Aubes lunesques... Notre rendez-vous poétique signé Carine-Laure Desguin

Publié le par christine brunet /aloys

 

Les étés s’affolent 

le rythme des boussoles

se désoriente      



 

À l’Est les plaines

se vident de leurs chevaux

nouvelles promesses



 

Au palais des fées

les messes s’improvisent

chantent les couronnes









 

Joyaux et lingots

ne sont que des idoles

de cartons griffés



 

Les griffes des rues 

sont des halos de chaleur

dansent les trottoirs



 

Trottinent les temps

sur les horoscopes vils

à la campagne

 

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Je ne le vois qu'aujourd'hui, mais je suis heureuse d'y être arrivée, sur ce bouquet d'images en paroles. Merci Carine-Laure, c'est très visuel et rythmé comme toujours ....
Répondre
J
Me choix des mots donne beaucoup de charme à ces courtes descriptions de bonheur. Merci Carine. Bisous
Répondre
C
Merci Jean et je te dis à bientôt.
T
Je découvre !
Amicalement
Lande
Répondre
C
Merci à vous!
M
Très beau !
Répondre
C
Je les redécouvre également.
P
Je lis, Carine-Laure, je lis tes aubes lunesques...
Répondre
C
Merci Phil et belle soirée.