"C'est un cheval noir qui vient de l'enfer"... un poème d'Anne Renault

Publié le par aloys.over-blog.com

 

anne renault tête

 

 

 

C'est un cheval noir qui vient de l'enfer

Il a perdu sa belle son amazone

Elle a passé le fleuve

Elle est partie la barque

Oh qu'elle est loin la porte

C'est un cheval blanc qui vient de l'enfer

 

C'est un nain tout blanc qu'on a rejeté

Il a un gros nez il savait jongler

Frapper dans ses mains faire danser des chiens

Faire des cabrioles marcher yeux bandés

Ca ne sert à rien

On lui a claqué cette porte au nez

C'est un nain tout blanc qu'on a rejeté

 

C'est un serpent vert qui s'y est glissé

Et dans le lichen le chiendent les mousses

Il s'est enroulé, il s'est déroulé

Il a bu au fleuve la tête dans l'eau

Et il s'est lové dans le sable noir

Puis il a sifflé vers une ombre rousse

C'est un serpent noir qui s'y est glissé.

 

 

 

Anne RENAULT

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

carine-LAure Desguin 28/03/2011 21:05



Voilà un auteur adepte de l'absence de ponctuation. Ce texte  est si bien rythmé que l'on sait entre quels mots on doit respirer. Des serpents verts, des nains blancs, des chiens qui
dansent, j'aime beaucoup ces couleurs ces mouvements et ces lichens ces mousses. Tout cela délie mon imagination et je perçois des mots qui veulent percer ...



Edmée 28/03/2011 13:50



Je pensais justement moi aussi à un cauchermard... c'est remarquable, vraiment beau, rythmé, avec des airs de contine, (ou écrit-on comptine???) et des images qui vous jaillissent dans la tête!



Micheline 28/03/2011 12:39



J'aime la poésie d'Anne. Elle me replonge dans l'enfance, aussi bien avec ses grâces qu'avec ses terreurs.



Christine 28/03/2011 07:17



J'aime bien les poèmes d'Anne très visuels, très sonorent aussi : celui-ci ressemble à un cauchemar qui tourne en rond... brrr !