Pigeon vole, une nouvelle de Philippe Desterbecq

Publié le par christine brunet /aloys

 

Phil D

 

Pigeon vole!


Nous avons souvent joué à ce jeu un peu idiot lui et moi. C'était ... il y a ... oh! Tant de temps! Tout ce temps que je pleure. Tout ce temps que je LE pleure.

- Papa, on joue encore à "Pigeon vole"?

- J'n'ai pas trop le temps, petit homme. Demain? Tu veux?

- Allez, pa, s'il te plait, encore cinq minutes!

Il avait 5 ans, les yeux bleus, rieurs, un charme fou. Je ne pouvais rien lui refuser.

- OK d'accord. Cinq minutes mais pas plus!

C'est la dernière fois qu'on a joué à ce jeu un peu idiot. Pigeon vole!

Il rayonnait, il riait, c'était la joie de vivre personnifiée.

- S'il te plait, pa, encore cinq minutes. Puis, c'est tout, croix de bois, croix de fer ...

- Cette fois, c'est tout mon bonhomme. Tu joueras demain, avec ta mère.

Son ton devint boudeur :

- Maman, elle veut jamais...

- Alors, le week-end prochain, on fera plusieurs parties mais là, j'suis fatigué.

- J'peux rouler un peu à vélo, alors?

- OK mais pas plus d'un quart d'heure et tu restes dans la cour!

- Promis! Merci pa...

J'me suis assis dans le fauteuil, j'me suis assoupi, j'étais fatigué.

Ce sont les freins de la camionnette qui m'ont réveillé, les freins et le choc. Puis les cris dans la rue. J'me suis précipité...

Plus jamais on n'a joué ensemble!

Pigeon vole. Quel jeu idiot!

 

 

Philippe Desterbecq

philippedester.canalblog.com

http://www.bandbsa.be/contes2/etoilemagiquerecto.jpg

 

Publié dans Nouvelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

claude danze 25/11/2011 13:12


D'une sobriété qui suscite l'émotion! Bref mais tellement intense! Très beau.

Alain Delestienne 21/11/2011 17:51


C'est court comme un rêve qui contracte toute une histoire, c'est terriblement émouvant, pour le fond et grâce au style.


NB : c'est le 1er auteur que je lis qui semble avoir adopté la réforme orthographique de 1990 : il plait sans accent circonflexe.  

christine 19/11/2011 06:07


Ton texte est triste, Philippe, c'est la justesse de ton écriture qui le rend aussi... poignant.

Philippe D 18/11/2011 20:50


Excusez-moi d'avoir écrit un texte triste. J'essayerai de vous faire rire une prochaine fois mais ce n'est pas gagné d'avance.


Bon weekend à tous.

Pâques 18/11/2011 18:46


C'est tellement triste, cela ne devrais jamais arriver...


 

Nadine Groenecke 18/11/2011 17:29


Texte aussi percutant que son contenu. La vie peut être très cruelle et nous faire basculer dans l'horreur d'un instant à l'autre, tu as su exprimer tout cela avec brio Philippe.

Josy Malet-Praud 18/11/2011 12:56


Froid dans le dos...


L'un de ces moments maudits où l'on voudrait tellement revenir en arrière.


 

christine 18/11/2011 12:37


Très émouvant, oui... 

magerotte 18/11/2011 10:03


Emouvant... très émouvant même...

Micheline 18/11/2011 08:53



Très belle histoire chargée d'émotions. Elle parle de la fugacité des bons moments,


des souvenirs sensibles de ceux que l'on aime. 



Edmée De Xhavée 18/11/2011 08:00



C'est court et renversant (sans jeu de mots...). Emouvant, vraiment! Toutes ces fois qu'on a vécu une "dernière fois" sans le savoir...



carine-LAure Desguin 18/11/2011 05:19



Joli petit texte qui parvient à nous surprendre ...