Eric Dargenton nous présente son recueil "A mes heures gagnées"

Publié le par christine brunet /aloys

 

 

Eric Dargenton est né en 1984 en Meurthe et Moselle.                                   

 

A 15 ans, au lycée, il découvre la poésie à travers l’œuvre de Victor Hugo. Elle ne l’a plus quitté depuis.

 

Après des études d’histoire et divers emplois, il est aujourd’hui chargé de l’accompagnement scolaire d’élèves en situation de handicap.

 

Passionné de littérature et d’écriture, féru de vers classiques, il publie en 2017 chez Chloé des Lys son premier recueil de poèmes intitulé A mes heures gagnées.

 

Il vit à Metz, la patrie de Verlaine.

 

 

 

Extrait :

 

A contresaison (extrait)

 

(…)

Je devrais être heureux, oiseaux, à vous entendre ;

A vous respirer, fleurs, je devrais être heureux ;

J’assiste à vos concerts, je vous regarde tendre

Aux ivrognes ailés vos vases liquoreux.

 

C’est l’heure où le poète à son aise délivre

Les quatrains épuisés du carcan de ses maux

Comme l’arbre dénoue un lourd corset de givre

Pour offrir aux regards ses plus tendres rameaux ;

 

L'heure d'aller à deux où l'on va solitaire,

D'un pas sûr, confiant, rythmé comme le Sien,

De ne troubler la paix du ciel et de la terre

Qu’avec l’allègre archet de son cœur musicien.

(…)

C’est l’heure où chacun veut, dans sa gaîté crédule,

Ne plus savoir qu’un verbe et sa conjugaison,

Mais la pluie a vêtu de rouille la pendule

Où mon cœur déréglé bat la contresaison.

(…)

Publié dans présentations, Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
"Je vous regarde tendre aux ivrognes zélés vos vases liquoreux !"
Vraiment quelle belle image, le poète qui murmure à l'oreille des fleurs.
Répondre
E
Un grand merci à celles et ceux qui ont bien voulu me faire part ici de leurs encourageantes impressions.

Cordialement,
E. D.
Répondre
M
Bravo pour cette poésie si bien balancée !
Répondre
J
Oui, un chant harmonieux et rythmé agréable à entendre dans sa lecture.
Répondre
C
Harmonie des mots et envolée vers une jolie contresaison !
Répondre
C
Une douce rythmique qui fait du bien, un dimanche matin quand il neige et qu'i fait froid.
Répondre