Un prince en hiver, une nouvelle d'Yves Boutique

Publié le par christine brunet /aloys

Aujourd'hui le temps est à l'ombre; dur et immobile!!

Là où je suis, rien n'existe. Allongé sous ce ciel de métal, l'esprit en terre inconnue tel un fossile enlisé dans
un monde minéral;depuis toujours en souffrance car ici les éléments sont désunis, j'attend l'aube pour
que renaisse la chaleur matinale et les sons discrets.
Je ne suis qu'une chrysalide, un vent de nuit!
Je ne suis plus rien depuis que tu es partie!!
Au delà du jardin des connaissances, la peur court les villes où se fondent des ballets d'étranges mécaniques.Je vis seul au milieu des rires et te tend la main pour te dire à quel point je suis sans
défenses.....Je ne sais d'où je viens et ne saurai demain retourner par le même chemin ;alors,laisse
moi te dire encore à quel point je t'ai aimé,laisse moi ton parfum et ton sourire et puis, laisse moi
partir car je ne peut m'arrêter!!
Nous ne mourrons plus et irons par la vie errant pour toujours...........mon amour!

Yves Boutique.

Publié dans l'invité d'Aloys

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

claude danze 25/11/2011 13:24


C'est à la fois bizarre (?) et envoûtant. On se laisse emporter... Bon moment de lecture.

Edmée De Xhavée 21/11/2011 22:46


La famille Boutique serait-elle née la plume à ma main? Le frérot aixois l'a bien souple, en tout cas! Bravo...

Bob 21/11/2011 17:55


il ressemble à Alain delon...

carine-Laure Desguin 21/11/2011 17:37


Oh la la mais c'est que toute la famille participe ...On pourrait pas avoir la photo du frangin, juste pour voir ?

Bob 20/11/2011 17:55


Hé hé ! Je suis fier comme un paon qui fait la roue... mon petit frérot qui se met à écrire des poèmes du fond de sa Provence... je roucoule de joie !

Philippe D 20/11/2011 05:50


Boutique? Tiens, un nom qui me dit quelque chose mais quoi?


Y aurait-il une certaine parenté avec un certain Bob?


Si oui, la relève ne se fait pas attendre.


Bon dimanche à tous.