Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog Aloys

Un interview de Laurent Dumortier pour le site Plaisirs et Découvertes

28 Février 2014 , Rédigé par christine brunet /aloys Publié dans #interview

image36091.gif

 

 

Plaisirs & Découvertes :

 

Salut Laurent,

Tout d'abord merci d'avoir accepté cette interview pour "Plaisirs & Découvertes".
Bon, la plupart des personnes savent que nous nous connaissons depuis de nombreuses années, que nous avons fait (et continuons d'ailleurs ....) les 400 coups ensemble, mais cette fois nous allons rester sérieux pour faire découvrir aux lecteurs les deux facettes d'un "Laurent Dumortier" peu connu ... c'est-à-dire l'auteur mais aussi le directeur de la maison d'éditions Chloé des Lys".
Donc on pourrait presque parler d'un dédoublement de personnalité ? Le "Laurent" disjoncté qui n'a peur de rien et le "
Laurent" sérieux, calme et posé qui est auteur/directeur ....

 

Laurent Dumortier

 

Double casquette oui.  Ca permet en quelque sorte de voir aussi ce qui se passe de l'autre côté : l'édition, c'est de la gestion, de la direction; l'écriture (poésie, nouvelles et romans), c'est le mode créatif.
Dans le cadre de l'édition, diverses collaborations ont été menées un peu partout dans la Fédération Wallonie-Bruxelles (Arts et Lettre à Bruxelles, co-organisation de salons du livre, Hôpital Notre-Dame à la Rose à Lessines, Centre culturel à Mouscron, etc.. etc..) mais également en France.  Nous disposons d'une émission de télé mensuelle, d'une revue etc..
Dans 
le cadre de l'écriture, c'est un travail en solitaire, limite monacal.

 

Nous reviendrons au monde de l'édition un peu plus tard ..... car je pense qu'avant deVertiges t'être lancé dans le domaine de l'édition, ta passion initiale était et est toujours l'écriture. Tu as écris sous divers pseudos et ce, dans des styles différents. Mais "le fantastique" reste toujours ton domaine de prédilection, je me trompe ?

 

Oui, j'ai commencé dans le domaine fantastique : d'abord des nouvelles, puis des romans.  Plusieurs nouvelles ont été publiées en revues, certaines illustrées.  Je me suis lancé ensuite en poésie où j'ai obtenu quelques prix.  Depuis lors, j'alterne les deux et je sors un nouveau titre chaque année.
Actuellement, je travaille sur un nouveau recueil de nouvelles, avant de boucler le dernier tome de ma trilogie "Les chroniques de Baltus" (héroïc fantasy).

 

Dans le monde du fantastique il y a un auteur dont tu es "accro", c'est Stephen King.
Pour les personnes qui ne connaissent pas ton style d'écriture, peut-on dire que tu te rapproches de sa plume ? Et justement, n'est-il pas difficile de ne pas tomber dans la trace d'un auteur dont tu es lecteur inconditionnel ?

 

Difficile de dire si je me rapproche de son style, ce serait très prétentieux je trouve. Par contre, voici un avis d'une blogueuse :
http://leschroniquesdemadoka.over-blog.com/article-bruines-fantastique-117306918.html
Concernant l'influence de Stephen King ou d'autres auteurs, oui je crois qu'il y a une influence certaine à certains niveaux, tout comme je crois que chaque auteur est influencé par son environnement, les personnes qu'ils croisent, etc..  Ceci dit, il est impossible de faire du neuf puisque tout a déjà été écrit : on ne peut que recycler les thèmes fondamentaux (monstres, folie, dérives de la science) et les remettre au goût du jour.


bruinesDes romans, l'écriture de nouvelles, la clôture de la Trilogie, etc ...... écrire c'est bien, mais se faire publier c'est mieux .... est-ce pour cela, à l'origine, que tu as créé ta propre maison d'éditions "Chloé des Lys" ? 

 

A la base oui, parce que se faire éditer est extrêmement difficile, parce que certains éditeurs demandent de payer pour se faire éditer etc..  Le plus difficile n'est pas de sortir le livre mais de le faire connaître et là, il faut une structure derrière, un réseau.

 

Mais, au vu de l'ampleur que prend "Chloé des Lys", ta position de directeur laisse-t-elle encore du temps à l'auteur ? (Non pas pour l'écriture mais pour la promotion des ouvrages ....)

 

Pour la promotion de mes livres, disons que c'est le service minimum : essentiellement parce que le temps est limité et parce qu'en ce qui concerne mes textes, je suis un très mauvais vendeur...

 

Pour donner une idée de l'ampleur que prend "Chloé des Lys", peux-tu nous dire approximativement, pour l'année 2013, combien d'auteurs y sont répertoriés et le nombre de livres édités ?

 

Il y a actuellement +/- 700 titres édités et un peu plus de 300 auteurs.  Les genres publiés vont de la poésie au roman, en passant par les nouvelles, les contes pour enfants, le fantastique, le polar etc.. Les livres commencent également à sortir en format ebook.

 

Bref, une "belle machine", à la mécanique bien rodée. 
Un auteur qui est accepté chez vous (et peu sont rejetés je crois ...) se fait publier GRATUITEMENT, c'est bien cela ? Mais vous imposez quand même certaines obligations ou pas du tout ?

 

Quelques remarques : "peu sont rejetés" : oui et non : il y a des critères de sélection, cechloe qui fait qu'actuellement un auteur sur trois est accepté, avec à chaque fois un avis motivé.
L'auteur n'a rien à débourser, n'a aucune obligation.  Mais c'est bien clair que si l'auteur ne se bouge pas un minimum, il vendra peu.  Il y a donc toute une série de choses que l'auteur est invité à faire, et qui peuvent se faire tout en restant derrière son écran : des interviews, de la promotion, l'envoi de textes aux revues
 etc.. etc..  Le fait que nos auteurs engrangent des prix est également une belle reconnaissance : je pense notamment au prix Victor Hugo en France (avec à la clé un chèque de 1.000 Eur) par exemple.


Vous êtes, si je ne me trompe, la seule maison d'éditions en Belgique à fonctionner comme cela. Le succès est au rendez-vous, on parle de plus en plus de C.D.L. dans les médias, dans le monde littéraire .... les autres maisons d'éditions, quant à elles, font payer les auteurs pour les publier. C.D.L. qui innove en bouleversant le système doit forcément déranger non ?

 

Toutes les maisons d'édition ne font pas nécessairement payer mais elles demandent à ce10planeterecto que les auteurs soient "ambitieux" (autrement dit, qu'ils s'engagent à vendre et de préférence beaucoup), sélectionnent les manuscrits sur base de critères commerciaux et pas nécessairement littéraires.  C'est plus facile d'éditer un auteur disposant d'une certaine notoriété qu'un auteur démarrant à zéro et pour lequel tout reste à faire.
Donc, oui, forcément on dérange.  Surtout les personnes ayant des postes-clés (certaines bibliothèques nous boycottent par exemple) parce qu'en quelque sorte, on "tape dans la fourmilière": avec Chloé 
des Lys, il ne faut pas l'appui de monsieur le Bourgmestre ou d'un responsable culturel pour être édité : c'est la qualité du texte qui prime.

 

Je pense que c'est ce qui fait votre force. C.D.L. a fait ses preuves et fonctionne parfaitement.
Parlons un peu pratique : un auteur a envie de se faire éditer chez vous, quelles démarches doit-il entreprendre ? Y-a-t-il une page sur le net où il peut retrouver toutes les explications ? Bref, que
doit-il faire concrètement ?

 

La première chose à faire est de nous envoyer le manuscrit par courrier uniquement, selon ce qui est indiqué sur notre site (www.editionschloedeslys.be)
La seconde chose, c'est de s'armer de patience : vu l'afflux de manuscrits, ça prend au minimum un an pour une réponse, positive ou négative...
Enfin, je conseillerai à l'auteur de prendre contact avec quelques auteurs de la maison pour prendre la température : ça lui donnera une vue de l'intérieur :-)
 

 

Terminons sur une jolie collaboration : "Chloé des Lys" et "Plaisirs & Découvertes" partent à la recherche de personnes aimant lire (chose importante) et ayant un esprit critique (positif ou négatif). Les personnes correspondantes à ce profil peuvent me contacter via mon adresse mail  vdumouli@gmail.com, ils recevront un livre de leur choix (dans le panel proposé et ce, par catégorie) et devront en échange, me faire parvenir leurs critiques. Celles-ci seront transmises à C.D.L. C'est bien cela ? 

Tout à fait : c'est du win-win : ça permet de faire découvrir de nouveaux auteurs, en-dehors des sentiers battus, et pour l'auteur, ça lui permet d'avoir un avis d'un lecteur.

 

Merci Laurent,

 

P.S. : Les personnes intéressées par le projet « lecture/critique », peuvent dès maintenant me faire parvenir leur postulation (nom, prénom, adresse mail et postale sans oublier le genre de lecture préféré) survdumouli@gmail.com

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Philippe D 28/02/2014 20:51


Voilà un intervieuw intéressant qui permet de mieux connaitre l'auteur, l'éditeur et l'homme. Merci Laurent. 

Pâques 28/02/2014 19:40


Nous avons de la chance d'avoir Laurent Dumortier comme Boss, cultivé, simple, ouvert.


Un artiste complet avec beaucoup de responsabilités au point que trop souvent sans doute il


oublie sa propre promotion... il dit lui même qu'il sait mal se vendre ;-)


 

Jean-Louis Gillessen 28/02/2014 16:06


Bien agréable d'en savoir plus sur Laurent. Notamment qu'il est papa!


Beau dynamisme, merci d'être notre "capitaine rassembleur" à toutes et à tous!

Edmée De Xhavée 28/02/2014 14:55


J'avoue connaître peu Laurent Dumortier, pour une raison simple: je lis peu de poésie. Et en addenda à ma raison simple: je comprends mal la sienne. Heureusement il y en a de plus fûtés que moin
en circulation.


 


Mais comme personne... j'en sais un peu plus. Et que du bien!


 


En plus... c'est mon boss bien-aimé!

silvana 28/02/2014 10:36


et aussi époux et père ....  chapeau !  et merci Boss  

Carine-Laure Desguin 28/02/2014 07:39


Plusieurs casquettes en effet et ce ne doit pas être facile tous les jours pour Laurent Dumortier. Ecrire et diriger une maison d'édition, chapeau! 

christine 28/02/2014 07:29


Bel interview pour un auteur qui écrit aussi bien du fantastique, de la SF que de la poésie !