Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

avis de blogs

Andante de Marie-Charlotte Declève dans le Bibliothécaire

Publié le par christine brunet /aloys

Andante de Marie-Charlotte Declève dans le Bibliothécaire
Andante de Marie-Charlotte Declève dans le Bibliothécaire

ANDANTE/
Marie-Charlotte DECLÈVE.-
Barry (Belgique) : Chloé des Lys, 2014.- 149 p. ; 21 cm.-
Isbn : 978-2-87459-786-2.- 20,70 €.-


L’auteure :
Née le 14 avril 1953 à Neuilly-s-Seine (France), Marie-Charlotte Declève vit à Louvain-la-Neuve en Belgique où elle travaille à l’Université catholique de Louvain, pour l’Institut IACCHOS (Institut d’analyse du changement dans l’histoire et les sociétés contemporaines). Elle est chargée de l’aide à la publication d’ouvrages scientifiques dans le domaine des sciences humaines. Ses activités favorites sont la lecture, la marche et l’écriture. Andante est son premier ouvrage.


Le livre :
Avant de se connaître, Anna, Estéban, Carl, Bruno et Maria, traversent des événements très douloureux. Le hasard les fait se rencontrer dans un petit village en bord d’océan. C’est par
l’intermédiaire d’Anna qu’ils se trouvent finalement reliés les uns aux autres et qu’ils découvrent que les drames ne débouchent pas nécessairement sur une impasse, mais qu’ils peuvent
donner un sens nouveau à la vie. La nature, l’océan, la marche et la musique participent pleinement à cette renaissance. Andante raconte finalement la rencontre de plusieurs résiliences.

Pour en savoir plus :
www.marie-charlottedecleve.sitew.fr

Publié dans avis de blogs

Partager cet article
Repost0

Après Stéphane de Robert Fontaine dans le Bibliothécaire

Publié le par christine brunet /aloys

Après Stéphane de Robert Fontaine dans le Bibliothécaire
Après Stéphane de Robert Fontaine dans le Bibliothécaire

APRÈS STÉPHANE /
Robert FONTAINE.-
Barry : Chloé des Lys, 2014.- 279 p. ; 21 cm.-
Isbn : 978-2-87459-792-3.- 27.90 €.-


L’auteur :
Robert FONTAINE vit depuis plus de vingt ans à Besonrieux, dans l’entité de La Louvière, mais ses racines sont pour moitié à Ecaussinnes, magnifique village dans lequel vivait la famille de son père et où il est né. L’autre moitié, c’est l’Auvergne d’où sa mère était native et dont elle lui a si souvent parlé et avec tant d’amour qu’il est toujours ravi de retourner dans cette région verte et sauvage au cœur des volcans ; il avoue aussi être très fier des vingt-cinq pour cent du sang auvergnat qui circulent dans ses veines !
Sa carrière professionnelle est principalement consacrée aux chiffres puis, grâce au temps libre que lui a octroyé une prépension, il se dirige vers l’écriture qu’il a toujours aimée.

L’idée d’être publié ne l’avait jamais effleuré jusqu’au jour où « Chloé s

des Lys" accepte son premier manuscrit « La Chaumette » qui est publié en juillet 2011. Puis, l’éditeur récidive en acceptant « Après Stéphane » qui sort de presse en mars 2014.


L’ouvrage :
Quelques années se sont écoulées depuis la mort de Claire, décédée dans un accident de voiture.
Stéphane, son compagnon, en a réchappé mais fortement handicapé physiquement et psychologiquement.
Il s’accuse continuellement d’être le responsable de la mort de Claire alors que la police retrouva des impacts de balles sur l’épave de la voiture, ce qui prouve qu’il n’est en aucun cas responsable de l’ « accident ». Pascal Legrenzi, qui mena l’enquête et a été promu commissaire, est resté proche de la famille et rend de fréquentes visites à Stéphane qui vit toujours à « la Chaumette », sa villa face à la mer. Malgré ses efforts, Raphaël, le fils de Claire, ne parvient pas à faire le deuil de sa mère : un jour, il rassemble toutes les notes de sa mère et les articles d’Alain Brihac, ce journaliste qui avait enquêté sur les agissements du réseau mafieux dont Stéphane avait malencontreusement « dérangé » l’activité.

Il les étudie, en tire une synthèse puis en parle à Legrenzi qui, subtilement, lui fera comprendre qu’il avait subi des pressions visant à accélérer les conclusions de son enquête. Discrètement, il aidera Raphaël dans ses recherches qui le mèneront jusqu’en Italie où s’est retiré Paolo, le frère de Mario dont le corps avait été retrouvé sans vie dans les dunes. Un jour, un jeune juge reçoit un dossier à charge de l’ex-commissaire Pierre Chauvière de Mauvrecourt qui purge sa condamnation et s’intéresse au dossier qui a amené ce policier corrompu en prison. Il se rend compte assez rapidement des manquements de l’enquête et convoque Legrenzi pour lui en parler. Il décidera de rouvrir un nouveau dossier et chargera le policier de faire toute la lumière sur cette affaire. Mais le temps presse car le puissant cabinet d’avocats qui défend Chauvière de Mauvrecourt vient d’introduire une demande de libération conditionnelle de leur client.

Publié dans avis de blogs

Partager cet article
Repost0

"Les dix petites négresses" de Bob Boutique dans le Bibliothécaire

Publié le par christine brunet /aloys

"Les dix petites négresses" de Bob Boutique dans le Bibliothécaire
"Les dix petites négresses" de Bob Boutique dans le Bibliothécaire

LES DIX PETITES NÉGRESSES /
Bob BOUTIQUE.-
Barry : Chloé des Lys, 156 p. ; ill. ; 21 cm.- Isbn : 978-2-
87459-531-8.- 12.00 €.-


Qui suis-je ?


Je suis libraire à Bruxelles, passionné de littérature et d'écriture, et viens de terminer un recueil de onze "contes bizarres" qui est sorti de presse, chez l’éditeur tournaisien Chloé des Lys.
J’ai mis une année pour rédiger mes textes, une deuxième année pour trouver mon éditeur et une troisième pour concevoir la maquette du livre, les dessins qui y figurent etc…

L’ouvrage :


Ces contes sont écrits comme des scénarios de film, pour être lus à haute voix, dans un style proche du langage parlé.
Avec des belgicismes, du ‘brusseleer’, du flamand et même parfois des mots inventés.
Onze histoires qui démarrent dans le banal, continuent dans le bizarre, pour déraper enfin dans le n’importe quoi… l’enfer ou le purgatoire. Jamais le paradis, car il
n’existe pas.
Le monde des humains est un univers de fous, qui n’est lucide que quelques jours par an. Pendant la période du Carnaval !
Un premier livre fait planer. Je suis un écrivain ! Eh oh ! Je suis un écrivain... Regardez… Je suis publié ! Pas de doute.

Et la famille comme les amis, qui parfois doutaient, de s’extasier. Bref c’est un moment de gloire bien agréable mais qui retombe très vite.

Car les questions fusent déjà : tu en as vendu combien ? Dis donc… je n’ai pas vu ton livre chez le libraire, c’est normal ? Et ton prochain, c’est pour quand ?
Le deuxième livre court dans le sillage du premier. Le choc est moins prenant, ça étonne
moins l’entourage, surtout celui qui n’a ni lu ni acheté le premier, mais on a l’impression que le bouquin est mieux fabriqué car on a peaufiné les détails, la maquette et la couverture. Même qu'on se permet de jouer l’ancien dans les salons et foires sous l’œil envieux des nouveaux.

Puis arrive le troisième, celui que vous tenez en main, et la question qui tue: n’est-ce pas le bouquin de trop ? Le 25e ou 26e conte bizarre qui se termine par ‘et arriva ce qui devait arriver’. Ça commence à bien faire, non ?
Surtout que ce conte-ci est un accident. Je m’explique. En général je me lance, sans trop ré-
fléchir et, étonnamment, mes histoires se terminent toutes au bout de trente pages. Ici (j’ignore pourquoi) mon clavier a dérapé. Plus je tapais sur les touches, plus ça rebondissait et plus je me marrais en imaginant les tronches de celles qui se reconnaîtront.
Bref, c’est devenu un bouquin.

N’empêche, c’est pas bien de se moquer !

A ne pas lire seul(e) dans son lit, quand le vent fait grincer les portes et claquer les volets.


Publié dans avis de blogs

Partager cet article
Repost0

Avis de lecteur dans "Plaisirs et Découvertes"

Publié le par christine brunet /aloys

Publié dans avis de blogs

Partager cet article
Repost0

Avis de lecteur dans "Plaisirs et Découvertes"

Publié le par christine brunet /aloys

Publié dans avis de blogs

Partager cet article
Repost0

Dans plaisirs & Découvertes, "La Valse des infidèles"

Publié le par christine brunet /aloys

Dans plaisirs & Découvertes, "La Valse des infidèles"

http://www.plaisirs-et-decouvertes.be/coin-lectureles-lecteurs-en-parlent.html

Dans plaisirs & Découvertes, "La Valse des infidèles"

Publié dans avis de blogs

Partager cet article
Repost0

Le roman d'Alexandra Coenraets "Naissance" sur le site de womenlobby.org

Publié le par christine brunet /aloys

Le roman d'Alexandra Coenraets "Naissance" sur le site de womenlobby.org

http://www.womenlobby.org/news/new-resources/article/roman-naissance-par-alexandra

Roman ’Naissance’, par Alexandra Coenraets

Posté le 6 mai 2013

Alexandra Coenraets, c’est d’abord une couverture qui accroche le regard et attise la curiosité. Ce sont ensuite quelques mots lâchés lors d’un interview donné à Bob Boutique pour l’Actu Mag (cf www.bandbsa.be). Jugez plutôt...

A la question "Quel ouvrage vas-tu publier ?" elle répond ainsi :

"C’est particulier. C’est un roman dans lequel des éléments autobiographiques et fictionnels se mêlent.

« Naissance », c’est son titre. C’est l’histoire d’une femme, trentenaire, qui apprend à vivre après un inceste subi enfant. On suit les différentes étapes de sa reconstruction. Cette femme me ressemble, mais ce n’est pas moi, elle a une existence propre, des expériences à elle.

J’aimerais que ce livre parle aux survivants de ces agressions insupportables, mais aussi aux autres, à l’entourage, à la société, qu’ils en saisissent l’ampleur des conséquences sur l’être humain, et puissent, dès lors, agir de manière appropriée."

Pour en savoir plus :

· Son blog. http://quandilnaitdusens.wordpress.com/

Si ce livre qui traite d’un sujet sensible, les crimes d’inceste, vous intéresse, vous pouvez le commander sur www.editionschloedeslys.be ou en librairie.

Le roman d'Alexandra Coenraets "Naissance" sur le site de womenlobby.org

Publié dans avis de blogs

Partager cet article
Repost0

L'avis du blog "au fil des pages" pour "Le tilleul du parc" de Jean Destree

Publié le par christine brunet /aloys

L'avis du blog "au fil des pages" pour "Le tilleul du parc" de Jean Destree

http://au-fil-des-pages477.blogspot.be/2014/07/le-tilleul-du-parc-de-jean-destree.html

Résumé: Un professeur de lycée solitaire et taciturne voit sa vie bouleversée par la rencontre avec une jeune femme à la recherche de son fils de 5 ans. Peu à peu, Jean-Michel Vallier va prendre conscience de sa valeur et, l'amour aidant, se lance dans l'aventure du combat syndical après une catastrophe minière qui fera des orphelins parmi ses étudiants.

mon avis: Une histoire tout simple, qui débute au hasard: voilà ce que j'ai découvert dans ces pages.

Jean-Michel et Fabienne ne se connaissaient pas, ne s'étaient jamais vu. Et pourtant... le destin fait que leurs chemins se croisent, et l'un prend l'autre sous son aile. C'est simpliste, mais doux.

J'ai trouvé l'histoire lente, bien que mignonne. Les deux protagonistes principaux ont bien sur des connaissances, qui viennent s'inclure dans le récit.

Leur amitié si vraie et si forte est géniale, force l'admiration. Mais en 1968, les amitiés étaient souvent plus sérieuses qu'aujourd'hui, pas vrai?

Ce livre ne m'a pas transporté, et je l'ai même parfois trouvé lourd. Mais le fond de l'histoire m'a beaucoup plu.

Je ne le relirai pas, mais j'ai redécouvert la simplicité de vivre au jour le jour, et la joie d'avoir des amis proches

Points attribués: 6/10

Je remercie Chloé des Lys pour cette aventure toute simple.

L'avis du blog "au fil des pages" pour "Le tilleul du parc" de Jean Destree

Publié dans avis de blogs

Partager cet article
Repost0

L'avis de Nicole de Bodt pour Nid de vipères de Christine Brunet dans son blog "Vanina du château"

Publié le par christine brunet /aloys

http://www.vaninaduchateau.be

http://www.vaninaduchateau.be

L'avis de Nicole de Bodt pour Nid de vipères de Christine Brunet dans son blog "Vanina du château"

25 août 2014

http://www.vaninaduchateau.be/

Biographie

Née dans le sud de la France, elle passe toute son enfance à Aubagne, patrie de Marcel Pagnol. Passionnée de langues, elle poursuit alors des études de tchèque qui l’amènent à Prague puis au Caire pour apprivoiser la langue arabe.

Elle part en Bourgogne puis en Grande-Bretagne et en Auvergne avant de retrouver son sud natal. Grande voyageuse, elle parcourt le monde.

De Madagascar au Ladakh, du delta de l’Orénoque au Gobi…, elle exerce son esprit critique et son sens du partage.

Rédactrice en chef de la revue littéraire « Les petits papiers de Chloé », également présentatrice de l’émission culturelle mensuelle ACU TV, elle poursuit sans relâche son travail d’écriture.

Nid de vipères est son premier thriller, il est suivi de Dégâts collatéraux, Le Dragon bleu, E16, Non nobis domine et le sixième sorti en 2014 Poker menteur.

Mon aventure

Je viens de terminer la lecture de « Nid de Vipères ». Le thriller est un genre qui ne m’est pas familier. Ma motivation est de mieux connaître l’auteure au travers de ses romans. J’ai donc décidé de commencer par le premier. Dès les premières pages, je suis conquise. Une charmante jeune dame à la fois forte et fragile accapare toute mon attention. Elle se prénomme Aloys. À travers son personnage, je m’interroge, je m’inquiète, je m’enthousiasme, j’aime. Elle sauve, Nils, un homme étrange. Il me désarçonne souvent et me déçoit. Pauvre Aloys ! Elle, commissaire de police ; lui, espion. Deux êtres torturés que tout rapproche et éloigne à la fois.

Ensemble, ils évoluent dans un univers et des contrées qui me sont totalement étrangers. Je pénètre dans l’histoire par l’ignorance. Au travers de plusieurs affaires menées de mains de maître et un combat contre la maladie, Aloys me fascine. Je lis, j’essaie de comprendre, je veux en savoir plus sur ce monde où se mêlent suspens et manipulations. Je m’interroge sur les motivations qui poussent des personnes comme Aloys et Nils à jouer constamment à pile ou face avec leur vie. Comment Christine Brunet a-t-elle pu imaginer une telle histoire ? C’est une question qui me revient tout au long de ma lecture. Je suis totalement admirative devant la performance.

L’écriture est simple, la lecture aisée. Je me laisse emportée par les descriptions, les émotions fortes, les moments intimes, les dialogues. Au fil des pages, j’épingle des passages :

« La gorge serrée, les mains moites, elle avançait sans précipitation, les traits détendus, soucieuse de ne pas montrer sa frayeur »

« Aloys regarda le corps du forcené s’effondrer devant elle dans une sorte d’état second » le crâne avait explosé, sans doute sous l’impact d’une balle creuse, projetant sur le mur et le sol une bouillie de sang, d’os et de cervelle »

« Allez, courage ! fit le chirurgien… Elle observa la porte un moment après leur départ, effleura son ventre avec une grimace, puis serra les dents. »

« Qu’est-ce qu’on lui faisait encore ? … Il frissonna d’inquiétude puis serra les dents : il devenait trop tendre… »

« Il perdit connaissance un moment… elle n’était pas venue… Elle avait dû flairer le piège ou bien le cherchait-elle encore… la bouche était à présent obstruée… Le nez… plus une goutte d’air… Au moins, elle était sauve et il n’aurait pas à la trahir… »

Et bien d’autres…

Mon appréciation

Un livre qu’on n’oublie pas, construit autour de deux personnages humains et captivants, une chute incroyable reçue comme une douche froide, un sentiment de manque et finalement … un espoir : et si…, si la réponse se trouvait dans le deuxième thriller de Christine Brunet « Dégâts collatéraux » ?

Nicole De Bodt

http://www.vaninaduchateau.be/archives/2014/08/25/30470686.html

© août 2014

Publié dans avis de blogs

Partager cet article
Repost0

Livres & Co a lu "Les dix petites négresses" de Bob Boutique

Publié le par christine brunet /aloys

Blog livres & Co, http://livres.and.co.free.fr/index.php/2014/07/les-dix-petites-negresses/

Blog livres & Co, http://livres.and.co.free.fr/index.php/2014/07/les-dix-petites-negresses/

Livres & Co a lu "Les dix petites négresses" de Bob Boutique

Ce titre vous évoque un autre roman, plus connu mais aussi plus classique? Vous avez raison.

Ce roman n’est pas sans évoquer le roman d’Agatha Christie de par le titre évidemment et de par l’intrigue également: 10 femmes écrivains sont rassemblées par leur éditeur sur une ile en mer Noire pour une dizaine de jours et vont mourir les unes après les autres durant leur séjour. Qui est la coupable?

Pourtant, ce livre n’a finalement rien à voir avec les dix petits nègres et surtout rien à voir avec un roman policier. Ce bouquin est inclassable mais il est rafraichissant, déroutant, décalé…

Je l’ai lu en une soirée et cette soirée a été très agréable.

La 4ème de couverture nous précise que ce livre est fait pour être lu à haute voix et c’est vrai! Il est écrit presque « comme on parle » et l’auteur, parfois nous interpelle ou nous rappelle à l’ordre et c’est ce qui donne l’impression très agréable qu’il est en train de nous raconter l’histoire.

Ce qui m’a beaucoup plu aussi c’est qu’on a l’impression que l’auteur a écrit ce texte d’un seul jet, sans difficulté (je ne dis pas qu’il n’y a pas un gros travail derrière ce livre mais simplement que ce qu’on ressent c’est une facilité et un plaisir de l’auteur à nous raconter des histoires).

En bref, de quoi passer un bon moment!

Ma note: 2,5/4

Les dix petites négresses, Bob Boutique

Publié dans avis de blogs

Partager cet article
Repost0

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 > >>