Musique et peinture, une poésie de Micheline BOLAND

Publié le par christine brunet /aloys

 

humeurs grises, nouvelles noires

 

MUSIQUE ET PEINTURE

 

 

Que mes oreilles entendent

Un concerto de Paganini.

L'odeur des notes est celle de l'air frais,

De l'eau parfumée au jasmin,

Des champs de lavande

Et des effluves de lys.

 

Que mes yeux regardent

Un bassin aux nymphéas de Monet.

Les rondeurs sont celles des flammes,

Des pas de danse du vent,

Des paroles de l'eau vive

Et de l'envol des oiseaux.

 

Que mes oreilles entendent

Une ouverture de Rossini.

Le rythme est chaud comme les rayons du soleil,

Les premiers mots d'amour,

Les retrouvailles joyeuses

Et les couleurs de l'été.

 

Que mes yeux regardent

Un paysage impressionniste de Renoir.

Les nuances sont belles comme des rêves de bonheur,

Des gourmandises d'enfant,

Des fragments de désirs

Et des tendres souvenirs.

 

Micheline BOLAND

 

 

Extrait de "Au Cœur des Arts" n° spécial 2014

revue "2000 Regards et Auteurs"

micheline-ecrit.blogspot.com

boland photo

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M

Merci pour vos gentils commentaires et joyeux printemps ! 
Répondre
P

Des retrouvailles joyeuses et des rêves de bonheur,un parfum de printemps !!!
Répondre
J

Oui, frais et printanier, merci Micheline
Répondre
M

ça sent bon le printemps, merci Micheline.
Répondre
C

Aloys termine ce mois en beauté, avec un texte signé Micheline Boland! Vive le printemps! 
Répondre