Concours pour le hors-série de la Revue, Les petits papiers de Chloé dans le thème "Catastrophe !" : "vous vous réveillez dans la peau d'un autre"... Texte 5

Publié le par christine brunet /aloys

Emoji point d’interrogation

 

Vous pouvez pas imaginer ce qui m’arrive. Moi-même, j’hésite. Je me pince. Suis-je moi, je me demande parfois. Combien de temps je resterai ici, aucune idée. Jamais je n’ai bossé autant. Les horaires, je les connais pas. À chaque heure du jour ou de la nuit, je suis appelé. À croire que les fuseaux horaires ont dégouliné à cause du réchauffement climatique, et dans quelles gouttières, ça je sais pas, parce qu’ici… C’est dans une espèce de chambre noire que je crèche à présent, appelons un chat, un chat. Ça clignote sans cesse et des lumières de toutes les couleurs me brouillent la vue, je demanderais bien pitié, parfois. Vous croyez que j’ai l’air cool comme ça. Pas du tout. Que voulez-vous que je fasse ? Je sais même pas pourquoi j’ai atterri dans cette embrouille de merde. Oui, j’ai un contrat de travail. Aucune importance de toute façon, je ne vois personne à part ces emojis. J’oubliais de vous dire, je suis lanceur d’emojis pour un seul réseau, Facebook. Vous comprenez le boulot et les horaires ? Parce que là derrière votre clavier, c’est fastoche. Mais moi ? Vous imaginez ? C’est là, derrière votre azerty que je survis depuis, depuis…, je sais même plus. Non, je ne circule pas sur toute la planète du Net. C’est uniquement un contrat de travail lié à Facebook, vous captez ? Oui c’est ça, de jour comme de nuit et sur toute la planète Terre. Ah à certaines heures, c’est l’embouteillage total. Y’a des cons qui postent pour un oui ou un non et les autres qui commentent. Une déception amoureuse, hop, on poste. Le chien qui pisse de travers, hop, on poste. Le voisin gueule trop fort, hop, on poste. Ah, la meuf revient, hop, on reposte. Alors pour moi le boulot démarre. Emoji clin d’œil, emoji cœur rouge, emoji ceci, emoji cela. Et quand nous vivons une période préélectorale, vas-y les emojis verts, rouges, bleus. Orange ! Oh c’est pas toujours si facile, on croit que mais non non. Vous, vous cliquez sur un emoji que vous avez choisi. Mais ici c’est tout un boulot. Imaginez, des tas d’imbéciles caressent en même temps le même emoji. Vous voyez l’embrouille ? Ben oui des centaines de commentaires sont postés en même temps. Et qui n’a pas envie d’un petit emoji pour appuyer ses dires hein MDR ? Comptez les phrases qui se terminent normalement par un point, un point d’interrogation ou un point d’exclamation, LOL. Je vous le dis, dix pour cent à peine. Et donc nonante pour cent demandent leur petit emoji emoji clin d’œil. J’ai l’air de rire comme ça, mais non emoji clown. Je vis l’enfer moi ici emoji bouche qui dégueule du vomi tout vert. Et comment retrouver une vie normale à présent emoji mine triste ? Alors je bosse emoji tête qui dégouline de sueur. Et j’attends la panne de courant qui me sauvera emoji paire d’yeux exorbités.

 

Publié dans concours

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Brigitte Hanappe 30/03/2021 16:29

C'est sûr que c'est un texte qui clignote d'originalité et j'ai l'impression de voir danser une farandole d'emojis devant mes yeux....

Edmée De Xhavée 30/03/2021 13:14

Alors là, j'adore et adhère (heuuuuuu ....). Smiley qui rit.... Excellent texte

Séverine Baaziz 30/03/2021 10:07

Humour, panache et satire de notre société du commentaire à tout-va...

Micheline Boland 30/03/2021 09:48

Vraiment très original ! Belle inspiration !

C.-L.Desguin 30/03/2021 08:27

Un texte qui sort de l'ordinaire emoji yeux exorbités.

Philippe D 30/03/2021 08:08

Très original emoji sourire. J'ai apprécié emoji pouce en l'air.