Il était une fois, un texte de Louis Delville

Publié le par christine brunet /aloys

 

 

delvilletete

 

IL ÉTAIT UNE FOIS…

 


 

Il était une fois… C'est en général ainsi que commencent les contes de fée et pourtant cette histoire n'a rien de féerique, elle est magique seulement…

 

Dans les années 1880, Trophime, mon arrière-grand-oncle qui travaillait à Anvers a inventé un nouveau type de téléphone. C'était surtout sur la partie écouteur et micro que ses activités le menaient.

 

Il avait conçu cela surtout pour le confort des clients qui commençaient doucement à s'intéresser au téléphone. À l'époque, on se focalisait plus sur l'esthétique de l'appareil que sur ses performances. Les postes étaient parfois en bois précieux pour les clients riches.

 

Le principe était simple. On tournait une manivelle située sur le côté et cela faisait tinter une sonnette qui "réveillait" une préposée dans le bureau local à qui on demandait de vous mettre en communication avec votre correspondant. La charmante personne vous branchait vers la centrale de la personne appelée qui sonnait chez lui et réalisait enfin la liaison.

 

Tout un programme !

 

Les années venant, cela s'est modernisé. Les braves dames ont été remplacées par des machines mécaniques qui réalisaient le même travail, plus rapidement. De nos jours, ces machines fort bruyantes ont fait place à l'électronique.

 

Dans les années 1980, j'ai moi aussi été dans le "téléphone" et contrairement à Trophime, je n'ai rien inventé, maintenant on travaille en équipe ! Je me suis occupé de choses dont mon ancêtre n'avait même pas idée que cela existerait un jour, comme les téléphones portables…

 

Il paraît qu'à son époque, les standardistes étaient choisies pour leur belle voix alors qu'aujourd'hui on choisit les collaborateurs en contact avec le public pour leurs jolis yeux bleus…

 

Jadis, les "belles voix" étaient parfois un peu moches. Aujourd'hui, les "jolis yeux bleus" n'y connaissent parfois pas grand-chose !

 

Il était une fois un téléphone sans fil mais aussi sans âme !

 

Louis Delville

louis-quenpensez-vous.blogspot.com 

Couverture Louis dernière version copie

Publié dans Nouvelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Philippe D 27/03/2012 20:00


Eh oui! les temps changent! rien n'est pareil ! On a parfois la nostalgie d'un temps passé ... bien dépassé!

Louis 27/03/2012 10:28


Merci pour vos commentaires. Encore un texte de l'atelier d'écriture que je fréquente à Charleroi.


Si vous voulez voir une photo de ce fameux téléphone, je vous renvoie vers mon blog : http://louis-quenpensez-vous.blogspot.com/2010/03/il-etait-une-fois-cest-en-general-ainsi.html


L'appareil en question est encore exposé au Musée du téléphone de Tokyo, paraît-il...

Micheline 27/03/2012 09:29


Une jolie histoire vraie.

carine-Laure Desguin 27/03/2012 08:09


Des petites histoires come ça, j'aime beaucoup. 

maurice stencel 27/03/2012 07:55


c'est court, pourquoi faire long quand on peut faire court. c'est bien fait.c'est bien écrit.