Quelques haïkus signés Micheline Boland

Publié le par christine brunet /aloys

QUELQUES HAÏKUS

 

Le merle moqueur

chante le temps des cerises

je croque une pomme.

 

Soleil de midi

la neige fond goutte à goutte

mon pull est bien chaud.


 

Tous les bruits du fleuve

ses clapotis, ses rumeurs

une part de moi.


 

Où va l'écureuil ?

Écoute le vent d'automne

et tu le sauras.


 

Balade au jardin

le mélange des odeurs

souvenirs d'enfance.


 

Fraîcheur de septembre

saisir entre pouce et index

un grain de raisin.


 

Caresser le chat

rêver de l'odeur des lys

frémir de bonheur.


 

Rien que toi et moi

ta main froide dans la mienne

nos odeurs mêlées.


 

Dans le froid nocturne

le crissement de nos pas

messe de minuit.


 

En noir et en blanc

les photos de mon enfance

~des chansons affleurent.


 

Après la récré

dans la grande cour d'école

si seul l'oisillon


 


 

Micheline Boland


 

 

Publié dans Nouvelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Merci Edmée, Carine-Laure et Philippe pour vos commentaires.
Répondre
P
Je me suis essayé à ce genre de petits poèmes, mais ce n'est pas pour moi.
Répondre
C
des petits textes pleins de fraîcheur, très gai à lire et ça met de bonne humeur
Répondre
E
J'aime beaucoup l'art des Haikus - que je ne possède pas je pense, quoi que je n'aie pas essayé :)

Très beaux!
Répondre
P
Essaye, Edmée, tu es capable de tout...!!!