Christine Brunet a lu "Pensées noires" de Jean Vigne

Publié le par christine brunet /aloys

Photo Christine Brunet

 

J'ai découvert Jean Vigne lors de ma toute première visite sur le forum Chloé des lys... Un sondage pour la couverture de son nouveau roman. Bon, pour être franche, elle a été longtemps pour moi un frein à la lecture de ses textes. Et puis le manque de fiches de lecture ou de retours pour un auteur qui semblait mêler mes deux genres préférés, policier et fantastique, m'a poussée à passer outre mes réticences.

 

Mais quelle bonne idée j'ai eu en commandant "Pensées noires"!

 

Certes la couverture, toujours cauchemardesque... mais le texte... Waouh ! style simple,http://www.bandbsa.be/contes/penseesnoires.jpg facile, une intrigue qui joue avec le possible, des personnages torturés, ballotés par la vie. L'histoire ? bien ancrée dans la réalité qui dérape. De la violence ? Mais qui a dit que je tue beaucoup dans mes bouquins ???? mes personnages n'arrivent pas à la cheville d'Olivier, l'un des protagonistes. Un roman documenté sans être fastidieux à force de détails, très localisé géographiquement : sans doute ce qui ancre le plausible dans la réalité.

 

Un livre à découvrir ! Moi, je regrette de ne pas l'avoir fait plus tôt. Mais je vais me rattraper et pas plus tard qu'à la rentrée, comptez sur moi !

 

Christine brunet

www.christine-brunet.com

 

www.passion-creatrice.com

www.aloys.me

Publié dans Fiche de lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J


Hello Christine.


Merci pour ce joli billet. Un commentaire qui ne peut que m'enchanter, et qui me donne une motivation supplémentaire pour continuer à écrire... Depuis, je me suis (un peu) calmé sur les
couvertures . J'ai plein de romans dans les cartons, mais j'hésite encore à les envoyer (à cause du prix, de la distri,
bref, les problèmes habituels). J'ai d'ailleurs été très surpris par la sensation retournée lors de mes divers salons de cette année... La crise est là, c'est incontestable, et pour tous les
auteurs (au moins, en Bretagne et en Isère). Une baisse notable des ventes, très visible sur 2011 si l'on compare aux années précédentes. Ce qui me pousse à croire que le prix devient un frein...
mais tout cela est un autre débat.


Merci encore...


PS : Je n'ai pas encore commandé ton premier roman, mais il est dans la liste de cette année (je suis sur un roman dont j'ai un peu de mal à terminer la lecture, d'où le retard, mais je
m'accroche...)



Répondre
C


Perso, comme je n'ai pas de style, je n'ai aucun mal à rentrer ou sortir mdr ! Mais c'est plutôt le manque de temps qui me limite, car en fait je suis curieuse de tout et de tous. Je regrette
cependant de ne savoir pas commenter plus de livres de poésies...



Répondre
A


Ca donne envie...
Comme le dit justement Edmée, on a bien souvent du mal à sortir de son "style". Toute ma vie, avant Edmée et Christine (sans parler des pièces, au théâtre, que
j'adorais), je n'avais jamais lu que du fantastique ! Et là ce serait donc policier et fantastique... A voir donc lorsque je pourrais...



Répondre
C


La couverture d'un livre est pour le lecteur comme une première approche de l'univers de l'auteur. Et lorsqu'elle est glauque, j'évite soigneusement. Je ne lis même pas la 4e... Pour une fois,
j'ai bien fait de passer outre mes rétiscences.



Répondre
E


C'est bien vrai qu'involontairement on néglige de lire certains auteurs. On ne peut pas tous les lire, certes. Puis on a son "style" dont parfois on hésite à sortir. Ou, oui, une couverture qui
ne nous dit pas ce que nous aimons entendre. Donc tu as super bien fait de lire, aimer et nous présenter celui-ci, de le rappeler à notre attention, et de laisser une auréole de sainteté errer
autour de ta tête... il y a plus grand tueur que toi, qu'on se le dise!!!!



Répondre