Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

UN PETIT TOUR EN MONTAGNE ? de CLAUDE COLSON

9 Août 2010 , Rédigé par aloys.over-blog.com Publié dans #Nouvelle

claude colsonUN PETIT TOUR EN MONTAGNE ?



 
   
Limité dans mes déplacements. Pu monter 20 minutes au dessus du Plan du Lac. Arrêt sur une roche ombreuse.
Joli spectacle de nature où domine un univers de vert. Vert des épines au dessus de ma tête, comme de celles du pin Cembro, là devant, à 20 mètres. À mes pieds le brun des aiguilles desséchées, jusqu’aux premières herbes, tapis irrégulier baigné de soleil et magnifiquement orné du mauve et du jaune des fleurs sauvages profuses. Elles profitent ici de la fin de l’été. Le tout est rehaussé de quelques taches blanches : les pétales de marguerites. C’est dix fois plus beau qu’un jardin à l’anglaise.


En contrebas, vert bouteille, le lac irisé de vaguelettes toutes dorées. À remarquer sur sa rive un éclat mat : le noir du toit d’une cabane.


Puis le regard de remonter.  D’abord un sentier s’essouffle à grimper la pente, tirant de courtes bordées, mais bientôt s’impose le vert profond d’une sapinière puis le vert tendre d’un résidu d’alpage. À nouveau les sapins, grognards serrés épaule contre épaule, attaquent la pente. Jusqu’à 2000 environ. Alors c’est encore, souverain, l’alpe ensoleillée, seulement tachetée par endroits de maigres bosquets vert foncé. Ils s’étiolent, remplacés vers le haut par les premiers rochers qui trouent l’herbage.


Assis sur ma roche large et confortable, bien au frais, j’admire cette beauté tandis qu’au dessus de mon front une petite brise fait danser les bouquets d’aiguilles, verts eux aussi. Une pavane lente.


Plus loin, majestueuse de force impavide, presque terrifiante, triomphe la pointe déchiquetée d’où semble pleuvoir la moraine, en pierrier, presque verticale.


Un peu de vert encore tout au bas des pentes. Des lichens ? D’ici je ne saurais dire mais tout près de là j’aperçois la descente sinueuse et argentée – angles cassés – d’un torrent blanc qui me paraît étonnamment silencieux et figé.


Plaisir d’écrire ces lignes, de voir, de rendre compte, de vivre. Et cette question : qu’est-ce que la littérature ? Qu’est-ce que la vie ?

 

 

 

CLAUDE COLSON

http://claude-colson.monsite.wanadoo.fr/

 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Christine 29/08/2010 10:55



On se balance au gré des aiguilles de pin dans le vent, on observe cette nature vierge. C'est paisible... C'est si bon de se laisser aller...



LASCAVIA (Josy Malet-Praud) 16/08/2010 10:28



Difficile de rendre compte des sentiments de plénitude qu'apportent les -grands espaces naturels-. Ces lieux quasi magiques où, comme hors du monde, de ses vacarmes, de ses errances et de ses
erreurs, le promeneur qui sait s'arrêter, entendre, toucher et regarder vraiment, devient l'un des éléments de la nature qui l'entoure, respire sur un autre rythme, s'intègre au "tableau" et se
sent tout à coup comme -hisser- vers... ?. Beau texte, Claude.



Marie-France 10/08/2010 15:57



C'est magnifique, Claude ! On est avec toi au bord de ce lac et l'on ressent le même sentiment de plénitude.



Marcel Baraffe 10/08/2010 10:55



Merci Claude de poser les questions sans y répondre. Sinon, que resterait-il aux autres ?



Edmée 09/08/2010 12:51



Quelle magnifique envolée, accompagnée de l'air pur et des teintes de la montagne. La littérature et la vie sont peut-être ... respirer et s'emplir les poumons et les pensées de la même force.


 


En tout cas, cette promenade est un réel plaisir!



noann 09/08/2010 12:47



Un bien beau texte qui nous emmene dans un vertige de couleurs.


Et ces deux questions en conclusion, qui laissent le champ ouvert à de nombreuses possibilité


Et merci de parler de moi sur ton site Claude. Avec josy vous êtes les deux seuls de cdl. Ah c'est beau l'amitié !


 



Monilet - Claude Colson 09/08/2010 11:36



Oui, Carine, le spectacle de la montagne - pour qui l'aime - peut donner à lui seul un sens à l'existence.



carine-Laure Desguin 09/08/2010 06:07



Ne répondrai pas à tes deux dernières questions mais peux te dire que c'était bien agréable de regarder avec toi ces belles
couleurs...