Concours pour le hors-série de la Revue, Les petits papiers de Chloé dans le sous-thème " : "Je me suis perdu(e)/désorientation" Texte 5...

Publié le par christine brunet /aloys

L’histoire rocambolesque du lecteur piégé

J’avais lu tous ses bouquins et du personnage principal de ses enquêtes, l’inspecteur Julos Greatmay, je connaissais tous les tics et les tocs. Alors, lorsque Dany Paun s’est excusé lorsqu’il me bouscula dans les chiottes du Salon du Livre de Paris, je lui ai dit, Je vous en prie, c’est un plaisir pour moi. Du coup, le célèbre écrivain a stoppé net sa trajectoire et m’a dévisagé, On se connaît ? m’a-t-il demandé. Pas vraiment, j’ai lu tous vos best-sellers et depuis, Julos Greatmay, c’est devenu un pote, j’ai répondu du tac au tac. Ah très bien très bien, venez m’expliquer tout ça, m’a-t-il lâché, vous m’intéressez. J’étais stupéfait de cette réaction. La conversation a continué à deux pas des toilettes, devant les vestiaires. Et donc les réactions et toutes les stratégies de Julos Greatmay n’ont plus de secret pour vous ? Ah j’ai dit ça comme ça, vous savez, j’ai répondu. J’irai droit au but … monsieur ? Manu Bakker. Eh bien monsieur Manu Bakker, je vous attendais ! Vous savez, j’aime les expériences et depuis quelque temps, une idée me trotte dans la tête. Je ne voulais pas lancer des appels sur les réseaux ou encore dans la presse. Aussi, voulez-vous expérimenter mon prochain manuscrit ? Je restais perplexe et Dany Paun a continué comme si cette situation était banale. Je m’explique. Je vous raconte les premières scènes de l’histoire et puis je vous mets en situation réelle et là, c’est vous qui déciderez de la suite des évènements, vous mènerez la barque. Puisque vous connaissez les réactions de Julos Greatmay face à l’une ou l’autre situation, vous pourriez les anticiper, non ? C’est-à-dire que … Dany Paun ne m’a pas laissé achever ma phrase et il m’a fixé un rendez-vous, Sonnez demain vers 10 heures trente au numéro 9 de la rue Hermel. Le majordome vous ouvrira et vous conduira dans la chambre bleue. Une fois sur place, vous comprendrez, j’en suis certain. 

Tout s’est déroulé au quart de poil comme l’avait imaginé Dany Paun. Le majordome m’attendait et avec solennité m’a gratifié d’un Bonjour monsieur le commissaire Julos Greatmay. Émouvant ! Du rôle de lecteur voici que j’endossais celui d’acteur principal ! Une fois entré dans la chambre bleue, là, ce fut … comment dire, vraiment inattendu. Sur le lit, une femme étendue, inerte. J’ai supposé qu’elle jouait le rôle du cadavre. Une enquête suit souvent un meurtre, je n’inventais rien. J’ai bredouillé, Bonjour Madame, vous faites vous aussi partie de cette histoire ? Aucune réponse. Voilà quelqu’un qui prenait tout ça au sérieux. Pas de confiture sur les draps, c’était un empoisonnement. Pas de verre ni de tasse sur la table de nuit. Ce serait sans doute une strangulation. Je me suis penché au-dessus du corps de la victime. Je m’apprêtais à vérifier le cou lorsque j’ai entendu la porte de la chambre claquer violemment. Alors espèce d’ordure, que faites-vous là ? C’est pour les diams sans doute ? Mais… mais, a continué Dany Paun, vous l’avez tuée ! Oh nooooon ! Vous êtes perdu pauvre imbécile ! 

Les flics ont débarqué une minute plus tard. L’écrivain manipulateur a engoncé avec aisance le rôle du mari éploré, prenant dans ses bras sa femme inerte et hurlant à qui voulait l’entendre que la vie, sans elle, il ne pouvait vraiment pas l’imaginer.

 

Publié dans concours

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Winandy 17/07/2021 12:43

Bonne idée, mais j'aime moins le style d'écriture. Et j'aurais dit "endossé" le rôle du mari éploré plutôt qu' "engoncé".

Brigitte Hanappe 15/07/2021 17:38

Le pauvre ! Être un fan de lecture et se faire manipuler de la sorte par son auteur fétiche! C'est le début de sa perte... Un texte original avec de belles pointes d'humour

Séverine Baaziz 15/07/2021 11:36

Voilà un lecteur bougrement piégé ! Bravo ! J'ai beaucoup aimé.

Micheline Boland 15/07/2021 10:04

Super !

Edmée De Xhavée 15/07/2021 09:17

Excellente idée, à exploiter. Bravo à l'auteur/e de cette nouvelle savoureuse!

C.-L.Desguin 15/07/2021 07:46

Ah je ris, voilà une autre façon de se perdre, en effet.