Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Carine-Laure Desguin : deux poèmes... à fleurs de mots...

28 Novembre 2010 , Rédigé par aloys.over-blog.com Publié dans #Poésie

desguinLes oubliés
 
Le sujet est libre et pourtant ses ailes
Glanent quelques miettes de propos recueillis
La terre est si belle et les gens d'ici
Vivent fragilisés dans châteaux ou poubelles
  
Les oiseaux oxydés par les courroux chamaniques
S'effraient des fuseaux horaires et des parallèles
Ils migrent dans les ficelles inesthétiques
Des villes pleines de flux artificiels
  
Le sujet est libre et ses ailes nous entraînent
Vers les compléments dénudés de verbe
Les clochards les taiseux les romanichels
Les découronnés de fleurs et démunis de gerbes
  
Le sujet est libre et ces vers sont là
Ils appellent ils résonnent et raisonnent encore
Appellent au secours pour que ces gens-là
Respirent la vie pour chasser la mort .

  
  
Les tissus des villes
  
C'est un patchwork de rues et de ruelles
Elles s'engouffrent obligées au milieu des boulevards
Et taisent aux passants aux égouts aux poubelles
Le poids des ans la lourdeur des trottoirs
  
C'est un patchwork de pavés de bétons de façades
De fenêtres entr'ouvertes et de hautes cheminées
Des usines fumantes vers le ciel cassonnade
Des nuages amoureux des orages orangés
  
C'est un patchwork arc-en-ciel le jour et la nuit
Le riche et le pauvre flairent les filles et reniflent
Oublient les pauses les impôts les ennuis
Cuttérisent les matins et puis sortent les canifs
 
C'est un patchwork debout de bouts de gratte-ciel
De mousse sur les toits de Robinson sur son île
De sons aïgus et de nids d'hirondelles
Que l'on nomme urbain et qui s'appelle ville

Carine-Laure Desguin
http://carinelauredesguin.over-blog.com
 
 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Hélène Oudot 04/12/2010 12:49



Ouaa! j'aime trop, c'est super beau !!!



Pâques 28/11/2010 18:42



Magnifique!


Les villes c'est un patchwork un peu cruel ou la vie dégouline en quête d'arc-en-ciel...


- Pour Tournai c'est loupé, mais ce n'est que partie remise :-)


Marcelle



christine 28/11/2010 15:37



Non, Carine-laure... Il va passer... Pas tout d'un coup, tout de même.... Faut en garder pour la bonne bouche !



Edmée 28/11/2010 14:10



Ah Carine-Laure, ce n'est pas la première fois que tes poèmes te demandent, par personne interposée, d'être décorés de notes de musique! Et oui, ce serait un merveilleux complément/compliment!



carine-LAure Desguin 28/11/2010 12:19



Merci les amis ! @ Lunessences : c'est gentil à toi de passer par ici, reviens et n'hésite pas !


@ Steph : oui j'aime bien les mots métalliques dans mes poésies urbaines, merci Steh pour ta fidélité à ce blog !


@ Hugues : ben c'est toi hein dis qui chante et qui guitarise ...moi j'accroche des mots vaille que vaille sur des pseudo-cordes ...Je sais pas chenter et je
n'instrumentalise rien de rien ...La balle est dans ton camp l'ami !


Ces deux poésies ont participé au concours de poésies organisé par les mutuelles de Charleroi; c'est le troisième texte "L'ARRIVée" qui a obtenu un troisième
prix ...Est-ce qu'il est déjà passé sur ce blog, je ne me souviens plus mais il est sur mon blog, ça c'est certain ! merci à tous et à bientôt !



Hugues Draye 28/11/2010 11:03



ah, Carine-Laure, je te le redis ... la manière dont c'est écrit ... ça peut se mettre en musique et se chanter ... tiens, "Le tissu des villes" ... tiens, je sais que tu habites Charleroi ... eh
bien, je vois le boulevard Tirou ...



steph 28/11/2010 10:57



Il y a des mots que l'on retient, qui frappent et choquent (dans le bon sens).. "cuttérisent les matins", "les oiseaux oxydés par les courroux chamaniques"... C'est bizarre... je viens de revoir
le 2 d'Highlander... début glauque, avions brinquebalants, humanité perdue... ça me fait penser à ça...



Lunessences 28/11/2010 08:38



Bonjour Carine-laure personnellement j'adore, les deux poèmes


Merci pour ces étincelles de talent que tu nous fais partager


Bon week-end


Marie-Ange



christine 28/11/2010 05:52



Tu chantes bien les villes... Oiseau des villes, hein... Des mots forts... j'aime bien ta poésie, Carine-Laure... Elle nous emmène toujours quelque part...