Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

212 articles avec avis de blogs

Le blog de Lilly nous parle de Marcelle Pâques !

Publié le par christine brunet /aloys

http://les-lectures-de-lilly.eklablog.com/livres-c19003285

http://les-lectures-de-lilly.eklablog.com/livres-c19003285

#MonsLivre2014 : Rencontre avec Marcelle Pâques

 

Un grand merci à Marcelle Pâques pour sa gentillesse et pour le temps qu'elle m'a accordé pendant le salon!

#MonsLivre2014 : Rencontre avec Marcelle PâquesQu'est-ce qui vous a poussé à écrire? 

J'écris depuis longtemps. J'ai écrit des contes pour enfant. Notamment "Billy" qui était le nom de l'ours en peluche de mon fils, et j'ai fini par mettre par écrit les histoires que je lui racontais.

J'ai ensuite participé à des concours, j'ai gagné la médaille d'or au concours de poésies de la ville de Charleroi.

Et je cherchais une maison d'édition à compte d'éditeur.

Mon recueil de poèmes "Bientôt les Jonquilles", je l'ai écrit en hiver, en regardant par la fenêtre, et comme je suis une optimiste dans l'âme, je me suis dit que le printemps serait bientôt de retour, et les jonquilles aussi. Il a été publié en 2012 et comme j'ai reçu de bonnes critiques, j'ai eu envie d'en écrire un deuxième, et voilà qu'est arrivé "Pourquoi pas?"

Avez-vous des habitudes particulières pour écrire?

J'écris souvent le soir, dans le calme.

Votre vision du futur en tant qu'auteur?

J'ai un troisième livre fini et qui attend de sortir.

Coté lecture, quels sont les livres qui vous ont marqué? Que vous avez aimé? Et que vous recommandez? 

  • Le petit prince.
  • Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire
  • Déluge et Embellie de Nathalie Wargnies
  • La petite dame en son jardin de Bruges de Charles Bertin.

Un mot sur votre Mon's Livre?

C'est convivial, et on a un bon contact, malheureusement les gens s'arrêtent peu.

 

Vous pouvez retrouver Marcelle Pâques sur son blog ainsi que sur le blog de la maison d'édition Chloé des Lys et sur le site de ladite maison d'édition.

Recueil de poésie.

Photoshoot (et cover) @EW des acteurs de Dawson's Creek Reunion  #DawsonCreek

 

Rencontre avec l'auteur : ICI 

A travers ses mots, Marcelle Pâques nous fait comprendre que le plus important, c'est la vie et l'amour...

Tout en bienveillance, ses mots nous enveloppent dans une douce tendresse pour faire passer un message tellement vrai... VIVRE C'EST S'ACCEPTER ET S'AIMER...

 

Publié dans avis de blogs

Partager cet article

Repost0

Vingt-quatre étoiles de Céleste Savigny chroniqué dans le blog "les lectures de Lily"

Publié le par christine brunet /aloys

http://les-lectures-de-lilly.eklablog.com/livres-c19003285

http://les-lectures-de-lilly.eklablog.com/livres-c19003285

A l’âge de huit ans, un soir de novembre, Elia connaît un tragique accident de voiture avec sa mère. En un fragment de seconde, c’est une étoile de plus qui apparut dans le ciel.

Et au réveil, elle n’entendait plus.

Dès lors, elle apprit à vivre dans un monde où seul le bruit de ses pensées venait rompre le silence.

Sa vie, redevenue monotone, se voit alors perturbée peu avant les vacances de février lorsqu’elle découvre des lettres laissées par sa mère. Celles-ci deviennent alors une énigme qu’elle se donne à résoudre et c’est en creusant dans les mensonges et les souvenirs qu’elle va réaliser qu’on ne sait jamais qui l’on est réellement.

Vingt-quatre étoiles - Céleste Savigny  @ChloedesLys

Une toute jeune auteure nous présente ici un roman accrocheur. J'aurais aimé le commencer et le finir dans la foulée tant il est prenant (mais malheureusement, le temps m'a manqué et j'ai du le lire en plusieurs fois, et c'était à chaque fois un crève coeur de devoir lâcher ce livre).

Je me suis assez vite attachée à Elia. 

Le livre est court (86 pages) et ça ne m'aurait pas déplu qu'il soit encore plus long et étoffé tongue.

On sent que l'auteure, malgré son jeune âge, maîtrise la langue française.

Publié dans avis de blogs

Partager cet article

Repost0

Dans son blog "Les lectures de Lilly", Lilly chronique deux recueils poétiques : "Hôtel des voyageurs" de Thierry Thirionet et "Chemin d'heures" de Thérèse André-Abdelaziz

Publié le par christine brunet /aloys

http://les-lectures-de-lilly.eklablog.com/livres-c19003285

http://les-lectures-de-lilly.eklablog.com/livres-c19003285

  •  
  • Recueil de poèmes.

    °ARTICLE HEBERGE POUR TWILIGHTERS FRANCE° #CANNES2018 : 9th May - Vanity Fair x CHANEL Party, Cannes France

    Encore une fois, je remercie la maison d'édition pour l'envoi de ce SP.

    Et encore une fois, je vais vous dire qu'il m'est compliqué de chroniquer de la poésie.

    Ce livre est une invitation au voyage. Il se lit rapidement, puisque les textes sont courts. 

    Le vocabulaire est soigné et maitrisé.

    Par contre, je regrette l'absence de résumé sur la quatrième de couverture. Sans doute une volonté de l'auteur, mais cela peut constituer un frein pour certains lecteurs qui aiment bien avoir une idée du contenu d'un livre avant de le lire.

     

     et
     
  • Heures rebelles. Heures nomades. Heures tendres. L’essence d’une vie.

    Chemin d’heures

    à l’envers

    ne peut se faire

    « Poésie consciente, qui donne conscience : conscience poétique (…)  D’un mot qui luit, qui vole, ou qui saigne. Sans parler du rythme, qui peut être haletant, comme le cœur de celle ou de celui qui marche, qui parcourt le chemin, qui marche son poème »

    Eric Simon, poète

     

    Chemin d'heures -Thérèse André-Abdelaziz @ChloedesLys

    tout d'abord, merci à la maison d'édition pour le SP.

    Comme je l'ai déjà dit dans un autre article, chroniquer de la poésie n'est pas chose facile (du moins, pour moi). Même si j'aime en lire, j'ai toujours du mal de me positionner pour donner un avis. Il faut dire que la poésie est assez subjective. 

    Toutefois, j'ai apprécié ma lecture et le(s) thème(s) abordé(s) par l'auteure (exclusion, discrimination). 
    L'auteure maitrise ses mots et le vocabulaire choisit dans ses textes rend la lecture facile à suivre et agréable.

    J'ai aussi aimé la couverture sobre et simple.

    Le seul petite bémol (qui n'engage QUE MOI), c'est la mise en page de certains textes pouvant, je pense, freiner quelques lecteurs, mais encore une fois, je me répète, ça n'engage que moi. 

Publié dans avis de blogs

Partager cet article

Repost0

Le blog "Le Belge qui lit" a chroniqué "Fractures", un recueil de nouvelles signé Laurent Dumortier

Publié le par christine brunet /aloys

 

[LE MOIS DES BELGES #10] –

Chers lecteurs.
Pour la première fois, je vais vous faire découvrir un auteur qui , selon moi, parlerait plus aux adolescents.

En effet, l’ouvrage dont je vais vous parler est « FRACTURES » m’a été envoyé par Laurent Dumortier, auteur de la maison d’Edition Chloé des Lys!

Cet ouvrage est un recueil de nouvelles orienté horreur!
Alors, pourquoi vous en parler? Simplement parce qu’on ne parle pas assez de ce type d’ouvrage et que vos jeunes ado aimeraient certainement lire ce type d’ouvrage.

FRACTURES, c’est un ensemble de petite histoires qui peuvent faire sursauter vos jeunes frimousses, un ensemble d’histoire pouvant vous faire sursauter telle la fracture d’une fenêtre…bref, un livre à mettre dans leur main!



En le lisant je me suis aperçu que ce n’était pas pour moi! Et puis, j’ai fait lire quelques textes de ce recueil à un ado et…patatra, il a adoré!
C’est doc un roman que je classifierait dans les romans jeunesses.

On y retrouvera des nouvelles de divers type, à chaque fois, me faisant pensé aux romans « Chair de poule »! où les tensions sont parois vives, parfois très vives…mais malheureusement parfois pas!
Il y a des textes subtiles montrant que la fracture de nos certitudes n’est pas dans l’histoire même, mais dans l’image que l’on s’en fat!

Cependant, le monde créé par l’auteur est parallèle, ce qui fait que l’ensemble des histoires est cohérent

Je ne vous le cacherai pas, je n’ai pas été friands de ce recueil, mais vos jeunes le seront à coup sûr!


Allez-y, clairement, c’est un bel investissement pour les faire lire, si ils veulent un ouvrage dont ils se souviendront!

Un livre à mettre sous le sapin de vos jeunes !

 

Publié dans avis de blogs

Partager cet article

Repost0

Maryline Marnas chronique "Ce qu'elle avait à dire" de Chinkara

Publié le par christine brunet /aloys

http://leslecturesdemaryline.eklablog.com/ce-qu-elle-avait-a-dire-a175440898

http://leslecturesdemaryline.eklablog.com/ce-qu-elle-avait-a-dire-a175440898

 

Date de parution : 01/03/2018
 

Format : grand

Nombre de pages : 81

Prix : 17.90 €

 Résumé de l'éditeur :

Un livre noir, un livre fort, un livre gore. Toute la noirceur d'une âme en perte d'équilibre et à la recherche de l'après-mort. Si la folie vous passionne, ce livre quelque peu psychiatrique vous plongera dans un autre univers, pas si loin du vôtre...

 

 

Mon avis :

Ces textes sont très noirs mais tellement réels!
 

Ce livre n'est pas un roman mais se lit comme un recueil de poèmes finalement. En effet, l'auteur nous livre des petits textes noirs, parfois très courts (une ou deux phrases) ou plus longs (une page ou deux mais jamais plus).

On sent un personnage féminin malheureux, qui broie du noir, qui n'aime pas la vie. On ressent toute la souffrance qu'elle a au fond d'elle.

Les textes sont bien écrits mais pas dans un ordre logique. Il n'y a pas de continuité dans l'écrit, c'est dommage.

Certains textes m'ont fait pleurer car ils m'ont fait remonter à la surface certaines situations. D'autres sont touchants.

Un petit recueil de sentiments qui descendent bas dans la noirceur de ce que l'on peut ressentir dans notre vie.

 

Publié dans avis de blogs

Partager cet article

Repost0

"Siège", le roman de Younes El Berdaoui chroniqué dans le blog "Les lectures de Maryline"

Publié le par christine brunet /aloys

http://leslecturesdemaryline.eklablog.com/siege-a174848990?fbclid=IwAR0N31b8Ud4OUlqt_Vmh7mOcuFxbJcjcAgEg9AwhDuNDz9pyUbFQs3F8Ho4

http://leslecturesdemaryline.eklablog.com/siege-a174848990?fbclid=IwAR0N31b8Ud4OUlqt_Vmh7mOcuFxbJcjcAgEg9AwhDuNDz9pyUbFQs3F8Ho4

 

 

Date de parution : 16/05/2019
 

Format : grand

Nombre de pages : 88

Prix : 17.10 €

 Résumé de l'éditeur :

L’intrigue se déroule à rue Vanderkindere, Bruxelles. M.Y. se réveille un lundi matin et décide de rester enfermé dans sa chambre à regarder la télé. Cela ne plait guère à son entourage.
Un dialogue de sourds s’ensuit. Les voisins s’emportent. La tension s’accroît. Des angoisses, des divagations, des malentendus s’alternent d’un côté et de l’autre dans une ambiance kafkaïenne teintée d’humour. Sous ce siège, la révolte de l’individualité échoue lentement mais sûrement.

 

 

Mon avis :

Le synopsis m'a interpellé par son intrigue mystérieuse. J'ai donc ouvert ce roman avec une grande envie. Un homme dont on ne sait pas grand chose finalement décide, un lundi matin, de ne pas se lever et de rester la journée au lit. Mais très vite, la concierge, la femme de ménage, la voisine et même son patron s'impatientent de ne pas avoir de réponse de sa part. Et pourtant, ils savent que tout va bien puisqu'ils l'entendent murmurer et les insulter derrière la porte! Tout le monde est sous tension, pendant que lui... il reste tranquillement dans son lit à regarder l'araignée dans le coin...
 

C'est une sorte de huit clos assez terrifiant, le lecteur ne sait que penser de cet homme qui décide du jour au lendemain de ne plus se lever mais surtout, de faire comme si il n'entendait personne. Est-il devenu fou? J'avoue avoir pensé à Kafka en lisant ce texte, la façon de traduire des émotions et le texte en lui-même m'a beaucoup fait penser à "La métamorphose" de l'auteur.

Un court roman assez singulier, un texte hors norme mais qui m'a beaucoup plu.

Publié dans avis de blogs

Partager cet article

Repost0

Le blog "Les lectures de Maryline" a chroniqué "Bluff", le dernier roman de Bob Boutique. Un coup de coeur !

Publié le par christine brunet /aloys

http://leslecturesdemaryline.eklablog.com/bluff-a170105376

http://leslecturesdemaryline.eklablog.com/bluff-a170105376

 

Résumé de l'éditeur :

«Bluff» est le troisième volet de la trilogie du «Bouledogue et de la Petite» dans laquelle on retrouve, dans une aventure totalement différente, Johan et Lieve, les deux héros un peu déjantés mais fichtrement sympas de «2401» et «Chaos».

Comme d’hab, une enquête étrange qui démarre devant un barbecue familial pour se déchaîner dans l’océan arctique et au milieu des volcans d’Islande !

Un livre très actuel qui risque de déranger, de choquer même, car il remet nombre d’idées reçues en question. Une seule garantie : ça va déménager !

 

 

Mon avis :

Rholala!!! Mais à chaque fois qu'il écrit un nouveau roman, je suis subjuguée! Cet auteur était déjà très bon lors de ma lecture de "2401", il a été bluffant avec "Chaos" et là, il est vraiment magnifique avec cette dernière partie de trilogie! Quelle merveille! Cet auteur est un ovni, vraiment! L'écriture est singulière et les intrigues toujours bien trouvées.
 

Dans ses textes, il se permet de parler au lecteur et de manière vraiment drôle et intelligente. Quant à l'histoire, elle est merveilleuse et magnifiquement bien construite! J'adore!

Ce thriller est parfait pour moi, rien de négatif! Que du bon! Des personnages sympathiques (ou pas!) et bien décrits et analysés, des situations cocasses et dangereuses, des péripéties toujours plus impressionnantes les unes que les autres et une intrigue parfaitement bien construite! Bravo! On suit cette jeune femme, Liddy, et on a peur pour elle à chaque page. Les enquêteurs sont vraiment tous super sympas, on a envie de les avoir pour amis, j'aime beaucoup le caractère bien trempé de Lieve, ce petit bout de bonne femme qui ne lâche rien et qui est folle amoureuse de son nounours de mari Johan! D'ailleurs, ces deux personnages sont très importants et l'auteur a su leur donner une place tellement grande dans ses textes que l'histoire ne peut être que parfaite!

L'auteur a réussi à faire d'une trilogie une vraie belle histoire avec 3 intrigues parfaitement menées. Les à-côtés sont parfaits et cette trilogie ne peut qu'être lue et appréciée par les fans de thrillers, de suspense et d'action. Le rythme est soutenu et même quand on pense être au bout, un événement survient inopinément et nous fait douter de tout. Tout est réunit et bien construit! Bravo!
 

Je rappelle que c'est une trilogie mais que chaque histoire peut être lue indépendamment des autres. Mais c'est mieux dans l'ordre! Bonne future lecture à vous!

Publié dans avis de blogs

Partager cet article

Repost0

Le blog "Les lectures de Maryline" a chroniqué "Bluff", le dernier roman de Bob Boutique. Un coup de coeur !

Publié le par christine brunet /aloys

http://leslecturesdemaryline.eklablog.com/bluff-a170105376

http://leslecturesdemaryline.eklablog.com/bluff-a170105376

 

Résumé de l'éditeur :

«Bluff» est le troisième volet de la trilogie du «Bouledogue et de la Petite» dans laquelle on retrouve, dans une aventure totalement différente, Johan et Lieve, les deux héros un peu déjantés mais fichtrement sympas de «2401» et «Chaos».

Comme d’hab, une enquête étrange qui démarre devant un barbecue familial pour se déchaîner dans l’océan arctique et au milieu des volcans d’Islande !

Un livre très actuel qui risque de déranger, de choquer même, car il remet nombre d’idées reçues en question. Une seule garantie : ça va déménager !

 

 

Mon avis :

Rholala!!! Mais à chaque fois qu'il écrit un nouveau roman, je suis subjuguée! Cet auteur était déjà très bon lors de ma lecture de "2401", il a été bluffant avec "Chaos" et là, il est vraiment magnifique avec cette dernière partie de trilogie! Quelle merveille! Cet auteur est un ovni, vraiment! L'écriture est singulière et les intrigues toujours bien trouvées.
 

Dans ses textes, il se permet de parler au lecteur et de manière vraiment drôle et intelligente. Quant à l'histoire, elle est merveilleuse et magnifiquement bien construite! J'adore!

Ce thriller est parfait pour moi, rien de négatif! Que du bon! Des personnages sympathiques (ou pas!) et bien décrits et analysés, des situations cocasses et dangereuses, des péripéties toujours plus impressionnantes les unes que les autres et une intrigue parfaitement bien construite! Bravo! On suit cette jeune femme, Liddy, et on a peur pour elle à chaque page. Les enquêteurs sont vraiment tous super sympas, on a envie de les avoir pour amis, j'aime beaucoup le caractère bien trempé de Lieve, ce petit bout de bonne femme qui ne lâche rien et qui est folle amoureuse de son nounours de mari Johan! D'ailleurs, ces deux personnages sont très importants et l'auteur a su leur donner une place tellement grande dans ses textes que l'histoire ne peut être que parfaite!

L'auteur a réussi à faire d'une trilogie une vraie belle histoire avec 3 intrigues parfaitement menées. Les à-côtés sont parfaits et cette trilogie ne peut qu'être lue et appréciée par les fans de thrillers, de suspense et d'action. Le rythme est soutenu et même quand on pense être au bout, un événement survient inopinément et nous fait douter de tout. Tout est réunit et bien construit! Bravo!
 

Je rappelle que c'est une trilogie mais que chaque histoire peut être lue indépendamment des autres. Mais c'est mieux dans l'ordre! Bonne future lecture à vous!

Publié dans avis de blogs

Partager cet article

Repost0

Le blog "Un livre dans la poche" a chroniqué "Mamie Paulette", le second ouvrage de Séverine Baaziz

Publié le par christine brunet /aloys

https://unlivredanslapoche.home.blog/2019/08/13/mamie-paulette-severine-baaziz/?fbclid=IwAR3lhrwNWcqdhb-jkhcnq-T6x7Uw71sK7vTIaRryu4ICkAOnSqaDm6S9V34

https://unlivredanslapoche.home.blog/2019/08/13/mamie-paulette-severine-baaziz/?fbclid=IwAR3lhrwNWcqdhb-jkhcnq-T6x7Uw71sK7vTIaRryu4ICkAOnSqaDm6S9V34

 

 

En 2 mots : En Lorraine, l’histoire d’une cohabitation intergénérationnelle houleuse : à la mort de son mari, Paulette, 84 ans, échoue chez son fils et sa belle-fille, un couple guindé et maniaque au possible. Elle y retrouve également Jules, son petit-fils, un adolescent nonchalant et taciturne. Dans cette maison étincelante, figée comme dans un musée, l’image de la  famille parfaite n’est en fait que pure apparence : personne ne se parle ni ne prend le temps de prêter véritablement attention aux autres, chacun étant focalisé sur ses propres préoccupations. Jules, harcelé au collège, rumine des idées noires, tandis que sa mère met un point d’honneur à ce que son intérieur soit parfait pour masquer les angoisses qui la ronge. L’arrivée de Paulette et de son fort caractère va bousculer les si précieuses habitudes de la famille Chédart…

Mon avis : un roman où l’inattendu règne en maître! Sous l’apparence d’un feel good mettant en scène une grand-mère acariâtre faisant tourner en bourrique ses proches, Séverine Baaziz livre ici un roman tragi-comique plein de surprises, le suspens s’invitant même au rendez-vous en toute fin de lecture.

Un vrai potentiel comique se dégage avec des scènes cocasses et loufoques, notamment lorsque l’autrice raille les travers du couple de quinquagénaire formé par Philibert et Marion, délicieusement caricaturaux. Paulette, personnage ô combien haut en couleur et non conventionnel, m’a beaucoup fait rire bien sûr, en particulier de par l’ardeur qu’elle met à gâcher la vie de sa belle-fille. Elle m’a aussi touché de par sa fragilité, sa volonté et son attachement à ses proches, sous des dehors bourrus.

La solitude de cette dame âgée, qui n’attend plus rien de la vie, mais qui se découvre une complicité avec son petit-fils, lui-même bien seul, constitue la matrice du roman. Le lien fort et puissant qu’ils tissent tout au long de l’histoire, jusqu’aux dernières pages, bouleversantes, m’a touché et ému. Le roman, en apparence drôle et léger, aborde ainsi des sujets plus profonds : la fin de vie, le mal-être, la solitude, etc.

Les chapitres courts amènent du rythme et l’histoire ne connait pas de temps mort. Bref, j’ai vraiment passé un agréable moment avec la famille Chédart, aussi dysfonctionnelle soit-elle!

Publié dans avis de blogs

Partager cet article

Repost0

Maryline Marnas a chroniqué dans son blog le nouveau thriller de Christine Brunet "Gwen, adieu..."

Publié le par christine brunet /aloys

http://leslecturesdemaryline.eklablog.com/gwen-adieu-a165455226

http://leslecturesdemaryline.eklablog.com/gwen-adieu-a165455226

Résumé de l'éditeur :

 De la haine pure, froide… Son image, renvoyée sans concession par le miroir en porte tous les stigmates. Il n’inspire plus qu’aversion. SA faute… LEUR faute… Chaque parcelle de sa chair réclame vengeance. Le couperet va tomber, implacable. Ses mains moites tremblent sous l’afflux d’adrénaline. Les prochaines semaines vont montrer ce qu’impitoyable veut dire ! Une seule âme l’accepte, l’approuve et comble le moindre de ses désirs. Se servir de cette pitié répugnante pour arriver à ses fins avant de s’en débarrasser… Ce jour sera à marquer d’une pierre blanche ! Son coeur pulse à l’approche de l’action. Vivre enfin, savourer chaque instant… Une sonnerie criarde, celle de l’interphone. L’AUTRE est là…

 

 

Mon avis :

Christine brunet ou l'art de nous mener en bateau...

Comment fait-elle pour toujours être là où on ne l'attend pas cette Gwen? C'est vrai ça, elle a de multiples facettes, elle change de peau comme on change de chemise, elle devient une autre grâce a des complices tout à fait normaux, elle rentre par un endroit et en sort avec une nouvelle identité.... Bref, elle a une vie de fou! Elle n'a pas le temps de s'ennuyer en tous cas!

Je l'ai déjà dit dans mes précédentes chroniques mais cette auteur arrive à semer des indices tout au long du texte qui nous permettent à la fois d'avancer et de garder le suspense jusqu'au bout. On comprend l'histoire petit à petit, sans se douter de quoi que ce soit. Parce que c'est complexe tout ça! Mais c'est justement ce que j'aime! Ne pas savoir la fin dès le début, se poser des tas de questions, avoir des idées qui se détruisent au fil du texte et finalement découvrir qu'on avait tort sur toute la ligne... Bref, elle est très forte pour ça.

Les personnages sont toujours aussi... particuliers. Je n'arrive pas vraiment à savoir si j'aime Gwen ou pas. En fait, c'est une battante et elle aime ce qu'elle fait, elle donne tout et j’apprécie ce coté, mais elle a un caractère qui me laisse penser qu'elle est trop compliquée pour moi. Je ne réussis pas à la cerner totalement donc je garde un doute sur elle tout le temps. Quant à Signac, je l'aime et le déteste à la fois. Il est parfois trop naïf et tombe facilement dans le négatif. Mais c'est ce qui fait son charme je crois.

Bref, encore une enquête complexe (non! Pas une mais plusieurs je devrais dire), des personnages tous plus fous les uns que les autres, du sang, des morts, des trahisons, des vengeances... bref, un parfait cocktail! A lire sans modération (dans l'ordre c'est mieux!).

 

Maryline Marnas

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>