Concours poésie "Les petits papiers de Chloé". Thème la vieillesse.

Publié le par christine brunet /aloys

Texte N°7

 

 

Ami, tu es mon ennemi,

Désormais ; qu’as-tu fais de moi ?

Déformée, l’image est le glas.

Miroir, tu ris ; tu m’as tout pris.

 

Et le temps assassine l’enfance qu’on traîne…

 

Ce soir, je cherche au fond du moi

Ces émois ridicules et blêmes.

Autrefois, ils disaient : « Je t’aime ».

Maudit sois-tu, vent ; j’ai si froid.

 

Et le temps assassine l’enfance qu’on traîne…

 

Fini, la douceur, les poèmes

Et la peau sur la peau ; pourquoi

Le tombeau conclut tout ? Quel rat !

Mes Moires, oubliez ce blasphème.

 

Et le temps assassine l’enfance qu’on traîne…

 

Ce soir, le carnage cherra ;

Je retrouverai ceux que j’aime :

Maman, papa, et même Anselme.

Mes rides, je vous plante là !

 

Car le temps assassine l’enfance qu’on traîne…

Publié dans concours

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P

Il faudra tout relire avant de choisir...


Mon choix n'est pas fait. 
Répondre
P

- Et le temps assassine l'enfance qu'on traîne ...


  Oh ! mais comme il est cruel ce temps, il mérite un coup de pieds au c.. ;-)


  J'aime aussi ce poème, il sera ardu de choisir !!!
Répondre
N

Je pense que c'est une écriture féminine.
Répondre
A

Très beau poème. De belles images.
Répondre
F

"Et le temps assassine l'enfance qu'on traîne..." il fallait le trouver. J'aime
Répondre
E

Ce texte est très beau mais plutôt sombre. Je l'aime pour son élégance mais pas pour son message
Répondre
F

d'accord avec Jean-Louis - cest mieux pas de fautes -


ce n'est pas (encore) mon préféré mais j'ytrouve beaucoup de sensibilité
Répondre
M

Un beau texte de plus...
Répondre
C

Un très bon texte. Il sera diffcile de choisir. 
Répondre
B

Ca vole vraiment haut ce concours... et le temps assassine l'enfance qu'on traîne... et "La peau sur la peau"... p'têt mon préféré.


 


 
Répondre
J

... Euh ... un peu diffus, touffu? De bonnes idées.


Une faute d'accord  à la deuxième ligne due à la fatigue peut-être:


" qu'as-tu fait ? " et non " qu'as-tu fais ? " ... Juste une petite correction en réparation pour ne pas choquer la vision, et le tour est joué ...
Répondre