Christine brunet a lu "Nouvelles de l'Est" de Gauthier Hiernaux

Publié le par christine brunet /aloys

ma photo

 

 

J’ai lu « Nouvelles de l’Est » de Gauthier Hiernaux

ISBN 978-2-87459-660-5

Editions Chloé des Lys

 

Site de l'auteurgrandeuretdecadence.wordpress.com

 

 

 

Je me replonge avec plaisir dans l’univers de Gauthier Hiernaux. Même contexte politique que les opus précédents, même écriture, mais une autre approche : cette fois, l’auteur nous présente des tranches de vie au travers de personnages atypiques dans un contexte de guerre.


Pour une fois, Gauthier Hiernaux utilise non plus le genre du roman mais celui de la nouvelle. Pour être honnête, j’étais peu attirée et perplexe quant à la capacité des nouvelles de faire passer l’ambiance des précédents romans.


Bon, nous revoilà plongés dans une Terre appartenant à un univers parallèle au nôtre.http://www.bandbsa.be/contes3/nouvellesest.jpg Nous faisons connaissance de personnages aux physiques très marqués comme le Dragon Ilwad ou le barbare (je vous laisse les découvrir…).


Cette fois, le contexte est plus marqué, un savant mélange de monde romain antique, soviétique, mythologique et futuriste. Les textes sont courts, très vivants, parfois surprenants, démontrant à nouveau les manipulations d’un pouvoir politique totalitaire capable de tout pour asseoir sa légitimité. L’expansionniste, la peur de la différence, l’endoctrinement, le racisme, les préjugés, l’obscurantisme, autant de sujets abordés.


Un style toujours très agréable, très vivant. Un grand bravo à l’auteur qui m’a entraînée durant de trop courtes heures dans son univers. 

 

 

Christine Brunet

www.christine-brunet.com

Couverture Nid page 1

Publié dans Fiche de lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Philippe D 15/05/2012 17:51


Un auteur de CDL que je dois encore découvrir.

carine-Laure Desguin 15/05/2012 08:27


J'aimerais me laisser tenter par un roman de Gauthier Hiernaux, bien deux ans que je ne me suis plus plongée dans cet univers. Son petit dernier me laisse rêveuse, Mallaurig, paru chez Cactus
inébranlable...