Gauthier Hiernaux a lu "l'éternité pour toi" de Jean Vigne

Publié le par christine brunet /aloys

gauthierhiernaux

 

L’éternité pour moi

 

‘L’éternité pour moi’, de Jean Vigne, m’avait été conseillé par Laurent ‘The Boss’ Dumortier, lors de la Foire du Livre de Mons en 2009. Il m’avait peint en quelques coups de pinceau un tableau des plus attrayants, n’hésitant pas à comparer l’auteur à Stephen King. Il faut dire que le préambule du second roman de l’auteur avait de quoi séduire le chaland. Pensez donc : une équipe de spéléologues découvrant dans une grotte inexplorée de Grenoble un corps pris dans la glace depuis plusieurs siècles avec, au poignet, une montre moderne !

 

Après un coup au cœur (Pensées noires tome 2 – Bon dieu ! faut-il avoir lu le 1 pour comprendre quelque chose ?!?), j’ai commencé ce roman qui débutait sous les meilleurs augures.

 

Le livre s’articule en deux parties, de longueur plus ou moins égales mais de qualité, pour moi, assez inégales. Je dois avouer que, si la première moitié du livre reste plaisante à lire avec son entrée en matière qui fait penser à ‘La Nuit des Temps’ de Barjavel, l’intrigue qui suit m’a fait l’effet d’un très long prologue, comme si l’auteur voulait démarrer au plus vite la véritable histoire, sans toutefois y parvenir.

Mais quand a débuté la seconde moitié, j’ai été pris au jeu. Le lecteur ne peut qu’être littéralement avalé par l’histoire. Tourner la page et découvrir la suite des aventures deshttp://www.bandbsa.be/contes/eternite.jpg héros devient un réel plaisir. En ultra résumé : une jeune et belle lieutenant de police et un vieil inventeur allemand projetés par erreur en pleine époque gauloise. Il y a de quoi rire.

Et bien non…

Manifestement bien renseigné sur les us et coutumes de l’époque, Jean Vigne nous présente les peuples de la Gaule (les plus braves, on ne se lassera jamais de le dire) sous un angle sensiblement différent. Nous nous amusions à suivre les pérégrinations, pas toujours heureuses, de ces deux purs produits du monde moderne.

Autre surprise de taille : la théorie de Vigne sur la célèbre Dame de Vix.

Vous ne connaissez pas ? Alors, lisez ‘L’éternité pour moi’.

 

 

 

Gauthier Hiernaux

grandeuretdecadence.wordpress.com

Publié dans Fiche de lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean Vigne 24/06/2011 13:09



Bonjour à vous deux et un grand merci.


J'attends tes commentaires avec impatience, Christine.


Gauthier. Tout d'abord, encore merci pour ton commentaire des plus sincères et donc, constructif. C'est bien là l'essentiel pour moi.


Ce livre est le genre de roman piège pour l'auteur. Deux parties radicalement différentes. Une que j'ai voulu plus moderne, vive, style cinématographique, et une seconde plus posée, se déroulant
comme tu le dis à une autre époque.


Le risque évident de ce genre de récit est qu'une partie ou l'autre peut déplaire. Ainsi, ma lectrice préférée (ma femme), a moins été touchée pas la seconde. Elle a préféré la vitalité de la
première partie, comme quoi...


Sinon, une autre explication, pour cette impression de longueur dans la première partie, peut trouver ses sources dans le fait que tu n'as pas lu le premier. Moi aussi, je n'hésite pas à vendre
le second à des lecteurs qui n'ont pas lu le premier, en fonction de la sensibilité des lecteurs (le premier étant plus noir, brut de fonderie si je puis m'exprimer ainsi). Mais, il est vrai,
dans la première partie de "L'éternité pour moi", on retrouve des personnages du premier tome et là, on saisit certains éléments, impossible à capter sans la lecture de Pensées Noires. Je n'en
dis pas plus...


Sinon, Gauthier, je te contacterai pour les informations manquantes dès ce soir...


Jean.



Gauthier H 24/06/2011 08:47



Jean, si vous nous lisez, permettez-moi de vous signaler que vous êtes enregistré sur le site des auteurs de Chloé. J'aurais besoin d'une ou deux infos supplémentaires pour compléter
votre fiche. Pourriez-vous me contacter? Merci et bravo pour votre roman!


Gauthier



christine 24/06/2011 06:51



Il ya un tome 2 à Pensées noires !!!! je suis en train de le lire le tome 1 ??? oh ! Non... Sinon, je vais devoir attendre la rentrée pour le commander et connaître la fin!  le prochain,
donc après le tome 2 fantôme, ce sera "l'éternité pour toi", c'est sûr. Bravo pour la fiche de lecture et Jean, bravo pour Pensées noires, un style facile qui force le lecteur à poursuivre encore
et toujours l'histoire pour savoir si les prédictions de l'inspecteurs vont se réaliser.