce côté magique capable de tout : vous voyez, ce type d'écriture simple qui fait dire tout en chacun "moi aussi, je peux écrire...". Que nenni !

Je vous ai fait découvrir cet auteur avec "Le collier d'ambre", publié en son temps aux Ed. du Pierregord (coup de cœur) puis au fils de ses publications désormais aux Monédières. 

Cette fois, elle nous propose un voyage dans le temps : elle nous transporte au Maroc au moment de la seconde guerre mondiale jusqu'à la fin des années cinquante. Elle nous fait vivre cette période agitée de l'intérieur grâce au témoignage de trois personnages : M'Bark (un Goumier marocain dans le régiment Rhin/Danube), Pierre (un Français de France comme on disait à l'époque) engagé dans les Spahis marocains et Ennemond, un Zouave limousin qui participa à la libération de la Corse. Il y a aussi les souvenirs d'enfances au Maroc, l'ambiance de cette époque trouble, les histoires racontées par son père, un Français dans un régiment marocain.

Régine Laprade nous interpelle sur la place des "indigènes" dans la guerre et dans notre armée, leur héroïsme, leur engagement, leurs motivations. Mais elle va plus loin et relie ces destins à ceux de ces jeunes de banlieues, désœuvrés, sans racine, sans reconnaissance mais en quête d'une identité. 

Ces quatre histoires se mêlent pour nous dépeindre une réalité trop souvent galvaudée, gommée voire oubliée parce qu'elle ne plaide pas en faveur de notre pays.

Avec finesse, enthousiasme, émotion, nous écoutons ces quatre histoires de vie passionnantes... d'autant plus fascinantes que mon père (comme tant d'autres de sa génération) a fait partie intégrante du tableau durant son service militaire au début des années 50 : sergent chef d'un bataillon de tirailleurs sénégalais basé à Casablanca, il me racontait le courage incroyable de ces hommes qui, souvent, marchaient le ventre vide dans les caillasses de l'Atlas sans chaussures, s'y déchiraient les pieds et se les recousaient à vif avant de repartir, sans jamais se plaindre. Il me parlait des vols de bestiaux pour se nourrir, des clans tribaux au sein du bataillon...

"Identités" est un livre à découvrir et je suis prête à parier que la postface en fera réfléchir plus d'un !

 

L'auteur poursuit sa démarche avec un nouvel ouvrage "Le métis de Cao Bang"... L'Indochine... 

 

 

Christine Brunet

www.christine-brunet.com

 

Partager cet article
Repost0

"L'âme soeur" d'Agnès Karinthi : une lecture de Christine Brunet

Publié le par christine brunet /aloys

 

 

SE TAIRE... malgré les conséquences.

Deux familles, un lourd secret.

Un va-et-vient entre passé, que certains cherchent à oublier, ont oublié ou... ont perverti, et présent.

Deux enfants qui se sont jurés le mariage à 8 ans... qui se retrouvent, aiment, souffrent sans comprendre.

Agnès Karinthi signe là un roman psychologique noir, superbement écrit où la violence s'allie au destin pour détruire les protagonistes d'hier et d'aujourd'hui.

Univers glauque où le bonheur n'a pas sa place, où les rares moments de tendresse ne parviennent pas à effacer le secret enfoui. 

Le lecteur plonge avec délectation dans l'intimité des héros puis lentement, sans vraiment s'en apercevoir, s'englue dans une fatalité plus forte, plus noire page après page jusqu'au final, terrible, incontournable mais libérateur. 

Impossible à mon sens de parler de l'intrigue, du fil conducteur de cette histoire, sans vous en déflorer les rouages. Je vous invite seulement à oser l'immersion aux côtés de Philippe, Claire, Anne, Stéphane et les autres.

Promis, vous n'en sortirez pas indemnes ! 

Nouveau coup de coeur !

 

Christine Brunet

www.christine-brunet.com

 

Qui est Agnès Karinthi... en quelques mots

 

Agnès Karinthi est née en France en 1969 mais son berceau familial est la Hongrie, Budapest précisément, où son grand-père et son arrière-grand-père sont de célèbres écrivains.


D’un caractère profondément rationnel, bien qu’attirée par la littérature dès son plus jeune âge, elle a développé une prédilection pour la chimie : elle s’est consacrée à des études scientifiques et une carrière industrielle. 

Aujourd’hui, elle accompagne les entreprises à la prévention des risques professionnels.


Pourtant, durant toutes ces années, elle continuait à dévorer livre sur livre.

Et un beau jour, elle a pris la plume à son tour.


Pour suivre les actualités de l’auteure, retrouvez-la sur son site internet :

http://akarinthi.com/


 

Bibliographie :

2017 Quatorze appartements, L’Astre Bleu Éditions, collection Hélium

2018 : L’âme sœur, L’Astre Bleu Éditions, collection Hélium

Partager cet article
Repost0

"L'expérience Cendrillon" de Sébastien Fritsch, une lecture de Christine Brunet

Publié le par christine brunet /aloys

 

FUIR...

NE FAIRE CONFIANCE A PERSONNE...

LA PEUR, LE DOUTE...

Voilà le quotidien de Milica depuis que sa maison a été réduite en cendres et son époux assassiné...

ELLE DOIT S’ÉCHAPPER !  

"Ne fais confiance à personne !" ce sont les derniers mots de son mari handicapé, lourdement blessé, qui sait que ses jours sont comptés. Surveillé, traqué mais par qui et pourquoi ?

Sébastien Fritsch nous entraîne dans une course poursuite à travers l'Europe. Qui est le chasseur ? 

L'auteur nous aspire dans une spirale infernale. La fin approche, on subodore, on s'étonne, on espère puis on sursaute !

"L'expérience Cendrillon" n'est pas un polar. Peut-être un thriller, à coup sûr un roman noir dans lequel les personnages jouent un double jeu... sauf un !

Les personnages bien campés, sans être attachants tant ils sont ambivalents, sont servis par un style agréable. Le rythme de lecture est rapide et l'environnement géographique, très original, intrigue.

Une urgence s'installe au fil des pages : démêler les fils de cet imbroglio pour comprendre.

Quant au titre, une explication ? Forcément... mais pas à moi de vous en donner la clé : faudra lire ! 

 

Christine Brunet

www.christine-brunet.com

 

 

Qui est Sébastien Fritsch en quelques phrases...

 

 

Biographie

Né en région parisienne en 1969, Sébastien Fritsch s’est installé à Lyon en 2000. De formation scientifique, il a travaillé une quinzaine d’années dans le domaine de la logistique pharmaceutique avant de se reconvertir dans l’enseignement.

Bibliographie

 

Thrillers et romans noirs :

  • L’Expérience Cendrillon, Éditions Fin mars début avril, 2017 – Prix virtuel du polar 2017

  • Derrière toute chose exquise, Éditions du Pierregord, 2009 et Éditions Fin mars début avril (poche), 2014.

  • Le Sixième crime, Éditions du Pierregord, 2008 et Éditions Fin mars début avril (poche), 2012.

  • Il sesto Delitto (version italienne du Sixième Crime), Éditions Fin mars début avril (poche), 2018

 

Romans contemporains :

  • Albédo, Éditions Fin mars début avril, 2016

  • Se retenir aux brindilles, Éditions Fin mars début avril, 2012.

  • Invitation pour la petite fille qui parle au vent, Éditions Fin mars début avril, 2010.

 

Roman historique:

  • Le Mariage d'Anne Orval, Éditions Créer, 2007.

 

Liens :

 

 

Partager cet article
Repost0

"Nous sommes des lâches !"' Un texte signé Marie-Noëlle Fargier

Publié le par christine brunet /aloys

 

 

 

Nous sommes des lâches !

        Des lâches de notre mémoire lourde d’endoctrinements.

Différences = DANGER

Consommation = BONHEUR

Pouvoir = SUPERIORITE

Des lâches lorsque, conscients de ces conditionnements, nous baissons la tête, nous fermons les yeux et nos gueules et nous avançons dans ce cortège de pantins. Parce que…peur de la mise en isolement.

Des lâches quand on oublie les horreurs que subissent nos voisins et qu’on éloigne vite par la carte géographique pour se recentrer sur nous. Parce que…peur de la contagion.

Des lâches quand nous prônons la tolérance et que nous ne faisons que l’écrire ou la dire. Parce que…peur de l’acte.

Des lâches quand nous mettons en avant des chiffres, des statistiques. Parce que…peur des noms, de l’humanisme.

Des lâches quand nous nous camouflons derrière un groupe. Parce que…peur de l’individualisme.

Des lâches quand nous n’allons pas au bout de nos pensées, de nos actes. Parce que…peur de soi ou de l’autre.

Des lâches quand nous renions nos convictions. Parce que…peur du jugement.

Des lâches quand nous faisons croire ou espérer. Parce que... peur d’assumer.

Des lâches quand nous vivons d’utopies. Parce que…peur de la réalité.

Des lâches quand nous récitons des phrases apprises par cœur. Parce que…peur de les analyser, d’en créer.

Des lâches quand nous nous regardons dans un miroir. Parce que…peur de l’invisible.


 

Oui nous sommes des lâches avec des tonnes de prétextes. Oui je suis lâche et j’ai peur. Ou plutôt j’ai peur et je suis lâche. Je pense aux Résistants, aux Justes au sens large du terme, aux Opprimés n’avaient-ils, n’ont-ils pas peur ?

Cette peur que nous trimballons par nos gènes ; cette peur transmise, inculquée, dictée au passé, au présent et dans l’avenir.

Pourtant, nous avons tous le même destin…

Marie-Noëlle FARGIER

Publié dans Textes, l'invité d'Aloys

Partager cet article
Repost0

HX13, le dernier thriller de Christine Brunet chroniqué par Maryline Marnas dans son blog "Les lectures de Maryline"

Publié le par christine brunet /aloys

http://leslecturesdemaryline.eklablog.com/hx13-a134211416

http://leslecturesdemaryline.eklablog.com/hx13-a134211416

 

 

 Résumé de l'éditeur :

Un bras découvert sur une plage. Une tête dans un carton. Des cadavres sur un casino flottant. Un projet ultra secret de voyage spatial qui dérape… Tandis que l'enquête n'en est qu'à ses balbutiements, une nano puce, génération HX, implantée dans un cerveau humain, s'éveille. Jusqu'où Un bras découvert sur une plage. Une tête dans un carton. Des cadavres sur un casino flottant. Un projet ultra secret de voyage spatial qui dérape… Tandis que l'enquête n'en est qu'à ses balbutiements, une nano puce, génération HX, implantée dans un cerveau humain, s'éveille. Jusqu'où l’Être Humain ira-t-il dans sa quête de la connaissance et du pouvoir ?

 

 

Mon avis :

J'aime l'auteur, j'apprécie sa façon d'écrire, j'adore son suspense, sa ténacité et la façon qu'elle a de nous faire aimer ou détester ses personnages. Après avoir lu "Convergences" et "Vénus en Ré" où j'ai rencontré Gwen Saint-Cyrq et Signac, l'auteur m'a fait découvrir Axelle de Montfermy et Nils Sheridan dans "Dégâts collatéraux" et "Nid de vipères". Ici, les quatre personnages sont de retours, ensemble, mais complètement différents (de mon point de vue).

Tout d'abord, Gwen Saint-Cyrq est une très bonne légiste qui aime travailler seule et prendre des décisions qui lui portent parfois préjudice. Mais ici, elle est sous les ordres de Axelle de Montfermy et elle reste plutôt "sage", par contre, elle ne compte pas ses heures, c'est un gros tempérament qui sait ce qu'elle veut! Sa supérieure était une femme que je n'aimais pas beaucoup dans les précédents opus et là, elle se retrouve à la tête d'une enquête et sait comment la mener. Elle ne lâche rien, même quand elle apprend que son poste va peut-être disparaitre après une fusion... Elle veut boucler son enquête et rien ne l'arrêtera. Par contre, côté personnel, je la trouve un peu méchante avec Nils Shéridan qui est complètement fou d'elle. Ce dernier n'a pas changé, il est toujours le même, même si ici, il est un peu plus effacé... et fou d'amour! Concernant Signac, je suis un peu déçue de son petit rôle dans ce dernier roman. Je crois que c'est mon personnage préféré et il est un peu en retrait ici.

Tout ce petit monde se retrouve sur une enquête peu banale : un bras est retrouvé sur une plage, des morts à la pelle viennent chaque jour s'ajouter aux anciens... Bref, tout à l'air d'être lié, mais de quelle manière? Et surtout, pourquoi?

J'ai beaucoup aimé suivre cette enquête passionnante, mais comme je le redoutais, la partie science-fiction ne m'a pas plu. Je n'aime pas du tout cet univers et j'ai dû batailler pour tout comprendre. L'auteur met à notre disposition beaucoup d'explications pour ne pas nous perdre, nous simples lecteurs, mais pour moi, c'était trop! Mais il fallait que je continue pour finir cette enquête et tout comprendre.

Je dois avouer que c'est le roman que j'aime le moins de l'auteur mais juste à cause de la partie science-fiction. Ceux qui aiment le thriller et la science-fiction vont se régaler avec ce livre et cette histoire hors du commun. Bravo à l'auteur pour son audace, ce n'était surement pas facile au départ de choisir d'allier ces deux genres, mais je pense que c'est une réussite, même si elle ne m'a pas convaincue, mais ça, c'est parce que je n'aime pas le genre en lui-même...

L'auteur utilise une façon assez étonnante de décomposer ses chapitres, c'est très drôle, j'ai eu du mal avec ma première lecture, mais maintenant, je suis rodée! Pour finir, je la félicite pour cette magnifique couverture qui donne un très bon aperçu des deux genres... Un grand merci à l'auteur pour sa confiance et j'espère très vite la relire dans un domaine qui me correspond mieux... D'ailleurs, la fin de l'ouvrage ouvre la voie à autre chose, une autre enquête... à suivre!

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>