Gauthier Hiernaux a lu "Les romanichels" d'Edmée de Xhavée

Publié le par aloys.over-blog.com

gauthier hiernaux2En commandant ‘Les Romanichels’ d’Edmée de Xhavée, je m’attendais à lire un roman sur les gens du voyage. Mais de gitan, il faut attendre les vingt dernières pages pour en entendre parler…

 
Alors quel argument pourrait-il justifier un tel titre puisque les héroïnes du livre font partie de la classe bourgeoise (et parfois nobiliaire) de la Belgique du 20ème siècle ?

 
En outre, quand on évoque les Tziganes, on a plutôt tendance à les imaginer vivre en famille alors que les problèmes relationnels des mères et des filles (Mado et la Centauresse, Adrienne et Suzanne, Suzanne etE de Xhavée Les Romanichels Olivia), leur incapacité à se comprendre et à vivre ensemble sont au centre de ce roman.


Pour ma part (et il ne s’agit là que d’une interprétation), je pense qu’Edmée de Xhavée a songé à ce titre en raison des rapports qui lient Olivia et sa mère, Suzanne. Une métaphore de deux cultures différentes qui se côtoient de loin et qui, en raison de leur méconnaissance, ont des idées aussi fausses qu’arrêtées l’un sur l’autre. Je laisse à l’auteur le soin de donner sa version, si elle en l’a pas encore fait.      


Quoiqu’il en soit, ‘Les Romanichels’ est un très bel ouvrage dont j’ai lu, avec délectation chaque soir, quelques pages.


Même si cet type de roman n’est pas mon genre de prédilection, je me suis régalé des (més)aventures des deux familles, m’arrêtant parfois sur une phrase dont j’appréciais la musicalité ou une situation que je déplorais.


L’auteur nous fait voyager et enivre son lecteur avec bonheur d’odeurs, d’atmosphères et de sensations. De l’Italie profonde aux marchés d’Aix en passant par nos vertes campagnes wallonnes, elle nous dépayse, elle nous transforme en spectateur-voyageur.


Car, après tout, les Romanichels, c’est peut-être tout simplement nous, ses lecteurs…

 

 

Gauthier HIERNAUX

grandeuretdecadence.wordpress.com

Publié dans Fiche de lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C


Les notes de lecture de gauthier Hiernaux sont comme sont blog: clarté fraîcheur netteté: on comprend tout !



Répondre
L


Qu'ajouter à l'avis de Gauthier ? Qu'il s'agit d'un roman exceptionnel, et que pour ma part, il conservera une première place dans le hit parade des livres qui m'ont enchantée.



Répondre
E


Oh merci Gauthier, quelle belle surprise ce matin (pour moi c'est encore le matin!). Et finalement, être lu par quelqu'un qui normalement ne lit pas ce genre d'ouvrage est un plaisir de plus, car
tu es arrivé au bout, ce qui est l'indication qu'il t'a retenu jusqu'au bout! Oui le titre romanichels est en fait, pour moi, le symbole de l'errance sociale des ces gens, vivant entre deux
milieux, deux, d'un pays à l'autre, d'un milieu à l'autre, jamais d'ici ou tout à fait de là...


 


Merci encore!



Répondre
K


Comme écrit sur ma page FB, vite, se "plonger" une fois encore dans les oliviers des Romanichels avant d'accueillir la sirène Sybilla...




Répondre
P


Je ne doute pas qu'Edmée nous enchante encore si nous passons de l'autre côté de la rivière...


Bon dimanche à tous.



Répondre
C


Voilà un livre que l'on ne présente plus. Un livre rempli d'odeurs et de couleurs. Un excellent moment de lecture !



Répondre