Bernadette Gérard-Vroman a lu "Auprès de ma blonde" de Thierry-Marie Delaunois

Publié le par christine brunet /aloys

 

 

J’ai entamé la lecture d’un roman intitulé « Auprès de ma blonde » de Thierry-Marie Delaunois, par ce temps caniculaire. Il fallait que je rattrape mon retard, et que faire d’autre par ce temps-là… ? Une pile de livres m’attend encore, et celui-ci, je me l’étais procuré il y a un an, non, bientôt deux déjà… J’avais promis à Thierry de le lire cet été, promesse tenue. Voilà donc que je découvre les premières pages, qui déjà, me troublent… « Séréna… pour sérénité ? »


Début 2017, alors que je n’avais pas encore ouvert le livre, je décide du titre de mon dernier recueil de poésie, un chemin de vie vers la sérénité, qui donnera comme titre  « Sérénade à la vie »… Le sien aurait pu s’appeler « Séréna, ode à la vie », mais n’aurait sans doute pas eu le même succès… C’est vrai que rien que le titre attise déjà notre curiosité. Et durant tout le récit, l’auteur parvient à nous tenir en haleine, son imaginaire venant se poser au fil des pages, nous emmenant, tantôt sur une détente, tantôt sur une crispation ; on s’y plonge, dans le récit, dans le lac et ses mystères… On le suit, André, dans ses aventures, André en quête d’amour. Maints sujets sont abordés, tant de sujets qui font partie de la vie de tous les jours, et qui nous font oublier qu’il s’agit de fiction parfois. Et pourtant, tout est bien ficelé, tout est bien pensé, rien n’est laissé au hasard.


Posée entre ciel et terre, dans mon hamac, alors que je savoure les dernières pages de « Auprès de ma blonde » entrouvertes sur mes genoux, un intrus, curieux et intrigué par la présence de Doggy, s’aventure aux côtés du livre, mais très vite, devant l’instabilité de la situation, notre chat préfère rejoindre la pelouse et garder les pattes sur terre. Les dernières pages se referment. Et une autre s’ouvre.
Merci pour cette belle découverte, Thierry.

 

BERNADETTE GERARD-VROMAN

 

Publié dans Fiche de lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bernadette G-V 22/09/2018 15:59

Mmmm... Vos commentaires me font sourire. Le décor n'aurait pas été semblable, certes, si j'avais terminé le livre un jour pluvieux comme celui-ci... Peut-être l'aurais-je terminé alors sur une note de "Moonlight Serenade" de Glenn Miller...? :-)
Merci à vous tous, et un excellent w.e. !

Delaunois Thierry-Marie 22/09/2018 15:16

Merci à tous!

Jean Louis Gillessen 22/09/2018 13:45

Je ressens autant le situationnel, le lieu et le parfum oserais-je dire quasi sensuel du décor (oui, oui, j'ose) présent dans cette note de lecture que tu livres tellement poétique ... J'aime, et bravo, Bernadette. Bravo à Thierry-Marie, que je salue au passage : tu vois, Thierry-Marie, ce que tes pages entrouvertes provoquent !

Edmée De Xhavée 22/09/2018 08:56

On sent que cette sérénade au hamac t'a gentiment bercée entre crispations et soupirs heureux :)