Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Christine Brunet a lu "Sonate au Clair de Lune" d'Elodie Lemaire

Publié le par christine brunet /aloys

 

 

Sonate au Clair de Lune... Un titre qui pourrait coller au genre 'chic-lit' mais un visuel très codé qui nous renvoie instantanément vers un autre genre littéraire très prisé actuellement par les adolescentes, la "bit-lit"... 

Impossible d'ignorer ce rayon bien fourni des libraires qui s'étend entre littérature fantastique et SF. Le lectorat est jeune, féminin et TRES enthousiaste. Et pour cause...

Pourtant, j'avoue n'avoir jamais eu la curiosité d'ouvrir et de parcourir l'un de ces ouvrages. Ma connaissance de la littérature "vampirique" découverte à l'adolescence se résumait à Dracula (de Bram Stoker) que j'ai littéralement dévoré, lu et relu, Entretien avec un vampire (d'Anne Rice) et la Forteresse Noire (de F-P Wilson), trois romans qui m'ont transportée dans un univers très noir, fantastique, une atmosphère qui, des années après, continue à me coller à la peau. 

Du coup, lorsqu'Elodie Lemaire m'a proposé de découvrir son ouvrage, j'ai sauté sur l'occasion, bien entendu, mais sans a priori : je voulais comprendre l’engouement de ces adolescentes frénétiques et, qui sait, y prendre goût.

L'histoire en quelques mots ?

Deux jeunes femmes disparaissent...  puis une troisième, Charlotte, une étudiante introvertie et mal dans sa peau, tournée vers les choses de l'esprit. Disparition inquiétante pour sa famille mais une "nouvelle" vie pour l'adolescente qui va découvrir l'amour passionnel, charnel et fusionnel pour un être hors norme (un vampire, vous l'aurez compris), puis la trahison, la manipulation et la déchéance. 

Dans une atmosphère entre réalité et rêve, entre fastes et obscurité, beauté et noirceur, amour et haine, l'adulte que je suis a été surprise par le traitement du sujet, amusée aussi de constater le gap qu'il existe désormais entre ce qu'on appelle la littérature ados/jeunes adultes et la littérature dite adulte, une différenciation inexistante dans les années 70/80. 

Sonate au Clair de Lune est un roman sentimental qui veut insuffler le frisson mais pas trop : on n'est pas du tout dans l'horreur ou la violence mais dans une romance atypique qui joue sur l'empathie inévitable pour l'héroïne et même pour Jonas, le beau ténébreux en fin de compte pas si mauvais que cela, manipulé comme sa victime.

Sonate au Clair de Lune est un texte facile à lire servi par une plume alerte et rythmée qui amène, par de longues descriptions, son lecteur dans son univers froid où la mort est omniprésente.

Âmes romantiques, plongez sans vous poser de question dans ce quasi huis-clos : le texte fera le reste. 

 

Merci Elodie Lemaire pour la découverte !

 

Christine Brunet

www.christine-brunet.com

Partager cet article
Repost0

Un nouvel ourage signé Séverine Baaziz ? On en parle ! Et même un peut plus !

Publié le par christine brunet /aloys

 

 
 
Un toit, trois générations, et l'irrésistible envie de s’étriper.

Jules, quinze ans, a toutes les raisons d’être déprimé. Sa mère n’a d’yeux que pour les roses, les chats et la chasse à la poussière, son père est tremblotant de tics et de faiblesses, ses camarades de classe adeptes du langage des poings. Et pour couronner le tout, sa grand-mère, aussi aimable qu’une lame de guillotine, emménage sous son toit… Sauf que la petite dame aux pas ankylosés d’arthrose va donner du sens à sa vie.   
 
Une comédie moderne, drôle et bouleversante, ode à la vie et au courage.

Publié dans présentations

Partager cet article
Repost0

Eric Dargenton nous présente son recueil "A mes heures gagnées"

Publié le par christine brunet /aloys

 

 

Eric Dargenton est né en 1984 en Meurthe et Moselle.                                   

 

A 15 ans, au lycée, il découvre la poésie à travers l’œuvre de Victor Hugo. Elle ne l’a plus quitté depuis.

 

Après des études d’histoire et divers emplois, il est aujourd’hui chargé de l’accompagnement scolaire d’élèves en situation de handicap.

 

Passionné de littérature et d’écriture, féru de vers classiques, il publie en 2017 chez Chloé des Lys son premier recueil de poèmes intitulé A mes heures gagnées.

 

Il vit à Metz, la patrie de Verlaine.

 

 

 

Extrait :

 

A contresaison (extrait)

 

(…)

Je devrais être heureux, oiseaux, à vous entendre ;

A vous respirer, fleurs, je devrais être heureux ;

J’assiste à vos concerts, je vous regarde tendre

Aux ivrognes ailés vos vases liquoreux.

 

C’est l’heure où le poète à son aise délivre

Les quatrains épuisés du carcan de ses maux

Comme l’arbre dénoue un lourd corset de givre

Pour offrir aux regards ses plus tendres rameaux ;

 

L'heure d'aller à deux où l'on va solitaire,

D'un pas sûr, confiant, rythmé comme le Sien,

De ne troubler la paix du ciel et de la terre

Qu’avec l’allègre archet de son cœur musicien.

(…)

C’est l’heure où chacun veut, dans sa gaîté crédule,

Ne plus savoir qu’un verbe et sa conjugaison,

Mais la pluie a vêtu de rouille la pendule

Où mon cœur déréglé bat la contresaison.

(…)

Publié dans présentations, Poésie

Partager cet article
Repost0

Christine Brunet a lu "Le Camaret d'Achille", le nouveau roman de Marie-Noëlle Fargier

Publié le par christine brunet /aloys

 

 

J'attendais avec impatience la parution de ce second roman tant j'avais aimé le premier, "La Bukinê d'Anna". J'y ai retrouvé dès les premières pages certains personnages du premier opus (mais celui-ci peut être lu indépendamment, je vous rassure), la plume poétique et très imagée de l'auteur et cet univers entre fiction, passé et présent qui m'avaient interpellée.

Le lecteur voyage, plonge au coeur un paysage presque tangible aux côtés de héros attachants ou haïssables. 

Achille... Quel destin terrifiant ! On frémit, on s'insurge face à la folie d'un homme, à l'obscurantisme d'une époque... pas forcément révolue, d'ailleurs. 

Dans un contexte historique où chacun évolue sur le fil, dans un moment où la guerre de 39-45 frappe à la porte et transforme les âmes, Anna, Victoria, Elena, Marlène et d'autres croisent leurs destins. Nazis, réseaux de résistance, histoires d'amour et de séparations, de joies et de hontes, Marie-Noëlle Fargier prend les lecteurs par la main et les entraîne, au fil du temps, dans les méandres de l'âme humaine. 

Ce roman est un hymne à l'espoir. 

A l'image de la Loire, tumultueuse, sauvage, généreuse et éternelle qui traverse les chapitres du "Camaret d'Achille", les personnages s'offrent, luttent et surmontent, à leur manière, les aléas de la vie. 

Une suite, Marie-Noëlle ? En tout cas, je l'espère ardemment ! 

 

Christine Brunet

www.christine-brunet.com

 

Partager cet article
Repost0

Amélie Colelli nous présente son roman "La débutante"

Publié le par christine brunet /aloys

 

 

 

 

Amélie COLELLI est née THOMAS en 1982 à Paris où elle vit et travaille aujourd’hui. Entre autres activités professionnelles, elle est critique d’art et publie ses articles sur son site internet www.articlesdart.com. La débutante est son premier roman.

 

 

RESUME

 

Laure, jeune diplômée en histoire de l’art, trouve son premier emploi dans une association qui fait la promotion de tout ce qui fait art. Sa mission consiste à organiser des évènements dans ce monde particulier. Pour se faire une place, elle doit en apprendre les codes et se faire à ceux de la société. Va-t-elle y perdre son âme et le sens de sa véritable quête ?

 

EXTRAIT

 

« Laure s’avance, l’allure soignée, le teint lisse. Elle a rompu avec le parti pris austère de son enfance et elle tient à continuer sur cette voie. Sans barrière, ni a priori, elle se dit prête à l’échange et à la plaisanterie. Elle veut de l’artifice et de l’émotion, se sentir vibrer au hasard des rencontres, toute rencontre étant la bienvenue, pourvu qu’elle l’étonne et la secoue. La salle de réception est aussi bruyante que pleine. Les portes vitrées donnent sur un parc, un immense parc dont on ne devine pas les clôtures. Et pourtant des limites, il y en a ici comme partout. »

Publié dans présentations

Partager cet article
Repost0

Les secrets de Polichinelle : Silvana Minchella

Publié le par christine brunet /aloys

On connait l'auteure Silvana Minchella... mais Silvana a également été chroniqueuse sur Actu-Tv, elle témoigne :


- Il y a plusieurs années, j'ai accompagné Bob pour une série d'interviews. Je ne m'étais jamais trouvée de ce côté-là du micro et à mon interrogation, Bob a répondu "tu te débrouilles". C'est sa façon de procéder pour voir ce qu'on a dans le ventre. Je n'en menais pas large mais j'ai passé le test à la satisfaction du jury.


 

- J'ai une foule de souvenirs. Chose amusante, c'est que mon meilleur souvenir et ma pire galère sont reliés à une même chronique. Nous sommes allés chez Julos Beaucarne pour l'interviewer au sujet de son nouvel album "Le balbuzard fluviatile". Un homme aussi talentueux qu'adorable. Le courant est passé immédiatement et de fil en aiguille, il nous a proposés d'aller dans un champ voisin découvrir "les pagodes". Et là, perchée sur mes escarpins, j'ai marché à ses côtés parmi les orties et les trous dans la terre. Stoïque. Bob, qui est très farceur, a écrit un petit mot à Julos le lendemain pour lui dire que je m'étais foulée la cheville...


- Ma dernière chronique date de deux ans à peu près. C'était pour le salon du livre de Braine-L'Alleud. C'est Bob le grand patron d'Actu-Tv, c'est lui qui décide avec qui il a envie de travailler.


- Enfin, je viens de terminer un recueil de poésie évoquant la passion amoureuse au parfum de phéromones... je sais que tu apprécies ma plume coquine...

 

Publié dans interview

Partager cet article
Repost0

Quatre nouveaux titres chez Chloé des Lys !!!

Publié le par christine brunet /aloys

Quatre nouveaux titres chez Chloé des Lys !!!
Quatre nouveaux titres chez Chloé des Lys !!!
Quatre nouveaux titres chez Chloé des Lys !!!
Quatre nouveaux titres chez Chloé des Lys !!!
Quatre nouveaux titres chez Chloé des Lys !!!

Publié dans présentations

Partager cet article
Repost0

Une chronique pour "Faune sauvage" de Joël Mespoulède est parue dans OLE Mag, magazine culturel qui couvre en France l’Aude et l’Hérault

Publié le par christine brunet /aloys

http://www.ole-mag.com/actualite-culturelle-beziers-ole-a-lu-34-0.html

http://www.ole-mag.com/actualite-culturelle-beziers-ole-a-lu-34-0.html

Une chronique pour "Faune sauvage" de Joël Mespoulède est parue dans OLE Mag, magazine culturel qui couvre en France l’Aude et l’Hérault

Publié dans articles

Partager cet article
Repost0

Salvatore GUCCIARDO à nouveau à la Une !!! Cette fois, un article SUDPRESSE

Publié le par christine brunet /aloys

Salvatore GUCCIARDO à nouveau à la Une !!! Cette fois, un article SUDPRESSE

Publié dans articles

Partager cet article
Repost0

Edmée de Xhavée interrogée par... "Les secrets de Polichinelle"

Publié le par christine brunet /aloys

 

 

Après A.-S. Malice, voici la deuxième "drôle de dame", Edmée de Xhavée qui a bien voulu répondre à mes questions.


1) Chroniqueuse sur Actu-Tv, pourquoi ?
- J'adore, j'adore, j'adore ! Bob me l'a demandé au départ, pour représenter ma région verviétoise et Liège, et franchement, c'est un plaisir !


2) Ton meilleur souvenir, ta pire galère ?
- Mon meilleur souvenir est la rencontre avec Paolo Zagaglia. Il était alors question de son film "Regards". J'ai vu Paolo et immédiatement ça a cliqué entre nous, comme par la suite ça a cliqué avec son épouse et nous sommes restés très amis.
La pire galère... ma foi, c'est d'être le pense-bête de Bob qui tend à entrer dans une autre voiture que la sienne, à oublier sa caméra ici et son trépied là... et puis qui, au restaurant, ne sait pas ce qu'il aime manger car Poussin n'est pas là pour le lui dire...

 


3) Le reportage que tu aimerais réaliser ?
- Interroger mon copain Mohamed Sridi, accompagnateur de trains et photographe du petit matin. Ce type sourit toujours, fait des photos qui baillent dans la brume matinale (gares, vaches, passagers figés par le sommeil, prairies humides...) et est un artiste de la vie.


4) Qui rêves-tu de rencontrer ?
- Ce serait impossible car il est mort depuis belle lurette et n'est pas de mon territoire (il était Montois), mais j'aurais aimé rencontrer Charles Plisnier. Je pense qu'au sujet des mariages malheureux, lui et moi aurions pu remplir trois émissions !


5) Ton actualité ?
- Je prépare et fignole et mets le glaçage sur mon petit dernier, "Silencieux Tumultes". L'histoire d'une maison qui garde ses secrets. Mais le livre est là pour les libérer...

 

 

 

 

 

https://www.facebook.com/Secrets-de-polichinelle-340998346326951/?fref=ts

Publié dans articles

Partager cet article
Repost0