L'amant d'Aurore, un poème de LUC HARACHE

Publié le par christine brunet /aloys

Les Anges, recueil de poésies signé Luc Harache, Ed. Chloé des Lys, 2011

Les Anges, recueil de poésies signé Luc Harache, Ed. Chloé des Lys, 2011

L’amant d’Aurore

Savourant son sommeil au lit d’une lisière,

Aurore n’est vêtue que d’un drap de flanelle,

Son souffle parfumé fait frémir les fougères,

Et les arbres du bois font de l’ombre sur elle !

Or du feuillage sort, vigoureux comme un fauve,

Un dieu ! Son regard fond sur la belle insolite

Qui dort, l’épaule nue, dans la profonde alcôve

Que lui fait la Nature et que son rêve habite !

Se penchant pour humer de plus près son haleine,

Il frôle d’un baiser ses lèvres incroyables,

Puis, tremblant de désir, surprend ses formes pleines

En tirant prudemment l’étoffe interminable …

Mais il l’a réveillée, et le voyeur farouche

Est rentré comme un cerf au royaume des cimes !

Elle a, parmi les fleurs, écarquillé la bouche

Au troublant sentiment d’une présence intime !

Pourtant, dans un sourire, Aurore se rassure :

« Une bête m’aura reniflée au passage ! »

Telle est confiante quand la chère créature

Rejoint Morphée, à la merci des yeux sauvages !

LUC HARACHE

poème extrait du recueil "Les Anges", Ed. Chloé des Lys

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Q
Magnifique rythme de l'Alexandrin le chant des anges !

J'aime, tout simplement.
Répondre
L
Merci, de tout coeur !
E
Moi aussi Philippe, ça me touche... j'aime beaucoup !
Répondre
L
Alors, mon but est atteint !
C
Et en alexandrins s'il vous plaît !
Répondre
L
Je suis très flatté !
P
Voilà des mots qui me parlent..., ce qui est plutôt rare dans la poésie.
Répondre
L
Merci beaucoup !