Aubes lunesques... Notre rendez-vous poétique signé Carine-Laure Desguin

Publié le par christine brunet /aloys

 

 

L’opaline pâle

reflets incertains des cieux

les saules pleurent



 

Au clair de l’azur

la lune voile ses feux

un phare s’allume



 

Les embruns s’étiolent

l’amer des vagues brumeuses

les falaises caquettent







 

Les ailes du temps

fignolent les encres bleues

les seiches sourient



 

Dors petit ruisseau

dans le lit de tes remous

s’allument des bruits



 

Sourires pleureurs

des branchages courroucés

coule la sève

 

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Il a fallu 2 jours avant que je puisse lire les mots de Carine-Laure. Je pensais que le blog avait été supprimé !
Overblog n'est pas en forme ces temps-ci et toujours ces menaces détectées par mon antivirus !
Répondre
C
Oui, pareil pour moi. Et j'ai aussi chaque fois le déclencheur antivirus qui me fait sursauter. Ah, le net!
J
C'est agréable un peu de douceur...
Très joliment écrit, Carine-Laure, bravo.
Répondre
C
Merci Joe et beau we!
M
Vraiment très jolis ! Bravo !
Répondre
C
Merci Micheline!