Concours pour le hors-série de la Revue, Les petits papiers de Chloé dans le thème "Catastrophe !" : "vous vous réveillez dans la peau d'un autre"... Texte 6

Publié le par christine brunet /aloys

 

Il était une fois une petite fille qui s’appelait Camille. Une drôle de petite fille née avec une fleur à la place du cœur. Comme le jour triomphe de la nuit, dès les premiers rayons du soleil, la frêle tige renaissait immanquablement en pleine poitrine. Minuscule, presque inexistante, dépourvue de feuilles et de pétales, jusqu’à ce que sa mère et ses deux sœurs déposent les baisers du matin sur ses joues. Une rosée de tendresse. Et puis, le soleil. La pluie. Le vent. La vie. Le rire des amies en récréation. Les louanges de la maîtresse. Alors forcément, la fleur ne pouvait s'empêcher de se faire vaillante. A nouveau. Belle comme une étoile aux mille promesses. 

Belle, mais fragile. Si fragile dans le noir.

A l’heure où la plupart des paupières sont closes, dans sa chambre, seule, Camille voudrait s’évanouir. Laisser la nuit à d’autres. Ne vivre que le jour. A quoi sert l’obscurité quand on a une fleur à la place du cœur ? Mais déjà, dans le couloir, des bruits de pas. La porte qui s’entrouve. Un homme à l’amour fétide. Une main sur la bouche. Puis partout. Les larmes qui coulent. Les pétales qui tombent. En silence, la belle et délicate fane, disparaît, pour n’être plus qu’une minuscule graine tapie dans une terre d’effroi. La porte se referme et Camille finit par s’endormir. 

A la lueur de l’aube, elle se réveillera. Doucement. Et laissera sa peau de nuit au fond de son lit.

 

Publié dans concours

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Brigitte Hanappe 31/03/2021 19:23

Un texte plein d'émotion: cela commence comme un conte avec des descriptions toutes douces et poétiques...Et puis,les mots se chargent d'angoisse intense et de tristesse pour cette petite fille qu'on essaie de détruire. Et on pense que c'est malheureusement la réalité pour certaines petites filles.

Christina Previ(otto) 31/03/2021 11:40

Beau, émouvant, poétique, en dépit des gestes malsains, dégradants... Courageuse petite fille avec une fleur à la place du cœur!

Micheline Boland 31/03/2021 10:35

Un texte très émouvant.

C.-L.Desguin 31/03/2021 08:14

Très beau. Dès le matin, ça remue.

Philippe D 31/03/2021 06:59

Court et troublant...