Bob Boutique passe sur le grill de Polichinelle !!!

Publié le par christine brunet /aloys

And now, ladies and gentlemen... Voici l'inoxydable, l'indécrottable, l'incroyable, l'indémodable, l'infatigable, l'improbable mais très abordable, Monsieur Actu-Tv, j'ai cité : Bob Boutique !


1) Actu-Tv démarre sa 8ème saison... synonyme que ça "marche", non ? Peux-tu nous résumer cela en quelques chiffres ?


- Oui, on peut dire que ça "marche", mais l'explication est simple : on a une équipe super motivée, pas de tire-au-flanc et encore moins d'égo. Des chroniqueurs qui sont eux-mêmes auteurs et savent donc de quoi ils parlent et enfin... j'ai l'impression qu'on est les seuls à faire ça en Belgique.
Les chiffres ? Difficile, car on a changé plusieurs fois d"hébergeurs et qu'au début on ne comptabilisait pas. On vient de démarrer en plus sur You tube mais là, c'est vraiment le tout début donc peu significatif. Disons qu' avec le site et les partages sur Facebook, Google+, Twitter etc. ... grosso modo 15.000 spectateurs par émission.
Comparé à certains buzz, c'est pas grand chose mais pour de la littérature et les arts qui y sont associés (de la culture quoi !), c'est pas mal quand même !


 

2) Totalement satisfait ou encore perfectible ? Si oui, pourquoi ? Où ? Comment ?


- Ben oui, on est contents puisqu'on s'amuse et qu'on s'entend bien ! Perfectible ? Bien entendu, on travaille sans matos, rien qu'avec des idées et de la débrouille... on se critique tout le temps de façon positive et on essaie, on tente... si c'est pas bon ou pas terrible, on n'en fait pas une dépression. Mais toujours on continue, on n'a jamais raté une émission.
Un jour, j'ai fait un reportage sur une émission télé de la RTBF ! Le mec interviewait un lecteur... une séquence d'une demi-heure qu'on aurait fait chez Actu-Tv en une heure (peut-être un peu moins bien, OK) et qui, lancée sur le Net aurait eu à peu de choses près le même aspect que leur émission. Et bien, ils étaient DIX pour faire l'enregistrement plus un CAR DE CAPTATION ! Je veux bien qu'on soit syndiqués mais faut quand même pas pousser bobonne dans les orties... déjà que leurs journaux télés sont manipulés à mort (toujours la même couleur)... c'est bien simple, j'écoute les infos chez les flamands...
Alors oui, rapport qualité/prix, on s'en sort pas trop mal ! Sans coûter un centime à la collectivité. Subsides=zéro et on n'en veut pas.


3) Tu choisis tes collaborateurs ou y a-t-il des candidatures spontanées ? Y a-t-il des critères précis dans le choix de tes collaborateurs .


- Un seul critère, avoir la passion, de l'humour, parler vrai, simple et ne pas se prendre pour Brad Pitt ou Marilyn Monroe. Et aussi, CAPITAL, savoir bosser, préparer ses sujets, arriver à l'heure, être fiable quoi ! Du coup, on devient très vite des amis... chez Actu-Tv, on se fout des apparences, des accents (j'en vois certaines qui se sentent visées), on veut des PERSONNALITES. Le reste, la façon de parler, etc. ... ça s'apprend. A vrai dire, on ne s'est séparé qu'une seule fois d'un collaborateur qui tirait un peu trop la couverture à lui... une seule fois et ce après l'avoir averti amicalement trois fois !


 

4)Ton meilleur souvenir et ta pire galère ?


- Je n'ai pratiquement que des bons souvenirs, on a rarement rencontré des gens désagréables... bien sûr, on pose les questions qu'on veut et on n'épargne rien. Nous, on met tout sur la table puisqu'on est insolent mais juste. Mais toujours dans la bienveillance... ce qui nous déplaît, on n'en parle pas ou on l'ignore.
Galère... quand un mec trouve qu'on ne l'a pas assez flatté et mis à l'honneur et qu'il exige avec des grands airs et des sommations pseudo juridiques de visionner "sa" séquence avant le passage sur antenne ou même qu'on la retire. Là, je deviens presque grossier. C'est NON, allez vous faire voir... c'est déjà arrivé (fort peu) et on n'a JAMAIS cédé. On a toujours passé ce qu'on voulait. Bons mais pas cons ! Mais encore une fois, c'est très très rare.


 

5) Le troisième volet de ta trilogie, c'est pour quand ? Son titre ?


- Après "2401" et "Chaos", j'espère sortir le troisième tome début 2018. Et puisque le

Polichinelle veut toujours tout savoir avant les autres, disons qu'il s'intitulera probablement "Bluff" ! Si le comité de lecture le laisse passer of course car chez Chloé tout doit passer devant ce comité. Un scoop, il m'a presque tout refusé jusqu'ici, non pas pour le contenu, là ça va, mais pour l'orthographe. Pas oublier que je suis flamand ou allemand au départ. Du coup, je fais du chantage chez Christine Brunet.. ou elle corrige tout... ou rien du tout. C'est une vraie amie. Je sais qu'elle s'arrache les cheveux mais elle le fait quand même. Une sainte !

 


6) Après tes 3 "briques", un retour aux contes ?


- Aucune idée, j'en ai assez dans mes tiroirs pour sortir un troisième volume mais je ne trouve pas le temps. Une chose après l'autre.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pâques 13/12/2017 19:20

Une formule originale, c'est diversifié, très intéressant.
J'aime beaucoup l'humour de Bob et son énergie communicative !!!
En tant qu'auteur, un réel talent, tenir l'un de ses livres entre les mains c'est l'assurance de passer un bon moment.
Moi, perso, j'adore les jeux de mots, un régal.

Jean Louis Gillessen 13/12/2017 15:00

Da's de slimme man right man on the right place ! Efficace, volontaire, créatif, généreux, j'en passe, et quels résultats : une émission extra, des écrits et romans extra, un interviewer extra et une aura extra !Pour avoir bénéficié des services d'Actu TV lors de la recréation de Léon 20H30, je peux témoigner que Bob vous devine, observe, sait quoi et qui et comment filmer et interviewer pour obtenir le meilleur, et dans le respect de l'autre. Mais quand une emme... rdeuse (ce fut l'occurrence) se profile et se révèle petzèque, il la remet en place justement et ne lâche rien ! Bravo, merci et reconnaissance à Bob et à toute son équipe. Longue vie.

Micheline 13/12/2017 08:50

Succès de plus en plus affirmé pour Actu-tv.

C.-L. Desguin 13/12/2017 06:54

Une belle aventure. On apprend à arriver à l'heure, à parler avec l'accent de sa région (sans ça, on l'oublierait!) et puis chose importante, on est obligé de se lever, se laver (on passe à l'inspection avant l'interview), être gentille avec les invités, etc. Un peu comme le service militaire mais version soft. Pour ma part, j'ai appris à lire car avant Actutv je confondais les consonnes et les voyelles. A présent, ça commence à à à à, oui, àç av uanqd êmêm.