Aubes lunesques... Notre rendez-vous poétique signé Carine-Laure Desguin

Publié le par christine brunet /aloys

Tressé de fils noirs

l’hiver a sonné deux fois

les manteaux sont blancs



 

Les blancs surannés 

dans l’opaline des cieux

dessinent les vents

 

Formes et dessins

géométries des planètes 

forgent les destins




 

Lignes de la vie

nervures de chlorophylle

tendent vers demain



 

Dans les sillons creux

de longs ruisseaux de sève

serpente la nuit



 

Noctules des nuits

deux yeux s’évadent des jours

ectoplasmes fous

 

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Marguerite Debois 10/07/2021 15:24

J'aime bien celui-là ;-)

Micheline Boland 10/07/2021 10:34

De fort jolis haïkus. Bravo !