"De vous monsieur j’aime ces silences", une poésie extraite de 3spirales urbaines, un recueil signé Carine-Laure Desguin

Publié le par christine brunet /aloys

 

De vous monsieur j’aime ces silences

 

 

De vous monsieur j'aime ces silences

Ils devinent ce que nous ignorons

Soulèvent votre audace cachent votre arrogance

Derrière les rideaux de ces moindres soupçons

 

De vous monsieur j'aime les regards

Ils se déposent sur moi et puis me déshabillent

Notre rencontre c'est donc le hasard

Celui qu'on nomme amour et qui s'appelle vie

 

De vous monsieur j'aime ces maladresses

Vous osez deux mots et puis vous hésitez

Vous cherchez en moi une femme et aussi la maîtresse

A qui l'on ne dit rien avant de caresser

 

De vous monsieur j'aime tout ce que j'ignore

De votre vie d'avant ces rendez-vous fidèles

De vos désirs ardents et de vos petites morts

Quand la lune s'endort

Et que le jour se lève...

 

Carine-Laure DESGUIN

 

 

 

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Je ne suis pas très sensible à la poésie, mais les mots de Carine-Laure sont arrivés à me toucher !
Répondre
C
Merci Phil ...
J
Tellement subtil, doux, envoûtant, tellement sensible : quelle déclaration poétique emplie d'amour et de suggestions, jusqu'à la dernière phrase. Superbe, Carine-Laure ! Oui, larme à l'œil à la lecture.
Répondre
C
Ah ah quand c'est le coeur qui écrit ...
J
Oh! Que c'est joli . Encoooore!!!
Des bisous.
Répondre
C
Coquin, Jean Destrée.
M
Beaucoup de délicatesse et d'émotion. J'aime beaucoup.
Répondre
C
Merci Micheline, c'était l'instant sensuel.
C
Derrière la "gouaille" à laquelle elle nous avait habitués, une sensibilité insoupçonnée !
Répondre
C
Ah ah mais cher Christian, tu me connais si peu :D
E
Eh bien il sera dit que tu m'auras mis les larmes aux yeux... Ca tremble et ça caresse, quelle beauté que ce poème...
Répondre
C
Oui, un des plus beaux de cette série-là. Très émouvant en effet. Et pour moi aussi, encore aujourd'hui...